Sur la piste du Marsupilami
Sur la piste du Marsupilami © Radio France

"Les spectateurs ne sont pas des gogos", lance le rédacteur en chef de Studio Ciné Live dans les pages du Parisien. Comprenez : le cinéma français a eu tendance à se laisser dire le contraire au fil de l'année. Après un cru 2011 particulièrement bon en terme d'entrées, avec la locomotive "Intouchables" en tête (19 millions de spectateurs), 2012 semble bien pâle.

Le Centre National du Cinéma (CNC) table sur un peu plus de 200 millions d'entrées au 31 décembre. C'est 15 millions de moins que l'année dernière. Une tendance qui parait finalement assez logique, l'année précédente étant exceptionnelle.

Premier film français : "Sur la piste du Marsupilami" d'Alain Chabat, avec 5,3 millions d'entrées. Il arrive seulement troisième au classement général, derrière "Skyfall" et "L'Âge de Glace 4". Au total seuls trois autres films français se sont hissés dans les dix meilleurs scores de l'année : "La vérité si je mens 3", "Astérix 4" et "Le Prénom".

Thierry Fiorile, le cinéma français est certes en perte de vitesse ces derniers mois... Mais rien d'alarmant.

Quels que soient les chiffres, la France reste tout de même l'un des pays où la production nationale représente le plus d'entrées par rapport aux films étrangers : 40% de la part nationale, c'est un record en Europe.

__

Pas question donc de parler d'une année noire pour la productrice Julie Gayet.

Car du côté des producteurs français, en particulier les plus gros, on n'est pas près de mettre la clé sous la porte. Cette année, le français Pathé arrive juste derrière trois gros distributeurs américains. Une année simplement "correcte" pour son PDG.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.