La Flor cambriole le cinéma en 4 saisons, 4 actrices et 6 épisodes. A découvrir au cinéma le 6 mars

La Flor
La Flor © Santiago Mitre

Qu’est-ce que La Flor ? C’est un film argentin et 10 ans de tournage à travers le monde.

Dans La Flor, nos quatre actrices sont des inconnues. C’est le film qui crée leur carrière. Tout le film était conçu dans cette intention : composer le portrait de ses quatre comédiennes. Elles ont formé une compagnie de théâtre, La Piel de Lava. Je les avais vues sur scène en 2006, et je m’étais aussitôt dit que ces quatre femmes étaient capables d’emmener la fiction vers de nouveaux horizons. On a envisagé plusieurs histoires, tout me semblait intéressant, et j’ai compris qu’en fait je ne voulais pas faire un film, mais cent films avec elles !

Mariano Llinás

La Flor, c'est un bouquet de films, qui mélange tous les genres, avec un seul point commun : leurs quatre comédiennes 

  • Le premier est une série B, comme les Américains avaient l’habitude d’en faire. 
  • Le second est un mélodrame musical avec une pointe de mystère.
  • Le troisième est un film d’espionnage.
  • Le quatrième est une mise en abîme du cinéma.
  • Le cinquième revisite un vieux film français.
  • Le sixième parle de femmes captives au 19e siècle.
  • Mon tout forme La Flor.

D’un épisode à l’autre, La Flor change radicalement d’univers et chaque actrice passe d’un monde à l’autre, d’une fiction à une autre, d’un emploi à un autre, comme dans un bal masqué. Ce sont les actrices qui font avancer le récit, ce sont elles aussi qu’au fur et à mesure, le film révèle. Au bout de l’histoire, à la fin du film, toutes ces images finiront par dresser leurs quatre portraits.

C’est la réponse du cinéma aux séries télé. Dans une série, une saison peut durer 14 heures. La Flor, c’est 4 saisons et 6 épisodes, en seulement 14 heures.

La Flor
La Flor / Agustín Mendilaharzu

Le cinéma réunit tous les arts : la peinture, la musique, les romans, le théâtre, la photographie. Mais à cela s’ajoute une spécificité propre au cinéma : c’est un art produit à travers une machine : la caméra. C’est une aventure, que l’on ressent physiquement. Donc, le cinéma n’est pas uniquement la somme de tous les arts. C’est plus complexe. C’est un festin des arts, de nos aventures, de nos expériences, de notre réalité.

Mariano Llinás

Un film en quatre parties et six épisodes avec Elisa Carricajo, Valeria Correa, Pilar Gamboa, Laura Paredes

La Flor
La Flor / Agustín Mendilaharzu

Sources ARP Sélection

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.