En Pologne, dans une petite communauté, arrive un nouveau prêtre qui cache sa véritable identité…

La communion de jan Komasa
La communion de jan Komasa © Zuza Krajewska

Daniel, 20 ans, se découvre une vocation spirituelle dans un centre de détention pour la jeunesse mais le crime qu’il a commis l’empêche d’accéder aux études de séminariste. Envoyé dans une petite ville pour travailler dans un atelier de menuiserie, il sa fait passer pour un prêtre et prend la tête de la paroisse. L’arrivée du jeune et charismatique prédicateur bous cule alors cette petite communauté conservatrice.

Ce qu’en dit le réalisateur :

"En Pologne, si l’on commet un crime et que l’on est mineur, on purge sa peine dans un centre de détention. Mon personnage principal a commis un meurtre à 15 ans et a atterri là. Il pourra en sortir quand il aura 21 ans. De manière à optimiser leurs chances de se réinsérer dans la société, les centres font sortir les jeunes quelques mois avant leur anniversaire.

La communion de jan Komasa
La communion de jan Komasa / Zuza Krajewska

À partir du moment où Daniel décide de ne pas suivre le programme de réinsertion, il n’a plus d’objectif. Quand il arrive à l’église, il a peur des gens. Il ne s’est pas confronté au monde depuis des années. Il n’est pas sociable et c’est pour cela qu’il ment sur son statut de prêtre.

La communion de jan Komasa
La communion de jan Komasa / Zuza Krajewska

Daniel n’a pas passé des années dans un séminaire et n’a pas les filtres de l’institution, il parle directement avec son cœur. D’autres essayent de faire ça sans y parvenir, mais lui il a vraiment cette étincelle divine. Soudainement, dans une sorte d’impulsion, il peut trouver les mots justes. Et pour certaines personnes, notamment dans des moments particuliers de leur vie, c’est plus qu’assez.

La communion de jan Komasa
La communion de jan Komasa / Zuza Krajewska

Daniel arrive à toucher ces gens. Pendant le temps où il a officié comme prêtre, il a beaucoup œuvré pour cette communauté. Mais nous avons choisi de nous concentrer sur l’accident qui résonne davantage avec son passé. Daniel sait que pour que cette communauté réussisse à faire son deuil, ses membres doivent accepter d’affronter leur peine. C’est la plus belle réussite de Daniel que de leur faire accepter cette vérité douloureuse. Mais sa conception du deuil est radicalement différente de la leur et c’est ce qui envenime le conflit : ce village est comme une plaie ouverte qui ne cesse de saigner."

La communion de jan Komasa
La communion de jan Komasa / Zuza Krajewska

►►► Distribution

  • Réalisation : Jan Komasa
  • Avec : Bartosz Bielenia, Eliza Rycembel, Aleksandra Konieczna, Tomasz Ziętek, Leszek Lichota, Łukasz Simlat
  • Scénario : Mateusz Pacewicz
  • Photographie : Piotr Sobociński Jr
  • Montage : Przemysław Chruścielewski
  • Son : Kacper Habisiak, Marcin Kasinski, Tomasz Wieczorek
  • Production : Aurum Film, Les Contes Modernes
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.