Le Petit Prince : Dussollier imite l'aviateurpar franceinter La nouvelle adaptation duPetit Prince est présentée à Cannes hors compétition ce vendredi 22 mai. C'est le mariage du cinéma français et d'Hollywood pour faire de l'oeuvre de Saint-Exupéry un blockbuster.

Le Petit Prince est l’un des livres les plus lus de la planète, avec ces 145 millions d'exemplairesvendus et traduit en 270 langues et dialectes. Déjà adapté parStanley Donen notamment en 1974, ou pour la télévision, la Géode ou le Futuroscope, il a "échappé" à Orson Welles et Hayao Myasaki mais pas à Mark Osborne , le réalisateur de Kung Fu Panda.

Un film poétique

Petit rappel : Le Petit Prince est d'après Saint-Exupéry un livre pour enfants écrit à l’intention des grandes personnes. L’auteur, aviateur, tombe avec son avion en plein désert du Sahara. Pendant qu’il s’efforce de réparer son appareil, apparaît un petit garçon qui lui demande de lui dessiner un mouton. L’auteur apprend aussi que ce « Petit Prince » vient de l’astéroïde B 612 où il a laissé sa rose, sous une cloche, pour la protéger.

Osborne a pris la liberté non pas d'adapter l'histoire, mais de l'inclure dans un scénario. Une petite fille qui vit dans un monde de pancakes et d’éducation hyper contrôlée par une maman executive woman, découvre le monde du petit prince par un vieux voisin farfelu qui répare sans cesse un coucou échoué dans son jardin.

Le Petit Prince
Le Petit Prince © Radio France

Le film oppose deux esthétiques, de[ l’image de synthèse et des séquences en stop motion,](Parallèlement, les quinze minutes de stop motion, à raison de cinq à quinze secondes réalisées par semaine, sur dix mois de tournage, marqueront un lien avec le Petit Prince en s’inspirant des illustrations de Saint-Exupéry. Les sculptures en argile et papier, montées sur une armature en fil de fer et peintes à la main, sont tellement fragiles qu’elles seront rem) selon que l'on est dans le monde réel et rébarbatif de la petite fille ou dans celui directement issu de la plume de Saint Exupéry. Et de la 3D pour épicer le tout. Les illustrations initiales de Saint-Exupéry ont été représentées en petites figurines d'argiles et de papier de soie avant d'être filmées. Il en ressort un grand spectacle pour servir un texte riche pour l’imagination de tous.

Le Petit Prince
Le Petit Prince © Radio France

Une économie de blockbuster

Ce Petit Prince représente un budget de 60 millions d’euros, ce qui n’est pas énorme au regard de ce que peuvent dépenser les studios américains pour ce genre de projet ambitieux.

Le casting des voix a tout pour faire rougir le box office .

Pour le public américain, Rachel McAdams (Sherlock Holmes ), James Franco (Harvey Milk ), Benicio Del Toro, Jeff Bridges.

Pour le public français : Vincent Cassel (le renard), Vincent Lindon (le businessman), Marion Cotillard (la rose) André Dussolier (l'aviateur), Guillaume Galienne (le serpent), Florence Foresti (la mère) et Laurent Lafitte (le vaniteux).

La société de production, française, a réuni des partenaires internationaux de poids pour monter ce projet.

Wild Bunch, Paramount, Warner Bros et Orange Studio pour 10 millions d’euros, jouent chacun leur rôle dans la distribution, la production et la vente du films dans le monde entier. C’est le mariage du cinéma français avec Hollywood.

Le Petit Prince sort le 29 juillet, après Vice Versa le 17 juin , présenté à Cannes, et Les Minions débarquerons le 8 juillet.

Le film sera distribué dans 650 salles en France.

Le Petit Prince - Nouvelle Bande annonce [VF]par ParamountPicturesFrance

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.