StarWarsIV_affiche
StarWarsIV_affiche ©

Quatre ans après sa sortie, le premier film de la saga est devenu Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir . Les producteurs s'attendaient à ce point à un échec, qu'ils n'avaient pas envisagé une quelconque suite, d'où cette absence de titre, ajouté lors de la ressortie du film en avril 1981.

Mais pour ceux qui l'ont vu a l'époque, c'est (et ça reste) juste Star Wars !

Le film sort en France le 19 octobre 1977 et est soumis aux critiques du Masque et la Plume. Bory adore, et Charensol déteste... forcémment

L'accueil critique

Il est dithyrambique aux Etats-Unis

Roger Ebert du Chicago Sun-Times indique que le film est une expérience transcendantale et trouve les effets spéciaux bien meilleurs que ceux de 2001, l'Odyssée de l'espace (1968). Vincent Canby du New York Times : "il s'agit du film le plus complexe, le plus cher et le plus beau jamais réalisé". A.D. Murphy du magazine Variety qualifie le film de "magnifique" et affirme que George Lucas a réussi dans sa tentative de créer une "grande aventure fantastique" sur le modèle des séries télévisées de son enfance. Pour Gary Arnold du Washington Post : "Star Wars crée un nouveau genre cinématographique de divertissement : le film de cape et d'épée spatial".

En France, la majorité des critiques découvrent le film en septembre 1977, en clôture du festival du cinéma américain de Deauville. Contrairement aux États-Unis, les avis sont très partagés. Didier Decoin de VSD : "Un spectacle complètement fou, ahurissant, prodigieux". Étienne Chaumeton de La Dépêche du Midi "Un bain de jouvence, un cocktail d'archaïsme et de futurisme". Claude Garson de L'Aurore se révèle visionnaire en affirmant que le film de George Lucas "fera rêver non seulement la jeune génération actuelle, mais celle à venir". Robert Benayoum de Positif : "Une métaphore de l'aventure adolescente" qui se réfugie dans "un manichéisme nu" avec une "absence absolue de prétention". Mireille Amiel de Cinéma 77 : "Le premier film complètement décadent de l'histoire du cinéma". Libération trouve le film réactionnaire,Le Quotidien du Peuple obscurantiste et raciste et Témoignage chrétien manipulateur des foules. Anne Coppermann des Échos résume le film à une simple "exposition de gadgets".

Mark Hamill, Carrie Fisher et Harrison Ford
Mark Hamill, Carrie Fisher et Harrison Ford ©

L'accueil public

L'épisode IV est l'un des films les plus rentables financièrement de tous les temps. En septembre 1978, il devient le film ayant le plus rapporté en Amérique du Nord en battant le précédent record de 260 000 000 $ détenu depuis 1975 par LesDents de la me r de Steven Spielberg. Ce record est ensuite battu en 1983 par E.T.En France avec 6 449 000 entrées, le film se classe en deuxième position du box-office de l’année 1977 derrière Les Aventures de Bernard et Bianca

►►► POUR ALLER + LOIN

(re)lire le dossier Tout sur Star Wars concocté par la rédaction Web de France Inter Pop & Co : Star Wars #1 - "Une rixe de malandrins", Star Wars en VF Prêts pour le réveil de la force Pop fiction : Le mythe Star Wars Retour aux sources, la mythologie Star Wars

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.