Jean-Pierre Améris, le réalisateur de "Poids léger" et des "Emotifs anonymes", adapte pour le cinéma le roman éponyme de David Foenkinos. Qu'en ont pensé les critiques du "Masque & la Plume" ?

"Je vais mieux" de Jean-Pierre Améris, avec Eric Elmosnino dans le rôle pricnipal, est dans les salles françaises depuis le 30 mai 2018
"Je vais mieux" de Jean-Pierre Améris, avec Eric Elmosnino dans le rôle pricnipal, est dans les salles françaises depuis le 30 mai 2018 © AFP / EUROPACORP / Collection ChristopheL

Le film résumé en quelques mots

Laurent (Eric Elmosnino), un quinqua architecte, marié, père de famille et tendance hypocondriaque, éprouve un soir, lors d’un dîner avec des amis, un fulgurant mal de dos. Comme des millions de Français, puisque c’est paraît-il le mal du siècle, il fait le tour des médecins, radiologues, ostéos... Et voit sa vie professionnelle et personnelle dérailler sans que cesse cette douleur dans les lombaires. Bref, il en a plein le dos. Et il va comprendre que ce mal a forcément une raison profonde... 

L'avis de Xavier Leherpeur : "ça ne va nulle part"

C'est sympatoche pendant la première partie : sur l'hypocondrie du personnage, ça fonctionne plutôt bien. La deuxième partie (la thérapie), c'est une catastrophe, pour dire un peu les choses telles qu'elles sont. Il va trouver le moyen d'effacer peut-être ce mal de dos en effaçant quelques mauvais souvenirs de son existence - et là, il ne se passe plus rien. Et ça tourne en rond : il va aller dire "merde" à tous les gens à qui il n'a jamais osé dire "merde" et ça ne va nulle part. 

L'avis de Charlotte Lipinska : "le film ne trouve jamais son bon rythme"

C'est un peu dommage parce qu'on comprend assez vite pourquoi Jean-Pierre Améris pouvait être attiré par le héros de ce roman : c'est vrai qu'il a toujours aimé les discrets, les émotifs, les maladroits... et là, il y avait vraiment un héros pour lui.

Le problème de cette comédie un peu douce-amère, c'est qu'il y a une espèce de mélancolie latente qui est systématiquement contrebalancée par des scènes de comédies pures et totalement forcées, qui tombent à plat, donc le film ne trouve jamais son bon rythme.

L'avis d'Eric Neuhoff : "un film complètement inutile et indigent"

Améris est un type qui peut être un réalisateur délicat par moment mais là, il doit avoir des fins de mois difficiles, je ne sais pas... mais c'est un peu gênant. Ils ont l'air d'habiter dans un magasin Ikea, on n'y croit pas une seconde. Toutes les répliques sont téléphonées, toutes les scènes sont prévisibles.

C'est un peu effrayant...

L'avis de Pierre Murat : "dommage"

La première partie est plutôt bien parce qu'Eric Elmosnino est bien, et puis après... En gros, c'est quand il va mal que le film va bien puis quand il va mieux que le film va très mal. C'est dommage. 

Ecoutez

Ecoutez l'ensemble des critiques échangées sur le film autour de Jérôme Garcin sur le plateau du Masque et la Plume :

4'11

"Je vais mieux" de Jean-Pierre Améris : les critiques du Masque et la Plume

Aller plus loin

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.