Denys Arcand fait paraître sur les écrans la suite très improbable des "Invasions barbares" et du "Déclin de l’empire américain"… Faut-il aller voir ce film ? Certainement "non" pour Xavier Leherpeur ; résolument "oui" pour Pierre Murat…Les critiques du "Masque & la Plume" sont très partagés sur la question !

"La Chute de l’Empire américain" de Denys Arcand est sorti le 20 février 2019
"La Chute de l’Empire américain" de Denys Arcand est sorti le 20 février 2019 © Jour2fête

Le film résumé par Jérôme Garcin

À Montréal, un jeune docteur en philo à lunettes et à principes, Pierre-Paul Daoust (interprété par Alexandre Landry) est obligé d’être chauffeur-livreur pour gagner sa vie. Un jour, il est témoin d’un braquage sanglant et ne trouve rien de mieux que de repartir avec deux sacs remplis de millions de dollars. À partir de ce moment, Pierre-Paul cesse d’être philosophe : après tout, Sartre n'a-t-il pas défendu Pol Pot et Althusser étranglé sa femme ? Donc il choisit de dilapider et de placer sa nouvelle fortune. Il s’offre une call-girl, Aspasie (Maripier Morin), enrôle un ex-taulard doué pour le blanchiment (Rémy Girard) et en appelle à un avocat spécialisé dans l’évasion fiscale. Et pour ne pas éveiller les soupçons des flics qui le surveillent, le soir il vient en aide aux SDF. 

Voici donc la suite très improbable des Invasions barbares et du Déclin de l’empire américain, avec sur le thème de l’argent-roi, tous les clichés qu'on peut attendre… Il y a plein de bons dialogues, ça manque juste de cinéma…

Xavier Leherpeur déconseille le film

XL : À quoi sert ce film ? Est-ce qu'il fallait vraiment 2h15 pour une telle histoire ? Non, même pas dix minutes !

C'est quand même un très mauvais film, mou du genou. J'avais l'impression d'être bloqué devant un téléviseur le dimanche soir à regarder de l'Inspecteur Barnaby. Alors on nous dit que "l'argent, ce n'est pas bien" : merci, j'étais content de m'être déplacé pour ça. Les personnages sont archétypaux à un point caricatural ! Lui, le prof de philo qui bégaie à chaque fois qu'il voit Aspasie ; Aspasie qui n'a pas de vertu mais qui a de la morale…

C'est très didactique : il y a des scènes interminables pour nous expliquer comment on transfère de l'argent pour le blanchir. 

Vous ne pouvez pas recommander aux gens d'aller voir ce truc-là !

Charlotte Lipinska a été charmée par la "patte Arcand"

CL : Effectivement, le film ne tient pas ses 2h09 et cette romance n'est pas très intéressante. En revanche, je trouve qu'il y a quand même des personnages qui sont assez bien dessinés. Les comédiens sont vachement bien. Il y a ce petit charme de l'accent québecois avec des dialogues assez drôles

Alors oui, effectivement, l'argent ce n'est pas bien, mais on part quand même sur une base de polar qui dérive sur la comédie avec un fond social : ça danse des claquettes sur ces différents registres. Je ne trouve pas ça désagréable du tout. En 1h30 c'était bouclé, c'est sûr, mais il y a quand même une petite patte Arcand qui n'est pas désagréable.

Pierre Murat : "Les dialogues sont absolument splendides !"
Pierre Murat : "Les dialogues sont absolument splendides !" / Jour2fête

Pierre Murat recommande chaudement le film

PM : Je trouve ça vraiment très très bien. Un film jubilatoire ! J'ai un faible pour Denys Arcand, qui est, je crois savoir, considéré comme un ringard au Québec, mais moi je m'en fous ! 

Ce qui est formidable, c'est que le jeune homme est un naïf, un candide, c'est presque l'idiot de Dostoïevski. C'est un simple par rapport à l'argent. Tout le film c'est : "comment un candide va devenir fortuné et savoir gérer l'argent ?". Donc c'est une fable… 

Le personnage de Rémy Girard est formidable !

Je trouve que c'est un film vraiment jubilatoire, vous passez un bon moment à aller voir ça ! C'est drôle comme tout ! C'est super écrit, et bien, en plus !

Danièle Heymann

DH : C'est un peu la chute, non pas de l'Empire américain mais de Denis Arcand : ça manque singulièrement de nerf !

Le postulat est assez sympa : le docteur en philo qui se retrouve coursier qui se retrouve milliardaire. Le film dit non pas "l'argent ce n'est pas bien" mais au contraire "le fric c'est très bien" : c'est même très bien pour un docteur en philosophie, ça va lui changer sa vie. Et puis finalement ne plus être livreur mais plutôt milliardaire ce n'est pas si mal que ça.

Là où je trouve que le film a un petit charme, c'est qu'on s'attache à ce malfrat d'occasion... Mais c'est tellement filmé mollement, tellement paresseux dans le style…

Aller plus loin

Le film de Denys Arcand est dans les salles depuis le 20 février 2019

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos du film sur le plateau du Masque et la Plume... 

7 min

"La Chute de l’empire américain" de Denys Arcand : les critiques du "Masque & la Plume"

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films du Masque et la Plume sont à retrouver ici !

Maripier Morin et Alexandre Landry dans "La chute de l'empire américain"
Maripier Morin et Alexandre Landry dans "La chute de l'empire américain" / Jour2fête
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.