Cédric Kahn raconte ici, de manière presque contemplative, la rédemption de Thomas, un toxico de 22 ans (Anthony Bajon, primé à Berlin), qui rejoint, dans la montagne, une communauté d’anciens drogués devenus addicts à la prière et au travail manuel. Qu'en pensent les critiques du "Masque et la Plume" ?

"La prière" de Cédric Kahn est dans les salles en France depuis le 21 mars 2018
"La prière" de Cédric Kahn est dans les salles en France depuis le 21 mars 2018 © Le Pacte

Ça aurait pu être un sujet pour Xavier Beauvois ou Xavier Giannoli, mais là, c’est le réalisateur du Bar des rails, de L’ennui, de Roberto Zucco, qui s’y colle. Dans ce film d’altitude, dans tous les sens du terme, on croise aussi sœur Hanna Schygulla, mais aussi Damien Chapelle et Alex Brendemühl.

Xavier Leherpeur : "très « catho-lisse » "

Je trouve le film très "catho-lisse"… On sent bien le scénario aménagé autour de son personnage principal : des écueils, des rechutes, des difficultés... mais elles sont toujours résolues par la prière, par un peu de grâce, par un petit miracle un peu naïf, par quelques baffes. On a l'impression que tout est bon dans le catho ! Il n'y a aucun problème ! 

Au départ, je me suis dit : « c'est formidable, c'est un film sur l'emprise du groupe ! »  : à chaque fois qu'il échoue, qu'il chute, tout le monde lui dit "C'est ta faute", "C'est ton orgueil". Cédric Kahn met sur le dos de celui qui doute la responsabilité de l'échec (c'est très catho)... Mais on n'est pas chez Bernanos ni Bresson ! C'est un film qui me déçoit.

Michel Ciment : "Cédric Kahn est le plus grand disciple de Maurice Pialat"

Ce n'est pas un film sur la religion : c'est un film sur la foi. C'est un homme qui est effectivement intoxiqué et qui trouve dans la foi une possibilité, pour lui, de remonter la pente. D'abord, il doit renoncer à l'orgueil et il se retrouve dans une communauté. 

Kahn est, à mon avis, le plus grand disciple de Pialat. Il a une façon merveilleuse de filmer justement le côté brut des choses. Il y a d'une part ce côté quasiment documentaire (comme il pouvait y en avoir dans Le Condamné à mort s'est échappé) sur cette communauté qu'il filme très bien et en même temps, c'est aussi une fable sur l'amour profane et l'amour sacré. 

Michel Ciment : "Il y a un côté presque documentaire et même bressonnien dans le dépouillement, dans la façon de filmer"
Michel Ciment : "Il y a un côté presque documentaire et même bressonnien dans le dépouillement, dans la façon de filmer" / Le Pacte

Jean-Marc Lalanne : "le meilleur de Cédric Kahn depuis une dizaine d'années"

Il y a une vision totalement utilitariste de la religion. C'est vraiment sur la prière - mais la prière presque comme outil concret pour  réussir sa désintoxication. 

Cédric Kahn est un cinéaste qui est du côté du concret, de l'empirique, du pragmatique... Sa mise en scène est comme ça ; il filme très bien ça : des gens qui font des exercices quotidiens pour se déprendre de quelque chose qui les détruit. Dans la dernière partie du film, le personnage principal va apprendre à se déprendre de ce qui lui a permis de se libérer : il faut qu'il se libère de l'outil et c'est intelligent 

Nicolas Schaller : "le film manque un peu de grâce"

Cédric Kahn utilise la religion comme quelque chose d'utilitaire ; c'est plus un film sur la foi en l'autre, la foi en soi, la foi en l'amitié. 

Je trouve que le film manque un peu de grâce. Il a ce côté très factuel, tenu, sec ; j'aurais aimé qu'il ait un peu plus de grâce... C'est normal que Cédric Kahn ait voulu se retenir d'aller vers cette grâce-là puisqu'il serait peut-être tombé dans quelque chose de trop mystique. C'est un film que je trouve abouti dans son ambition et qui en même temps me laisse un peu sur ma faim...

Ecoutez

Ecoutez toutes les critiques échangées autour de Jérôme Garcin sur La Prière par Xavier Leherpeur (7ème Obsession), Michel Ciment (Positif), Nicolas Schaller (L'Obs), et Jean-Marc Lalanne (Les Inrockuptibles)

7'04

"La Prière" : les critiques du Masque et la Plume

Une communauté isolée dans la montagne, tenue par d’anciens drogués, propose de sortir de la dépendance par la prière
Une communauté isolée dans la montagne, tenue par d’anciens drogués, propose de sortir de la dépendance par la prière / Le Pacte

Aller plus loin

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.