A la découverte des nouveaux talents du cinéma européen et de son patrimoine cinématographique

Festival Premiers Plans d'Angers
Festival Premiers Plans d'Angers © édition 2019

Le Festival Premiers Plans d’Angers est devenu un rendez-vous culturel emblématique, reconnu par les artistes et les professionnels, suivi par un public curieux et enthousiaste, soutenu par de nombreux partenaires et personnalités.

►►► Les objectifs du festival

  • Révéler les nouveaux réalisateurs européens à travers une sélection d’une centaine de premières œuvres, présentées dans six sections compétitives.
  • Faire découvrir l’histoire et le patrimoine du cinéma grâce à des rétrospectives sur des cinématographies nationales, des hommages aux auteurs majeurs ou méconnus du cinéma, des programmations thématiques.
  • Mettre en valeur la diversité du cinéma européen en réunissant des professionnels sur les questions de la production et de la circulation des œuvres du cinéma européen.
  • Former un nouveau public pour le cinéma européen en privilégiant la participation des jeunes spectateurs au Festival.
  • Accompagner les scénaristes et les réalisateurs dans leurs travaux d’écriture en invitant des comédiens professionnels à lire en public des scénarios de premiers courts et longs métrages avant leur réalisation.

Cédric Kahn est le Président du Jury Longs métrages et Michael Dudok de Wit, Président du Jury Courts métrage.

Les jeunes réalisateurs européens, invités à Angers, viennent présenter leur premier film au public, aux professionnels du cinéma et à la presse.

Près de 100 premiers films seront projetés, réalisés par une centaine de nouveaux réalisateurs européens :

  • Plus de 80 films dans le cadre des 6 sections de la compétition.
  • Plus d’une vingtaine d’autres films seront présentés hors compétition, dans le cadre des sections Figures libres, Plans Suivants, Panorama Fémis, les Courts des petits et l’Air Numérique.

Chaque jour, des rencontres et des débats entre les réalisateurs, les équipes des films et le public auront lieu, ainsi que des lectures de scénarios, des avant-premières, des hommages et des rétrospectives autour de Costa-Gavras, Corneliu Porumboiu, L’UNATC, à la source des talents roumains, Maren Ade & Valeska Grisebach…

► Dans la catégorie longs-métrages européens, le film d’Éva Tröbisch (Allemagne), Comme si de rien n’était, reçoit le grand prix du jury, présidé par Cédric Kahn. Ceux qui travaillent d’Antoine Russbach (Suisse / Belgique), est primé du prix du public Jeanne Moreau. Søs Gunver Ryberg pour Cutterhead de Rasmus Kloster Bor (Danemark), reçoit le prix de la création musicale.

► Dans la catégorie longs-métrages français, Les drapeaux de papier de Nathan Ambrosioni remporte le prix du public Jean-Claude Brialy. Le long-métrage Deux fils de Félix Moati, gagne le prix des activités sociales de l’énergie. 

► Dans la catégorie scénario de long-métrage, Les Versants de Guillaume Renusson et Clément Peny, reçoit le prix du public ainsi que le prix fondation visio. 

► Dans la catégorie scénario de court-métrage, le prix du public est décerné à Les champs magnétiques de Romain Daudet-Jahan.

► Dans la catégorie courts-métrages européens, le grand prix du jury, présidé par Michael Dudok de Wit, est décerné à Weightlifter de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk (Pologne / Ukraine). Wildebeest de Nicolas Keppens et Matthias Phlips (Belgique), remporte le prix du public. The Animal de Sebastian Kåss (Norvège / France) reçoit le prix Arte et le prix de la création musicale.

► Dans la catégorie courts-métrages français, le grand prix du jury est attribué au court-métrage Pierre rouge de Gabriel Buret. La traction des pôles de Marine Levéel, reçoit le prix du public. Beautiful Loser de Maxime Roy, gagne le prix des bibliothécaires.

► Dans la catégorie courts-métrages d’animation, un second prix est attribué à Wildebeest de Nicolas Keppens et Matthias Phlips.

► Dans la catégorie films d’écoles européens, sont ex aequo : 100 EUR d’Aleksey Lapin (Autriche), et Kulturen d’Ernst de Geer (Norvège), qui gagnent le grand prix du jury. Kulturen d’Ernst de Geer (Norvège) reçoit un second prix, celui des étudiants d’Angers. Majkino Zlato d’Irfan Avdić (Bosnie-Herzégovine), est récompensé du prix du jury jeunes.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.