7ème sélection pour le réalisateur japonais qui explore à nouveau un thème qu'il affectionne : la famille.

Kore-Eda Hirokazu
Kore-Eda Hirokazu © AFP

Kore-Eda Hirokazu, réalisateur japonais, revient à ses premiers amours : la famille. Après son dernier film The third murder, qui se construit autour de l'histoire d'un avocat qui s'est persuadé que son client, bien qu'il ait avoué le meurtre de son patron, est bien innocent. Préférant une approche documentaire du cinéma de fiction qu'il réalise, la famille et les relations que ses différents membres entretiennent sont au cœur de son oeuvre : il y étudie une dynamique positive autant que négative, n'hésitant pas à mettre la nature face à la famille pour la déchirer et la reconstruire, comme dans Après la tempête (sélection "Un certain regard" du Festival de Cannes 2016).

► Il y a un an, à l'occasion de la sortie de Après la tempête, Kore-Eda était avec laure Adler pour parler de famille, bien sur, mais aussi de climat.

44'05

Kore-Eda Hirokazu dans l'Heure Bleue - 27 avril 2017

Par France Inter

Habitué du Festival de Cannes, plusieurs de ses films ont été sélectionnés comme Distance (2001, compétition officielle), Nobody Knows (2004, sélection officielle), Air Doll (2009, "Un certain regard"), Tel père, tel fils (2013, compétition officielle), Notre petite sœur (2015, compétition officielle). Ils y font grande impression à tous les coups ! 

Il se trouvera, au cours de cette nouvelle édition du Festival, auprès d'un confrère cinéaste chinois qui quant à lui explore le thème de l'amour sur fond de crise politique chinoise et de pègre. Pour Une affaire de famille, Kore-Eda Hirokazu cherche à regrouper une famille sur le point d'exploser. 

Au retour d'un vol à l'étalage, dont Osamu et son fils sont coutumiers pour survivre, ils recueillent une petite fille, qui semble livrée à elle-même et qui s'avère maltraitée par ses parents. Alors que la famille semble vivre heureuse avec cette petite fille, jusqu'à ce qu'un incident révèle leurs secrets. 

Kore-Eda observe la société japonaise et aiguise son sens cinématographique en se montrant multitâche. Il a en effet réalisé, scénarisé et monté le film Une affaire de famille

Ecoutez la webradio du cinéma

Podcast

Abonnez-vous au fil de podcast "Spécial Cannes", via le lien RSS ou sur Itunes

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.