En 2003 disparaissait João César Monteiro. Venu de la critique. Ses premiers films abordent de façon distanciée des contes tirés du folklore portugais. À partir de Souvenirs de la maison jaune en 1989, il invente le personnage (qu'il incarne à l'écran) de Jean de Dieu, dandy misanthrope et érotomane, héros d'une série de comédies grinçantes, allégoriques et désespérées comme La Comédie de Dieu , Les Noces de Dieu , Va et vient . Son œuvre est celle d'un véritable poète fin-de-siècle.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.