Avec "Rebelles", Allan Mauduit propose une comédie sociale entre Groland et Tarantino, avec un joli trio de pétroleuses : Yolande Moreau, Audrey Lamy et Cécile de France. L'affiche est belle, mais que vaut le film ? Pas grand chose, d'après les critiques du "Masque & la Plume"…

"Rebelles" avec Audrey Lamy, Cécile de France et Yolande Moreau : en salles depuis le 13 mars 2019
"Rebelles" avec Audrey Lamy, Cécile de France et Yolande Moreau : en salles depuis le 13 mars 2019 © E.SEIGNOL / ALBERTINE PRODUCTIONS

Le film résumé par Jérôme Garcin

Pour Cécile de France, alias Sandra, le choc est dur : cette ancienne miss Nord-Pas-de-Calais revient au pays avec des coquards et pas de boulot. Elle se fait  embaucher dans la conserverie locale de maquereaux où bossent, à la chaîne, Marilyn (Audrey Lamy) et Nadine (Yolande Moreau). Sandra doit en plus repousser les avances de son chef de service. Manque de pot (la scène est pénible, je dis pour les hommes), elle lui coupe le zizi (elle le fait vraiment bien, j'étais étonné de voir le zizi continuer à courir)… et il en meurt. Coup de chance, dans le casier de la victime, les trois rebelles trouvent un sac de billets qu’elles se partagent en croyant qu'elles ont touché le loto. Mais c’est compter sans le personnage que joue Simon Abkarian, qui est très attaché à cet argent sale...  

Nicolas Schaller n'a pas trop aimé

NS : Je trouve ça d'un mauvais goût trop commun… Pour réussir ce genre de film, il faut vraiment avoir du style, de la gouaille, une écriture... et même un sens du décalage dans la mise en scène. Là je trouve ça encore un peu trop sage. Ça me rappelle un peu le cinéma de Bernie Bonvoisin, dans les années 1990, qui avait fait Les démons de Jésus (qui était peut-être son meilleur film et après c'est vraiment parti en vrille).

Côté références, il y a un morceau qui vient d'un Tarantino : une version belge ou néerlandaise de Bang Bang… C'est quand même très peu "tarantinesque" en terme de virtuosité et de richesse de cinéma

C'est quand même assez plat et pas d'une grande folie. 

Nicolas Schaller : "Je trouve que Simon Abkarian est assez touchant…"
Nicolas Schaller : "Je trouve que Simon Abkarian est assez touchant…" / Elsa Seignol

Danièle Heymann trouve le film trop lourdingue

DH : Il y a un début qui est une petite folie - c'est vrai que de voir un zizi coupé sur le carrelage, ce n'est pas courant - mais c'est quand même extraordinairement lourd.

On a envie d'avoir une énorme sympathie pour ces pétroleuses malgré elles… mais ça manque terriblement de finesse

Et même ces trois actrices qu'on aime ne sont pas si bien servies que ça : Yolande Moreau (qui est l'une de mes idoles) ne peut pas déployer son talent, Cécile de France ex-miss Pas-de-Calais : oui, certes… 

On sent qu'il y a le potentiel d'un film à la fois drôle et social, mais ça rate un peu sa cible parce que c'est trop lourdingue. 

Jean-Marc Lalanne trouve le film "trashouille" et aseptisé

JML : Il y a vraiment quelque chose d'assez paradoxal entre la volonté d'être perçu comme féministe du film et le fait que les trois personnages féminins sont d'une absence de complexité sidérante. Le film dit qu'on ne peut être que : soit la sexy (Cécile de France), soit la drôle (Audrey Lamy), soit celle qui est émouvante et poétique (Yolande Moreau). Jamais les trois à la fois - ce qui est quand même un discours assez contre-productif.

Après, on pense effectivement un peu à TarantinoBoulevard de la mort, film génial sur la révolte violente de personnages féminins contre la domination masculine). 

Ça serait Boulevard de la mort sans la folie de Tarantino, sans son sens de la mise en scène et sans sa complexité dans la vision du monde. Il reste : un espèce de film un peu trashouille et en même temps assez aseptisé, sans beaucoup de cinéma et avec une certaine habileté scénaristique.

Aller plus loin

Sortie en salles le 13 mars 2019 

🎧 Écoutez l'ensemble des critiques échangées à propos de ce film sur le plateau du Masque et la Plume...

5 min

"Rebelles" d’Allan Mauduit : les critiques du "Masque & la Plume"

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films critiqués au Masque et la Plume sont à retrouver ici !

Les trois pétroleuses en action
Les trois pétroleuses en action / Albertine Productions
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.