par Mario Andres

LONDRES, 31 juillet (Reuters) - En or sur le 400 m nage libre des Jeux olympiques, juste un ton en-dessous sur le 200 m: Camille Muffat a obtenu mardi dans l'Aquatics Center de Londres une médaille d'argent qui suffit largement à son bonheur.

La deuxième Française championne olympique de natation, usée par ses efforts sur la distance supérieure et par le contrecoup de son titre de dimanche, n'a jamais été en mesure d'inquiéter l'Américaine Allison Schmitt, sacrée en 1'53"61.

Même si elle est restée près d'une seconde en-deçà de son record de France en 1'55"58, la Niçoise de 22 ans termine à sa place, la deuxième, à près de deux secondes de sa rivale, et plus qu'heureuse de ce deuxième podium londonien.

Quelques minutes après c’était le relais 4x200 mètres et une nouvelle médaille pour la France dans une finale survolée par une équipe des Etats-Unis lancée par un Ryan Lochte impérial et sans doute vexé par son échec sur 200 m nage libre. Les Américains n'ont jamais été inquiétés, Michael Phelps, le quatrième relayeur, s'offrant au passage une 19ème médaille qui fait de lui l'athlète le plus titré de l'histoire des Jeux.

Les Etats-Unis se sont imposés en 6'59"70, devant la France (7'02"77), dont Yannick Agnel, dernier relayeur, a assuré la place sur le podium. La Chine a décroché le bronze en 7'06"30.

Yannick Agnel, qui s'est de son côté qualifié pour la finale du 100 m nage libre messieurs qui se courra demain.

éditée par Tangi Salaün

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.