La critique incisive et féroce de Pierre Murat, critique du "Masque et la Plume", à propos de la comédie musicale réalisée par Damien Chazelle, avec Ryan Gosling et Emma Stone.

Image extraite de la comédie musicale " La La Land" de Damien Chazelle. Emma Stone y incarne une actrice débutante qui court les auditions, Ryan Gosling un passionné de jazz qui joue du piano dans des clubs miteux
Image extraite de la comédie musicale " La La Land" de Damien Chazelle. Emma Stone y incarne une actrice débutante qui court les auditions, Ryan Gosling un passionné de jazz qui joue du piano dans des clubs miteux © SND

Pierre Murat : Je suis un fan absolu de comédies musicales. On n’en a tellement plus que dès qu’on en voit une, l’ombre d’une, se pointer sur les écrans (ce qui est très rare), tout le monde est euphorique. Tellement euphorique à l’idée de voir des gens chanter, danser, se rencontrer, s’aimer, se quitter… qu’on en oublie comment c’est fait – mais on est aussi des critiques de cinéma ! Donc, indépendamment du bonheur de voir une comédie musicale à l’ancienne mais qui est ratée, on peut dire, simplement, qu’elle est ratée !

Image extraite de "La La Land" de Damien Chazelle
Image extraite de "La La Land" de Damien Chazelle / SND

Le plan séquence d‘ouverture

Jérôme Garcin, producteur et maître de cérémonie au Masque et la Plume, remarque : Sérieusement, Pierre, les yeux dans les yeux comme dirait Cahuzac, tu n'as pas été ému par la séquence d'ouverture ?

Pierre Murat : C’est le seul ballet qui se tienne. Il est très inspiré des Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy.

Je suis un fan éperdu de Jacques Demy, mais dans Les Demoiselles de Rochefort, ce n’est peut être pas la chorégraphie qui est la meilleure ! C’était le style de Jacques Demy, c’était les rencontres, les acteurs, le charme, la mise en scène… Là, en effet, c’est à peu près correct.

Quand il filmait le jazz dans Whiplash, [Damien Chazelle] le filmait bien parce qu’il connaissait son truc. Il ne sait pas filmer un ballet ; c’est très compliqué de filmer un ballet ; très peu de gens le savent ! Stanley Donen, Vincente Minnelli savaient placer la caméra là où il fallait pour qu’on voit et qu’on soit émus.

Là, il peut filmer n’importe quoi, ce serait pareil.

[La vidéo ci-dessous montre comment Stanley Donen a réalisé la célèbre scène de la "danse autour de la salle" de Fred Astaire dans le film Royal Wedding (1951) :]

Les acteurs principaux, Ryan Gosling et Emma Stone

Les acteurs… J’aime bien Ryan Gosling, qui a quand même beaucoup de charme, mais elle, que j'ai tant défendu dans les deux films de Woody Allen, elle fait des mines, des moues… C’est une catastrophe ! C’est l’actrice américaine-type, que le metteur en scène est trop débutant encore pour tenir un tout petit peu !

Image extraite de "La La Land" avec Ryan Gosling et Emma Stone
Image extraite de "La La Land" avec Ryan Gosling et Emma Stone / SND

L'histoire

Pierre Murat : Quant à l’histoire, c'est-à-dire le coup qu'ils s'aiment, tout ça... Il faut avoir quelques petits souvenirs quand même…

Jérome Garcin : On ne va pas voir ça pour l’histoire…

Pierre Murat :

Bon, alors, si les acteurs ne sont pas bons, s’il n’y a pas de ballet et si [c’est pas pour l’histoire], pourquoi aller le voir ?

Regardez par exemple, récemment, Cafe Society de Woody Allen : le dénouement était magnifique ! Là, la fin, on s’en fout, c’est l'indifférence totale!

Aller plus loin

► LIRE AUSSIToutes les critiques du Masque et la Plume à propos de "La La Land"; certains ont aimé. Pour Danièle Heymann, "c'est un film exquis et extraordinairement mélancolique” et pour Jean-Marc Lalanne "extrêmement prenant. D'autres en revanche... Pierre Murat a détesté, vous l'avez lu / entendu... et Xavier Leherpeur a jugé le film "tape-à-l'œil".

►ÉCOUTER | Le Masque et la Plume

►ÉCOUTER | Rebecca Manzoni expliquer pourquoi "La la land" met les coeurs à l'envers

►LIRE AUSSI | Pourquoi ce film est si attendu ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.