On est d'autant mieux placé ici pour se réjouir de cette mise au point que l'on fut, sans regret ni remords, impitoyable avec le Palmarès du Président Moretti, Palme d'Or exceptée.

les choix du jury cannois de nanni moretti ne font pas l'unanimité dans la presse
les choix du jury cannois de nanni moretti ne font pas l'unanimité dans la presse © reuters
Dans "Le Monde", le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Fremaux, tire un trait définitif sur les soupçons que certains ont voulu faire peser sur l'objectivité de Nanni Moretti dans ses jugements "présidentiels". Il aurait, selon de bons esprits, favorisé les films de son distributeur français. Accusation grotesque et sans fondement, comme l'indique Frémaux qui précise à juste titre que Moretti est loin, très loin de ce genre de considérations. Il est assez dommage que plutôt que la contradiction sur le fond, le débat, le désaccord intellectuel, on choisisse la petite accusation et la bassesse : le Palmarès de Moretti est contestable ? Alors, il ne peut être qu'un odieux corrompu qui prime ses petits copains et ceux dont il serait l'obligé. Drôle d'époque où plutôt que de se battre avec des idées et des arguments , on choisit la délation et les égouts sans se préoccuper vraiment de savoir s'il y a matière à se salir ainsi en salissant les autres. Contestable ce Palmarès ? Oui, assurément et nous l'avons écrit ici-même ! Mais alors discutons-en, débattons-en avec des arguments artistiques et pas des accusations infondées et profondément injustes. Parce qu'il est un cinéphile amoureux, Moretti ne s'offusquera jamais de la dispute (n'a-t-il pas dit lui-même juste avant le Festival qu'il trouvait que "The Artist" était un "film facile"... c'est dire sa liberté de ton). Parce qu'il est un citoyen éclairé et un cinéaste engagé qui a combattu l'empereur de la corruption qui dirigeait son propre pays, il pourrait être justement blessé de se voir ainsi ramené au rang de petit combinard à la Berlusconi. L'auteur de "Journal intime" ne mérite vraiment pas cette polémique. Que "son" Palmarès ait déçu un certain nombre dont je suis, soit. Mais qu'on mette en cause sa probité, c'est tout simplement...dégueulasse et chacun sait bien ce que cela veut dire.
les choix du jury cannois de nanni moretti ne font pas l'unanimité dans la presse
les choix du jury cannois de nanni moretti ne font pas l'unanimité dans la presse © reuters
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.