Portrait d’une jeune femme trentenaire en quête d’amour, indécise, un peu instable, à la croisée de deux âges mais libre.

Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier © Oslo Pictures

Julie, bientôt 30 ans, n’arrive pas à se fixer dans la vie. Alors qu’elle pense avoir trouvé une certaine stabilité auprès d’Aksel, 45 ans, auteur à succès, elle rencontre le jeune et séduisant Eivind.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Joachim Trier, le réalisateur, nous en dit quelques mots :

"J’ai passé les 40 ans, j’ai vu mes amis vivre toutes sortes de relations de couple et j’ai ressenti le désir de parler d’amour, et de l’écart entre le fantasme de la vie que nous aurions rêvé de mener et la réalité de ce que sont nos vies. Le personnage de Julie a commencé à prendre forme : une jeune femme spontanée, qui croit qu’on peut changer de vie à sa guise et qui recherche ça, puis qui se retrouve un jour confrontée aux limites du temps et à celles de chacun y compris les siennes. Il n’y a pas un nombre infini d’opportunités dans une existence. Ce film traite de comment les relations amoureuses reflètent nos attentes existentielles.

Un des grands thèmes du film est le temps. Même quand on rencontre un être avec qui ça se passe bien, les choses peuvent foirer parce que les désirs existentiels ne coïncident pas : mauvais timing.

Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier / Oslo Pictures

Julie hésite entre tel ou tel homme comme dans toutes les comédies romantiques, mais au bout du compte, elle devrait surtout penser un peu à elle. Nous avons toutes et tous besoin de trouver l’amour, mais aussi de parvenir à accepter qui nous sommes. Le film se passe sur plusieurs années de sorte que Julie a le temps d’évoluer et de traverser différentes étapes...

Cette idée d’accomplissement, de se trouver soi-même, de devenir quelqu’un, ça peut être tellement paralysant et compliqué.

Dans les premières scènes du film, on peut voir que Julie se sent déjà en échec alors qu’elle n’a même pas encore 30 ans ! Et la pression sociale attend d’elle qu’elle noue une relation au long cours, stable, qu’elle ait des enfants, etc. C’est exactement là que se noue le drame de ce film.

Dans mon film, je pense à cette scène où Julie fête son 30ème anniversaire et nous apercevons toutes les photos des femmes de sa famille – sa mère, sa grand-mère, son arrière-grand-mère, etc, et on s’aperçoit que tout a changé dans leur vie génération après génération."

Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier / Oslo Pictures
  • Le réalisateur évoque Renate Reinsve qui incarne le personnage de Julie :

"Renate est audacieuse et courageuse, elle n’a aucun problème à montrer des failles, elle n’a aucun ego mal placé. Elle e possède cette combinaison rare de légèreté et de profondeur, elle a le même talent énorme pour la comédie et pour le drame. Elle était une motivation majeure pour faire ce film. Je la connais depuis qu’elle a joué un petit rôle dans Oslo, 31 août (un film de Joachim Trier) : elle était très jeune à l’époque mais déjà excellente, avec une énergie très contagieuse."

  • Aksel, joué par Anders Danielsen Lie, acteur mais aussi médecin à Oslo :

"Il est un peu plus jeune que moi, alors quand j’écris un rôle pour lui, il y a forcément dedans quelque chose de moi au passé. Dans Oslo, 31 août, il était un trentenaire paumé, et dans Julie (en 12 chapitres), il est un quadra qui essaye de construire une vie solide et de fonder une famille avec une jeune femme."

  • Eivind joué par Herbert Nerdrum :

"Herbert a joué dans beaucoup de séries et de films norvégiens, et il est devenu célèbre ici comme acteur et personnage comique. C’est aussi un acteur de théâtre, il a joué dans Hamlet. C’est une figure marrante, jeune et branchée d’Oslo, un peu comme Eivind dans le film. C’est la première fois de sa vie qu’il joue un rôle proche de sa vraie personnalité. Herbert est jeune, attachant, doux, chaleureux, comme Eivind, cela crée un contraste intéressant avec Anders qui a une approche plus cérébrale, plus distanciée..."

Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier / Oslo Pictures
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier
Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier / Oslo Pictures

► Distribution

  • un film de Joachim Trier
  • avec Renate Reinsve, prix d'interprétation cette année à Cannes
  • Anders Danielsen Lie, 
  • Herbert Nordrum
  • Maria Grazia Di Meo
  • Hans Olav Brenner
  • Helene Bjørneby
  • Vidar Sandem
  • Lasse Gretland
  • Karen Røise Kielland

Propos recueillis par Memento Distribution