À l’occasion des Journées européennes du patrimoine , le Musée Gaumont fête ses 25 ans et ouvre exceptionnellement ses portes au public. La visite dévoile les coulisses des productions emblématiques de la société à la marguerite, créée en 1895 par Léon Gaumont, et proposeune projection de films muets datant du début duXXe siècle.

Dans ce musée d’ordinaire inaccessible au public, les premiers appareils sonores et en couleurs, les radios des tranchées, les hauts parleurs et appareils de prise de vues aériennes de la Grande guerre côtoient les accessoires deFantômas ou les costumes duCinquième Élément , réalisés par Jean-Paul Gaultier. La visite guidée est agrémentée d’anecdotes pour se plonger dans les coulisses du cinéma et de ses symboles, tels que Belle la chienne de Sébastien, ou encore le jokari d’OSS 117 .

Des courts-métrage muets seront projetés en fin de parcours. Au programme, entre autres : Les femmes en guerre (1915-1918), Le coq dressé de Cook et Rilly (1910) d'Alice Guy ou le film muet comique Les chefs-d’œuvre deBébé (1910) de Louis Feuillade.

Les femmes en guerre : Montages de films d'actualité 1915 -1918 __

Le Coq dressé de Cook et Rilly par Alice Guy : 1910

Les chefs-d’œuvre deBébé par Louis Feuillade : 1912

Le musée Gaumont créé en 1989 par Nicolas Seydoux , réunit 9 929 affiches, 331 appareils et accessoires, 204 123 photos, 2 739 scénarios et 815 éléments de décors et costumes. Une sélection toute particulière est exposée cette année. La Grande Guerre reste sous les projecteurs pour son centenaire, tout comme la nature, thème de cette 31ème édition des Journées européennes du patrimoine.

Itinéraire de la marguerite

C’est aussi l’occasion de retracer la carrière du visionnaire et fondateur de la société L. Gaumont et compagnie , la marque à la marguerite, en référence au prénom de sa mère.Léon Gaumont écrivait en 1881 dans ses carnets d’adolescent que l’image devait être animée, sonore, en couleurs et en relief. Ce sera le leitmotiv de sa carrière. D’abord créateur d’appareils radiophoniques et photographiques à la fin du XIXe siècle, il s’est par la suite illustré dans l’industrie du cinéma, aux côtés de Charles Pathé ou des frères Lumières .

►►► ALLER PLUS LOIN :

Le musée Gaumont propose, toute l'année, un musée virtuel.

La cinéaste Alice Guy

Jean-Paul Gaultier fait son cinéma

Les Journées européennes du patrimoine

Les femmes et la Première Guerre Mondiale dans Les femmes toute une histoiresur France Inter

Femmes en guerre, sur franceinter.fr, A l'arrière des tranchées

__

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.