Des gens qui s'embrassent
Des gens qui s'embrassent © Radio France

"Des gens qui s'embrassent", le nouveau film écrit par Christopher Thompson et Danièle Thompson et réalisé par cette dernière sera sur les écrans le 10 avril prochain. Il réunit Kad Merad, Monica Bellucci, Eric Elmosnino, Valérie Bonneton, Max Boublil et Ivry Gitlis.

Je l'ai vu hier à 10 heures lors d'une projection de presse unique au Gaumont Marignan, en bas des Champs Elysées. 1h40 après, le film s'est terminé et j'ai pu lire le dossier de presse dont je vous livre ci-dessous un extrait question-réponse in extenso :

Question : " Avec Des gens qui s'embrassent, vous confrontez plutôt des styles de vie ?"

Réponse de Danièle Thompson : "Oui, le point de départ, c'est le constat qu'il y a des manières différentes de vivres à Saint-Tropez. Ce ravissant village où nous passons la plus grande partie de l'année est un endroit très étrange parce qu'il y a vraiment plusieurs univers selon son âge, selon ses moyens, selon ses envies. D'un côté, on trouve les adeptes d'une vie bruyante, rythmée par la fête et qui aiment la foule du port. Et de l'autre, ceux qui, comme nous aujourd'hui, dans le silence des pinèdes, ne recherchent que les coins tranquilles et son atmosphère de vieille forteresse provençale avec ses concerts classiques. Quand j'avais 20 ans, j'allais dans les boîtes et je me couchais à 5 heures du matin. Je suis passé d'un monde à l'autre, en me disant que ce serait intéressant de confronter ces deux façons de vivre."

What else ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.