Des grandes productions hollywoodiennes aux films indépendants, sans oublier les nouveaux talents, le Festival propose une édition 2016 prestigieuse .

Fesival du cinéma américain de Deauville
Fesival du cinéma américain de Deauville © Fesival du cinéma américain de Deauville

La 1ère édition du Festival du cinéma américain voit le jour en 1975. Depuis, il n'a eu de cesse de mettre en avant la diversité du cinéma américain. Cette année, Frédéric Mitterrand est le Président du jury 2016, composé de Françoise Arnoul, Eric Elmosnino, Sara Forestier, Ana Girardot, Douglas Kennedy, Radu Mihaileanu, Emmanuel Mouret et Marjane Satrapi.

France Inter sera à Deauville, samedi 3 septembre, avec :

  • On aura tout vu, de Christine Masson et Laurent Delmas en direct de de 10h à 11h
  • Le masque et la plume, de Jérôme Garcin pour deux enregistrements à 16h

Le Festival a dévoilé les films d'ouverture Infiltrator de Brad Furman et de clôture War Dogs de Todd Phillips.

  • Infiltrator de Brad Furman avec Bryan Cranston, Diane Kruger, John Leguizamo, Benjamin Bratt, Yul Vasquez
Infiltrator
Infiltrator © de Brad Furman

L’agent fédéral Bob Mazur a pour mission d’infiltrer le cartel de drogue de Pablo Escobar. Son but : faire tomber 85 barons et une banque internationale. Son plan : s’inventer un passé, une identité, une fiancée. Son risque : le moindre faux pas lui serait fatal.

  • War Dogs de Todd Phillips avec Jonah Hill, Miles Teller, Ana de Armas, Bradley Cooper
War Dogs
War Dogs © de Todd Philips

Deux copains d'une vingtaine d'années, vivant à Miami Beach à l'époque de la guerre en Irak, profitent d'un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d'offres de l'armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d'argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu'ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables... dont certains font partie du gouvernement américain...

►►► Quelques films de la compétitions :

  • CAPTAIN FANTASTIC un film de Matt Ross
Captain Fantastic
Captain Fantastic © Fesival du cinéma américain de Deauville

Dans les forêts reculées du nord-ouest des États-Unis, un père dévoué, vivant isolé du reste de la société, a consacré sa vie tout entière à l'éducation de ses six jeunes enfants pour qu'ils deviennent des adultes hors du commun. Quand le destin frappe la famille, ils sont contraints d'abandonner le paradis préservé que le père avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va obliger celui-ci à remettre en question ses méthodes d'éducation et tout ce qu'il avait choisi d'apprendre à ses enfants.

avec : Annalise Basso, Shree Crooks, Ann Dowd, Kathryn Hahn, Nicholas Hamilton, Samantha Isler, Frank Langella, George Mackay, Erin Moriarty, Viggo Mortensen, Missi Pyle, Charlie Shotwell, Steve Zahn

  • CERTAIN WOMEN un film de Kelly Reichardt
Certain Women
Certain Women © Fesival du cinéma américain de Deauville

Au cœur du Montana, trois femmes, trois destins croisés. Celui d'une avocate qui intervient lors d'une prise d'otage orchestrée par l'un de ses clients, un homme mécontent persuadé d'avoir été lésé par une décision judiciaire. Celui d'une femme qui s'installe avec son mari dans une nouvelle maison et prend conscience du différend qui les sépare quand ils cherchent à persuader un vieil homme de vendre son stock de pierres. Celui d'une ouvrière agricole qui se lie d'amitié avec une jeune avocate, laquelle se retrouve à devoir animer des ateliers d'aide juridique pour adultes, deux fois par semaine, à plus de quatre heures de son domicile.

avec : Rene Auberjonois, Laura Dern, John Getz, Lily Gladstone, Jared Harris, James Legros, Sara Rodier, Kristen Stewart, Michelle Williams

  • THE FITS un film de Anna Rose Holmer
The Fits
The Fits © Fesival du cinéma américain de Deauville

Toni, âgée de onze ans, s'entraîne dans la salle de boxe de son grand frère. Elle découvre qu'à l'étage au-dessus, un groupe de filles apprend une variante très physique du hip hop, le drill. Attirée par leur énergie, leur force et leur assurance, Toni abandonne peu à peu la boxe pour la danse…

avec : Makyla Burnam, Lauren Gibson, Antonio A.b. Grant Jr., Royalty Hightower, Da'sean Minor, Alexis Neblett, Inayah Rodgers

  • GOAT un film de Andrew Neel
Goat
Goat © Fesival du cinéma américain de Deauville

Après une terrible agression dont il a été victime pendant l'été, Brad Land, âgé de dix-neuf ans, entre à l'université dans l'espoir de reprendre une vie normale. Brett, son frère aîné, est déjà, depuis plusieurs années, sur ce même campus où il appartient à un groupe d'étudiants qui semble offrir aux membres de leur confrérie protection, popularité et amitiés indéfectibles. Brad veut à tout prix faire partie de cette communauté malgré les réserves émises par son frère. S'ensuivent des séances de bizutage de plus en plus cruelles et de plus en plus dégradantes, qui doivent permettre à Brad de devenir enfin un homme, un vrai. Mais ces jeux initiatiques brutaux ne seront pas sans conséquences pour lui et pour ses camarades…

avec : Danny Flaherty, James Franco, Virginia Gardner, Gus Halper, Nick Jonas, Austin Lyon, James Picking, Will Pullen, Ben Schnetzer, Eric Staves, Brock Yurich

►►► Quelques docs de l'Oncle Sam :

  • ET LA FEMME CREA HOLLYWOOD un film de Clara Kuperberg & Julia Kuperberg

Le premier film parlant a été réalisé par Alice Guy Blaché. Le premier en couleurs a été produit par Lois Weber qui en a produit plus de 300 en dix ans. Frances Marion était la scénariste de la star Mary Pickford, et elle reçut deux Oscars du Meilleur Scénario. Dorothy Arzner fut un jour la réalisatrice la plus puissante de Hollywood… Et qu'ont-elles en commun ? Ce sont toutes des femmes – et elles sont toutes aujourd'hui tombées dans l'oubli. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il aura fallu attendre 2010 pour qu'une femme, Kathryn Bigelow, soit récompensée aux Oscars dans la catégorie Meilleure Réalisation ! Même si les femmes y sont sous-représentées, elles ont toujours fait partie de l'Histoire du 7e art. C'est cette part de l'Histoire, souvent passée sous silence, que ce documentaire propose de raconter.

États-Unis & France | USA & France / Documentaire. 52 min / En couleurs & noir et blanc/In color & black and white / En anglais sous-titré en français

  • MIDNIGHT RETURN un film de Sally Sussman

En 1975, de retour chez lui après son incroyable évasion d'une prison turque, Billy Hayes est accueilli en héros. Il devient immédiatement célèbre et, en moins d'une semaine, il a déjà vendu les droits de son histoire pour qu'elle devienne un livre et un film. Dès sa première projection au Festival de Cannes 1978, le film Midnight Express d'Alan Parker marque les esprits et s'inscrit dans l'histoire du cinéma comme un énorme succès aussi bien artistique que financier, et comme un film culte de la pop culture du moment. Mais son impact le plus regrettable est celui que le film a sur la communauté turque du monde entier qui accuse Billy Hayes de diffamer la Turquie et ses ressortissants. Dans un souci d'apaisement, Billy tente alors un rapprochement avec la nation turque, mais l'entrée dans le pays lui est refusée. Ce n'est que lorsque qu'il reçoit l'invitation officielle émanant d'une source inattendue qu'il peut retourner en Turquie pour se confronter à une nation toujours hantée par le film, comme à ses propres démons intérieurs.

États-Unis, Turquie, Royaume-Uni & Portugal | USA, Turkey, UK & Portugal / Documentaire. 1h40 / En couleurs/In color / En anglais, turc sous-titrés en français & en français

  • CLOSE ENCOUNTERS WITH VILMOS ZSIGMOND un film de Pierre Filmon

Une rencontre entre Vilmos Zsigmond, le chef opérateur américain légendaire âgé de 83 ans (Délivrance, Blow Out, La Porte du paradis, Voyage au bout de l'enfer, Rencontres du troisième type, The Rose…) et un jeune réalisateur français, Pierre Filmon, qui lui propose de travailler sur son premier long métrage de fiction. Au gré de leurs rendez-vous, un autre film va voir le jour, un film dans lequel le cameraman passe à son tour devant l'objectif, un documentaire dont il est l'objet. Tourné à Paris, en Californie et dans le pays d'origine de Zsigmond, la Hongrie, ce documentaire évoque sa vie et son œuvre à travers les mots de ses amis réalisateurs, acteurs et directeurs de la photographie.

France & États-Unis | France & USA / Documentaire. 1h21 / En couleurs & noir et blanc/In color & black and white / En anglais & italien sous-titrés en français & en français

►►► Des hommages :

  • James Franco, acteur, réalisateur, scénariste, producteur, professeur et écrivain, qui présentera en avant-première son nouveau film en tant que réalisateur, In Dubious Battle.
James Franco
James Franco © Fesival du cinéma américain de Deauville

Il débute sa carrière de comédien dans la série télévisée Freaks and Geeks avant de recevoir un Golden Globe pour son rôle dans le film Il était une fois James Dean. Il joue dans Le Monde fantastique d'Oz et Spring Breakers, il incarne Harry Osborn dans la trilogie des Spider-Man, et est remarqué dans Harvey Milk, C'est la fin, Délire Express et 127 Heures. Il est aussi le réalisateur et le producteur de plusieurs films, dont Child of God, Tandis que j'agonise, Zeroville, Saturday Night et In Dubious Battle.

Il participe pour la télévision à 11.22.63 et à The Deuce. Au théâtre, il recueille des critiques élogieuses pour ses débuts à Broadway dans Des souris et des hommes et il met en scène off-Broadway la pièce The Long Shrift.

Il écrit régulièrement des articles et nouvelles pour différents magazines, est l'auteur de plusieurs livres et romans, enseigne à UCLA, USC et Cal Arts et donne des cours de comédie au Studio 4.

  • Michael Moore est un réalisateur de documentaires chocs et également l'un des auteurs non-fiction les plus lus des États-Unis, avec à son actif des livres comme Mike contre-attaque et Tous aux abris. Il a fondé le Traverse Film Festival et deux salles de cinéma Art et essai à Traverse City dans le Michigan.
Michael Moore
Michael Moore © Fesival du cinéma américain de Deauville

Il promène sa caméra et, avec sa seule parole, tient tête aux hommes de pouvoir les plus féroces. Michael Moore est un héros américain, protégeant son pays de son pire ennemi : les États-Unis. D'un film à l'autre, il cherche à dissiper un rêve américain bâti sur des mirages : la toute-puissance patronale avec Roger et moi ou The Big One, le port d'arme dans Bowling for Columbine, la politique militaire postcoloniale de Georges W. Bush dans Farhenheit 9/11, l'avidité du système de santé dans SiCKO ou encore les dérives du modèle économique dans Capitalism : A Love Story.

En bientôt trente ans d'activisme artistique, Michael Moore s'est imposé comme un maître en la matière, pétrissant le réel et la fiction pour en extraire toute la vérité.

Le Festival du Cinéma Américain lui rendra hommage, en sa présence et présentera en avant-première son nouveau film Where to Invade Next.

  • Stanley Tucci, acteur qui il y a plus de trente ans, montrait pour la première fois à l'écran un visage qui allait vite devenir une « gueule » du cinéma américain : une mâchoire saillante, des yeux vifs… Tels sont les traits caractéristiques du jeune Stanley Tucci lorsqu'il se montre pour la première fois dans L'Honneur des Prizzi. Être dirigé par le grand John Huston pour ses premiers pas en tant qu'acteur est un privilège rare, et il ne faudra que peu de temps au comédien en herbe pour se faire remarquer et s'imposer dans le paysage cinématographique.
Stanley Tucci
Stanley Tucci © Fesival du cinéma américain de Deauville

Avec plus de quatre-vingts films à son actif, il est passé maître dans l'art d'incarner les personnages les plus sombres, tantôt assassin dans L'Affaire Pélican de Alan J. Pakula, tantôt tueur en série dans Lovely Bones de Peter Jackson, mais aussi procureur véreux dans Kiss of Death de Barbet Schroeder ou encore gangster dans Les Sentiers de la perdition de Sam Mendes. Tout récemment, on a pu le voir interpréter avec brio un avocat en quête de vérité dans Spotlight de Tom McCarthy.

Loin de se cantonner aux drames, il explore aussi des registres plus légers et révèle son potentiel comique dans des films comme Le Terminal de Steven Spielberg ou Harry dans tous ses états de Woody Allen.

►►► Deauville Saison 7 :

  • The Night Of un film de Steven Zaillian | Richard Price | James Marsh
The Night
The Night © Fesival du cinéma américain de Deauville

John Stone est un avocat aussi fatigué que son imper, qui traîne ses guêtres la nuit au commissariat, à la recherche de clients désespérés. Il défend Naz Khan, un jeune américano-pakistanais accusé de meurtre.

Au lendemain d'une virée nocturne bien arrosée, le jeune Naz, d'origine Pakistanaise, se réveille aux côtés d'une jeune femme baignant dans son sang. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché mais tenace se propose de l'aider.

Clamant haut et fort son innocence, Naz va alors découvrir de l'intérieur la totale désorganisation et les manipulations à l'oeuvre au sein du système judiciaire et pénal américain…

avec : Riz Ahmed, Jeannie Berlin, Bill Camp, Glenne Headly, Poorna Jagannathan, Amara Karan, Payman Maadi, John Turturro, Michael Kenneth Williams, J.d. Williams

Retrouvez toute la sélection du Festival américain de Deauville