Le film documentaire du réalisateur Christophe Cordier dénonce l'acculturation des populations péruviennes et se veut aussi voyage poétique sur le grand fleuve

Portrait d'Amazonienne
Portrait d'Amazonienne © Christophe Cordier

Tourné en Amazonie péruvienne, ce documentaire montre les images d’une société qui se désagrège rapidement, mais où les cultures indigènes ont peut-être trouvé une solution pour traverser le désastre.

Enchantement…

Images du gigantesque fleuve, clapotis de l'eau, chants d’oiseaux, rives verdoyantes et forêt profonde toute proche, partons à l'aventure, en barque, au fil de l'eau…

Crépuscule sur le fleuve
Crépuscule sur le fleuve © Christophe Cordier

Christophe Cordier, le réalisateur, nous invite à partager ce voyage en forêt amazonienne et, au rythme lent du défilement du paysage, nous laisse le temps d'inventer notre propre histoire.

Désenchantement…

Iquitos, capitale du Loreto, département d'Amazonie péruvienne. La mégapole compte 380 000 âmes, et se fragilise par l'accélération du processus d'agrandissement sauvage de ses quartiers.

Ouvriers forestiers à Iquitos
Ouvriers forestiers à Iquitos © Christophe Cordier

La convoitise provoquée par les bois exotiques et les minerais, provoquent la déforestation massive de la forêt amazonienne. Christophe Cordier évoque « un champ de bataille ».

Et si tout est perdu, les modes de vie, les liens sociaux, les gestes ? Quelle langue parlera-t-on sur les rives du fleuve Amazone dans cinquante ans ?

Réenchantement…

Rupture… suite à ce constat terrible, notre aventurier-réalisateur entend parler d'une école, une école pas comme les autres qui a pour vocation de préserver et de transmettre les savoirs et les langues natives. Fondée par une fédération indigène, Los Rios de Saber est une école soutenue par l'Unesco dans le cadre du programme de préservation des savoirs immatériels.

Élèves de l'école Los Rios de Saber
Élèves de l'école Los Rios de Saber © Christophe Cordier

À travers un cursus intelligent et cohérent, ils réintègrent leur langue native avec tout ce que cela comprend d'images, de contes et de réhabilitation des gestes ancestraux.

Pêcheurs et filets
Pêcheurs et filets © Christophe Cordier

Les étudiants continuent d'apprendre l'espagnol (castillan), pour pouvoir communiquer activement avec le monde. Une expérience positive qui revivifie toutes les communautés concernées. Participant avec joie au tournage de ce documentaire, les étudiants nous livrent une surprise bouleversante à la fin du film.

Pour pouvoir aboutir, ce documentaire a bénéficié d'une campagne decrowdfunding ainsi que d'une présentation aux Ateliers Varan. Vous pouvez vous procurer ce DVD ou organiser une projection du film via l'adresse mail : documentaire.reveperdu@gmail.com

Le réalisateur Christophe Cordier a un autre projet de film documentaire, sur l'origine de la guerre, avec la réalisatriceRebecca Boulanger. L'occasion de travailler en équipe et de laisser exister une part d'imprévu entre les multiples contraintes institutionnelles, comme une pirogue se fraye un chemin sur le fleuve !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.