Affiche du film "L'Astragale"
Affiche du film "L'Astragale" © Alfama Films

LeïlaBekhti incarne Albertine Sarrazin

dans L’Astragale (au cinéma le 8 avril).

Albertine Sarrazin a raconté dans le livre éponyme sa cavale après son évasion de prison et son amour pour Julien.

En 1965, c’est la première fois qu’une femme, sortie de prison raconte sa vie de manière aussi belle, révélant une écrivaine à part entière. Albertine Sarrazin, publiée par Jean-Jacques Pauvert, évoquait alors des sujets comme la prison, l’homosexualité et la prostitution.

La réalisatrice Brigitte Sy en fait un très beau film d’amour et de liberté en noir et blanc.

Comment Leila Bekhti a-t-elle travaillé le rôle d'Albertine Sarrazin, femme en cavale et amoureuse, femme libre et écrivaine ? Elle raconte…

J'ai un point commun avec Albertine et c'est elle qui me l'a fait découvrir : je pourrais aller au bout de tout par amour

Leïla Bekhti, une comédienne

Après Tout ce qui brille de Géraldine Nakache , La source des femmes de Radu Mihaileanu, Une vie meilleure de Cédric Kahn, elle est en 2015 à l’affiche de L’Astragale mais aussi de Nous trois ou rien de Kheiron

Le mix sonore qui lui ressemble, concocté avec ses références :

La perruque de Leïla Bekhti dans "L'Astragale"
La perruque de Leïla Bekhti dans "L'Astragale" © Alfama Films

Leïla Bekhti, sa façon de travailler (entretien avec Christine Siméone)

Leïla Bekhti, meilleur espoir féminin aux Césars 2011
Leïla Bekhti, meilleur espoir féminin aux Césars 2011 © MaxPPP

Giuletta Masina dans "The Rayon Girl"
Giuletta Masina dans "The Rayon Girl" © MaxPPP

Mes actrices préférées sont Cate Blanchett, Marina Foïs, Marion Cotillard pour sa profondeur. J’ai une photo de Giuletta Masina (Gelsomina dans La Strada ) dans mon salon. Je l’ai sous les yeux au quotidien. J’ai appris avec elle qu’une bonne actrice sait parler avec les yeux .

Vivian Meier, Street photographer
Vivian Meier, Street photographer © Edited By John Maloof

J’aime les ambiances sobres, quelques bougies pour me réconforter, et les livres de photos. Comme Vivian Maier, la nounou photographe qui a passé son temps à observer les passants, j’aime les gens.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.