Vous en connaissez beaucoup, vous, des médecins spécialisés en psychiatrie qui deviennent cinéastes de génie ? Moi pas ! C’était pourtant le cas de Dino Risi qui vient de mourir à l’âge de 92 ans. Pas étonnant qu’avec une formation initiale pareille , il ait été l’auteur de « Pauvres mais beaux », « Beaux mais pauvres », « L’Homme aux cent visages », « Une vie difficile », « Les Complexés », « Fais-moi très mal mais couvre-moi de baisers », « La Femme du prêtre », « Je suis photogénique », « Parfum de femme » et autres « Monstres » et « Nouveaux monstres ». Des titres-programmes, des films souvent en forme de farces « hénaurmes » et pourtant terriblement justes, cruelles et finalement tendres pour les paumés de la vie qui en sont les infortunés héros. Au milieu de tout cela, un klaxon à deux tons, entêtant « jingle » d’un film-chef d’œuvre, « Le Fanfaron » avec Jean-Louis Trintignant et l’acteur complice-ami du cinéaste, l’impérial Vittorio Gassman. « Il sorpasso » en version italienne (c’est-à-dire le dépassement) fut co-écrit avec Ettore Scola, d’où peut-être un alliage d’une qualité exceptionnelle : on rit beaucoup dans « Le Fanfaron » qui est pourtant in fine un voyage au bout de la nuit. Qu’est-ce qui fait le charme irrésistible de cette comédie grave ? Assurément le jeu des deux acteurs principaux. Assurément la vitalité d’une mise en scène qui accompagne sans jamais souligner. Assurément l’apparente légèreté de ces personnages un peu ridicules qui sont nos frères à jamais. Il y avait en ce temps-là dans la comédie italienne une grâce particulière. Un univers d’une humanité telle que l’on se moquait des personnages avec la certitude de se moquer en fait et avant tout de soi-même. Les miroirs tendus par Risi, Scola, Monicelli, Comencini et les autres faisaient office d’exutoire. Si la mort de Dino Risi nous rend tristes, c’est parce qu’elle marque un peu plus la fin d’un temps. Nous nous sommes tant aimés…L’idée du jour ? Acheter le DVD du film de Dino Risi « Il vedovo » avec Alberto Sordi, une rareté qui vient tout juste de sortir chez M6 Vidéo.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.