Edouard Baer, Penélope Cruz, Wanuri Kahiu, Christophe Honoré, Sylvie Pialat, Isabelle Adjani, Stéphane Brizé et Vincent Lindon, Hirokazu Kore-eda, Yann Gonzalez et Terry Gilliam : découvrez les meilleurs moments de ces deux semaines spéciales en direct du Festival de Cannes 2018 de "Boomerang" d'Augustin Trapenard.

Libérer la parole. Allégorie.
Libérer la parole. Allégorie. © Getty
16 min

Best-of de Boomerang Spécial Cannes

Par Maud Ventura

L'acteur Edouard Baer

Il est le dandy le plus exquis, le plus polyvalent et le plus accueillant du cinéma français. Pour la troisième fois, il occupera le rôle de maître de cérémonie au Festival de Cannes. À quelques jours de l'ouverture, il révèle ses secrets d'hôte presque parfait. 

Je ne suis que joie de vivre, je ne suis que soleil. Je suis que conciliation et embrassades humides.

► (re)écouter "Boomerang" avec Edouard Baer

L'actrice hollywoodienne Penélope Cruz

Grande habituée du Festival du Cannes, elle y remportait, il y a douze ans, un prix d’interprétation féminine collectif pour Volver de Pedro Almodovar. Elle est de retour sur la croisette avec Everybody knows d’Ashgar Farhadi, film d’ouverture. 

Cette volonté d’apprendre, c’est ce que j’aime dans ce métier que nous faisons. On n’est jamais dans sa zone de confort.

► (re)écouter "Boomerang" avec Penélope Cruz

La réalisatrice Wanuri Kahiu

Elle est cinéaste et son film Rafiki, variation sur le roman de Monica Arac de Nyeko, Jambula Tree, a été interdit dans son pays, le Kenya. L’histoire d’un amour passionnel entre deux adolescentes à Nairobi, était présenté dans la sélection "Un certain regard". 

Les récits ont toujours été politiques au Kenya. Dans les années 80, je me suis rendu compte que raconter des histoires était un outil puissant.

► (re)écouter "Boomerang" avec Wanuri Kahiu

Le réalisateur Christophe Honoré

Avec Plaire, aimer et courir vite, il fait son grand retour dans la sélection officielle du festival de Cannes ! En lice pour la Palme d'or, il nous raconte une histoire d'amour éphémère, impossible et nécessaire entre un étudiant breton et un écrivain parisien. 

C’est toujours une bonne nouvelle quand les acteurs sont aux manettes d’un film.

► (re)écouter "Boomerang" avec Christophe Honoré

La productrice Sylvie Pialat

On lui doit certains des plus grands succès du cinéma français, de L’inconnu du lac à Timbuktu ou encore Valley of Love de Guillaume Nicloux dont le nouveau film, Les confins du monde, était présenté hier à la Quinzaine des réalisateurs. 

Une parole qui se libère c’est toujours formidable. Mais après pour quelles femmes ? J’aimerais être le porte-voix pour celles qui n’en ont pas.

► (re)écouter "Boomerang" avec Sylvie Pialat

L'actrice Isabelle Adjani

Après des années d'absence, elle vient de faire un retour triomphal sur la croisette avec un rôle de composition absolument hilarant dans Le monde est à toi. Complexe, perfectionniste et discrète, elle a accepté d'accorder à Boomerang un entretien exclusif.

Les jeunes actrices qui ont cette présence pénétrante sont indescriptibles. Il y a quelque chose qui s’impose. On sait qu’elles sont faites pour le cinéma.

► (re)écouter "Boomerang" avec Isabelle Adjani

Stéphane Brizé et Vincent Lindon

Il y a trois ans, ils bouleversaient le Festival de Cannes avec La loi du marché, couronné par un Prix d’interprétation masculine. Leur nouveau film, En guerre, est présenté aujourd'hui en compétition officielle et sortira demain en salles. 

Stéphane Brizé :

Au départ j’écris pour moi, les rôles d’hommes, les rôles de femmes, n’importe quel âge, j’écris pour moi. Si j’étais bon acteur, je les jouerais.

Vincent Lindon :

Je ne donne pas d’ordres aux spectateurs. Je ne te dis pas comment il faut que tu penses.

► (re)écouter "Boomerang" avec Stéphane Brizé et Vincent Lindon

Le réalisateur japonais Hirokazu Kore-eda

Il a reçu un accueil triomphal pour Une affaire de famille, un drame familial d’une délicatesse bouleversante. L’histoire d’une famille recomposée vivant en marge des conventions et de la légalité, dont le bonheur pourrait bien être de courte durée. 

En tant que réalisateur, c’est surtout pour moi à chaque nouvelle venue l’occasion de faire un point sur mon cinéma.

► (re)écouter "Boomerang" avec Hirokazu Kore-eda

Le réalisateur Yann Gonzalez

Son univers onirique, fantasmatique et érotique avait déjà enchanté le Festival de Cannes avec Les rencontres d’après minuit, en 2013 à la Semaine de la critique. Son deuxième long-métrage, Un couteau dans le cœur, est présenté en compétition. 

Les acteurs, c’est ce qu’il y a de plus beau sur un film : une rencontre entre des acteurs qui ne se sont jamais rencontrés et tout à coup il se passe quelque chose entre eux. C’est merveilleux.

► (re)écouter "Boomerang" avec Yann Gonzalez

Le réalisateur Terry Gilliam

Il a attendu vingt-cinq ans pour réaliser le film qui clôturera le 71ème festival de Cannes. Avec L’homme qui tua Don Quichotte, il propose une variation surréaliste et déjantée sur l’œuvre de Miguel de Cervantès. Un film épique dans tous les sens du terme. 

Je pense que le cinéma est justement un art dangereux.

► (re)écouter "Boomerang" avec Terry Gilliam

Ce best-of a été réalisé par Maud Ventura

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.