Zabou Breitmann, en goguette à Avignon, deux jours seulement. Elle tourne actuellement à Paris un film dans lequel elle incarne une mère de famille à plusieurs moments de sa vie. Passionnant d'observer une actrice observer elle-même, les acteurs. Assis à la terrasse d'un café de la rue des Teinturiers où l'on ne peut pas passer 5 minutes sans être alerté par une parade ou un numéro d'acteur, "flyer" à la main, elle confie : "Je regarde comment les comédiens s'adressent aux gens. Je devine tout de suite s'ils sont ou pas dans le rôle. Beaucoup ne s'adressent pas au spectateur. Ils sont ailleurs. C'est essentiel, pourtant, l'adresse! Sans cette intention de parler à celui qui écoute, le texte peut être très différent, terne, souvent. Ce qui compte au théâtre ou au cinéma, c'est l'adresse".