"Friends", "Les Soprano", "Mad Men", "True Detective", "Twin Peaks"... Replongez dans ces séries mythiques qui marqueront à tout jamais l'histoire des séries TV ! Voici toutes celles qui sont toujours disponibles sur les plateformes, d'après le top des classiques de "Une Heure en séries" autour de Xavier Leherpeur.

Dans quelle série culte se plonger pendant le confinement ?
Dans quelle série culte se plonger pendant le confinement ?

"Kaamelott"

  • La série, créée, co-écrite (avec Alain Kappauf) réalisée, composée et interprétée par Alexandre Astier, est actuellement disponible sur 6ter et Canal

Ariane Allard : "C'est une espèce d'ovni télévisuel, une série de fantaisie historique qui propose une vision décalée et triviale de la légende arthurienne, de la fameuse quête du Graal. On se retrouve avec Arthur dans sa cour de Bretagne affublée d'une cour de crétins, querelleurs et chevaliers, tous plus couards les uns que les autres pour notre plus grand bonheur". 

Une série qui est devenue culte d'où le génie tout à fait singulier d'Alexandre Astier, l'homme orchestre !

📖 LIRE - "Kaamelott" ou comment Alexandre Astier a cassé les codes

"Les Soprano" 

  • La série, créée en 1999 par David Chase, à voir actuellement sur OCS

Nous voici plongés aux côtés d'un mafieux, dans une carrière illicite et des secrets dissimulés. En secret, il consulte un psychanalyste, le docteur Jennifer Melfi.

Xavier Leherpeur : "La plus grande série de tous les temps"

Christine Haas : "C'est une des séries qui m'a le plus émue parce qu'elle raconte la crise existentielle d'un parrain du New Jersey qui embrasse la double casquette de chef de famille et de big boss. Très loin de la violence excessive du genre mafieux, le récit s'attache à la psychologie des personnages à travers un rythme unique et crée un nouveau genre de séries contemplatives

James Gandolfini compose l'un des héros les plus attachants de l'histoire de la télévision

"Breaking Bad"

  • La série, créée par Vince Gilligan et diffusée entre 2008 et 2013, est proposée aujourd'hui sur Netflix

.

Ariane Allard : "C'est l'histoire de Walter White, 50 ans, professeur de chimie et père de famille morose, qui apprend un jour qu'il est atteint d'un cancer incurable. Il décide de mettre à profit ses connaissances en chimie pour fabriquer du crystal meth, une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup d'argent afin de mettre sa famille à l'abri. Elle est l'une des séries jalons des années 2000 qui gagne en complexité au fil de ses cinq saisons, c'est toujours plus sombre et plus surprenant". 

Elle a permis à l'écriture sérielle de conquérir véritablement ses lettres de noblesse !

🎧 RÉÉCOUTER - Si l'Amérique m'était contée : Episode 18 : Breaking Bad, retour sur une série qui a bouleversé les Etats-Unis

"Le Bureau des légendes"

Nous voici au sein de la DGSE, où un département appelé le Bureau des légendes (BDL) pilote à distance les agents les plus importants des services de renseignements français dont leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d'être recrutées comme source de renseignements. 

"C'est de l'espionnage, du politique et de l'humain réunis par une écriture brillante, sans faille, tout cela orchestré par Eric Rochant. On sillonne le monde et les enjeux géopolitiques récents de la Syrie à l'Iran, de l'Algérie à la Russie, mais surtout le destin d'une poignée de personnages complexes, vivants, attachants".

Il y a quelque chose d'irrépressible qui en fait une des grandes réussites françaises de ces dernières années

📖 LIRE - "Le bureau des légendes" - La série phare des séries françaises

"Downton Abbey"

  • 52 épisodes de 2010 à 2015. une série créée par Julian Fellowes, actuellement à voir sur Amazon Prime

Xavier Leherpeur : "Cette série met en scène la vie à Downton Abbey au sein d'une famille aristocratique anglaise, les Crawley et de leurs domestiques. Tout commence le jour funeste où sombre le Titanic qui emporte dans les flots l'héritier du titre".  

Ariane Allard : "Son côté soap opéra est absolument irrésistible, avec ses rebondissements assumés, rien ou presque n'est épargné que cela soit les protagonistes avec de la prison, des viols, des meurtres, des maladies en couches. 

Il n'y a pas vraiment de rôles principaux, c'est plutôt un aréopage de rôles secondaires parfois un peu manichéens mais qu'on adore tant ils sont tous formidablement incarnés. Les costumes sont totalement somptueux, romanesques, jubilatoires et nostalgiques".

📖 LIRE - Downton Abbey : comment la série a montré une certaine vision de l’aristocratie et la domesticité

"Six Feet under" 

  • La série, créée par Alan Ball et diffusée entre 2001 et 2005, est à voir aujourd'hui  sur OCS

Bienvenue dans le quotidien des Fisher, une famille à la tête d'une société de pompes funèbres à Los Angeles 'Fisher & Sons', fondée par le père de famille Nathaniel Fisher.À sa mort ses deux fils, Nathaniel Jr et David reprennent l'entreprise familiale. 

Isabelle Danel : "Un regard aigu sur le monde qui fait que, dès le premier épisode, on est plongé au coeur de cette famille moyenne américaine. Peut-être plus névrosée que la moyenne. Au fil des saisons et des 63 épisodes, on avance avec eux sur les chemins du quotidien. Ça parle d'amour, de fidélité, de filiation et d'embaumement, de trouver sa place dans une famille et a fortiori en ce monde. C'est limpide, drôle, intelligent et bouleversant". 

C'est l'étalon or vraiment de la série

Xavier Leherpeur : "C'est une très grande série, on touche à la perfection et au chef d'œuvre et c'est d'une audace ! Je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi poignant que cela à la télévision et d'aussi intelligent".

Benoît Lagane : "Un show parfait dans chaque épisode. Cinq saisons magnifiques !"

"Twin peaks"

Christine Haas : "Il faut repartir en 1991 pour comprendre à quel point l'étrangeté de cette série est tellement nouvelle à la télévision qu'elle aura vraiment un énorme impact. On est dans la résolution du mystère qui entoure le meurtre de Laura Palmer, la série s'appuie sur les codes du polar et d'une forme de construction feuilletonesque. Cette série est unique car elle tient autant du mélodrame, du burlesque, du surréalisme que de l'horreur. 

David Lynch donne naissance à un monde original, une véritable mythologie qui s'anime, sublimée par la bande originale et qui contribue à son statut d'œuvre totale".

LIRE - C'est quoi au fait, Twin Peaks (si vous commencez la série avec 27 ans de retard) ?

"Mad men" 

Xavier Leherpeur : "Voici une série où derrière les apparences d'une série sur un monde d'hommes, les femmes qui se libèrent, qui s'émancipent". 

Isabelle Danel : "C'est une des plus grandes séries de l'histoire. Nous voici dans une agence de pub à New York dans les années 1960, sur Madison Avenue, un quartier très chic. Les femmes vont petit à petit prendre le pouvoir, affirmer une place qui, jusqu'alors, leur était refusée. C'est d'abord un huis clos absolument captivant qui est centré autour d'une figure Don Draper un héros ambigu, pas loin d'être un salaud et qui ne cesse de lutter contre ses fantômes.C'est d'une subtilité incroyable sur cette décennie à la fois florissante et trompeuse scandée par l'émancipation des femmes, le premier pas sur la Lune, la lutte pour les droits civiques, la guerre du Vietnam. 

C'est une série d'une élégance incroyable

"True Detective"

  • La série, créée et écrite par Nic Pizzolatto.  A voir sur OCS

Ariane Allard : "C'est vraiment la grosse claque de 2014. Cette série pose vraiment les bases des repères de ce récit au long cours. Elle est absolument bluffante de densité, de profondeur et de virtuosité

Nous voici avec un duo de détectives antagonistes, l'un stable, l'autre perché, incarnés par Matthew McConaughey et Woody Harrelson absolument géniaux, ajoutez-y un crime abominable et une enquête absolument tordue classique du polar. Le cadre est à la fois primitif et fantastique. 

La mécanique est géniale. C'est à la fois du vertige, de la psychanalyse et du conte

"Engrenages" 

Marjolaine Boutet : "C'est la première création originale de Canal et elle est diffusée depuis 2005 avec ses 7 saisons, ses 76 épisodes. Créée par Alexandra Clert et Guy-Patrick Sainderichin ; avec les acteurs et actrices Philippe Duclos, Caroline Proust, Audrey Fleurot, Thierry Godard. C'est une série à la fois policière et judiciaire qui suit une même enquête sur 10-12 épisodes". 

Une grande réalisation et une série qui se caractérise surtout par sa complexité et son réalisme

📖 LIRE - Canal  : la série "Engrenages" livre ses secrets dans un fil de podcast

"Friends"

Benoît Lagane : "Qui n'est jamais allé retrouver Chandler, Monica, Joey, Phoebe, Ross et Rachel à New York. Une série entre comédie romantique, sentimentale de copains qui a vraiment marqué les années 1994-2004. C'était nouveau à l'époque alors que la sitcom américaine s'était jusque-là cantonnée aux séries familiales. On avait l'impression d'avoir enfin nos amis à l'écran, ce qui a largement contribué à sa réussite. 

La série invente un nouveau rythme d'humour, des thématiques nouvelles, le côté feuilletonnant : les personnages vieillissent avec nous". 

Elle a changé le regard qu'on a pu avoir, nous, Français, avec les séries 

📖 LIRE - "Friends", la sitcom de la génération X

"Game of Thrones"

Marjolaine Boutet : "C'est la série emblématique des années 2010, la première série de médiéval-fantaisie qui crée visuellement et de façon époustouflante, le monde imaginé par George R. R. Martin dans la saga littéraire du Trône de fer.

C'est une série qui est dépaysante à tous les niveaux. D'abord, les paysages qui permettent de redécouvrir la richesse de nos paysages européens, sur les mœurs, les rapports hommes/femmes, les rapports adultes, enfants,les animaux fantastiques, les dragons et autres créatures. 

C'est une série éminemment politique qui pose la question "Qu'est-ce que ça coûte de vouloir le pouvoir, de le garder ? 

C'était la série la plus attendue, la plus téléchargée !

🎧 RÉÉCOUTER - Inter is coming ! Analyse de la série

"La Quatrième Dimension" 

Une série d'anthologie qui plonge ses personnages dans des histoires fantastiques et surnaturelles, étranges et angoissantes, aux confins du monde rationnel.

Marjolaine Boutet : "C'est un vrai chef d'oeuvre parce que c'est un classique de 60 ans qui n'a pas pris une ride grâce au sublime noir et blanc comme tous les classiques et des scénarios particulièrement grinçants. Évidemment ce n'est pas gai, mais c'est toujours des moments de réflexion très grinçants et très justes sur ce qui fait l'humanité".

Ça raconte des choses extrêmement justes sur l'humanité 

"The Wire" 

David Simon journaliste, adapte en série son texte journalistique Homicide : A Year on the Killing Streets. Une série co-écrite avec Ed Burns entre 2002 et 2008. Avec Dominic West, John Doman, Reg E. Cathey. 

Marjolaine Boutet : "Pour beaucoup de sériefiles, c'est la meilleure série de tous les temps car elle a séduit à la fois les intellectuels et les banlieues. Elle a cassé tous les codes de la série TV : elle n'a pas de personnage principal, pas d'épisodes à proprement parler, n'a pas vraiment de trame narrative, on est à la limite du documentaire pour présenter en cinq saisons une ville, Baltimore, à travers le dysfonctionnement de ses institutions, et à travers ses habitants majoritairement noirs". 

Xavier Leherpeur : "C'est un grand moment de télé".

Benoît Lagane : "Une série sociale, politique, engagée, devenue une référence". 

🎧 RÉÉCOUTER - Blockbusters : "The Wire", la plus connue des séries qu'on n'a pas vues !

"Sex and the city" sur OCS

  • La série, créée par Darren Star, le showrunner de "Beverly Hills", "Melrose Place" et diffusée à la fin des années 1990', avec Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall, Kristin Davis et Cynthia Nixon.

Ava Cahen : "Une série jubilatoire, très décomplexée. On y voit des femmes trentenaires, héroïnes, célibataires, battantes, intelligentes, indépendantes, actives qui évoluent dans un univers bourgeois. Des femmes qui, partout dans New York, parlent sans tabou de leur sexualité. C'est ça la véritable révolution pour cette série".

Elle est drôle, inventive, intime, crue, queer, elle a combattu le puritanisme américain, a cassé les clichés et les schémas patriarcaux 

Marjolaine Boutet : "Elle a cassé les codes à la fin des années 1990, c'est la comédie romantique où les femmes ne cherchent plus forcément l'amour !"

📖 LIRE - Du sexisme au féminisme, comment la série TV révolutionne-t-elle les représentations ?

"Buffy contre les vampires" 

  • C'est l'une des séries phares de la fin des années 1990. Créée en 1997 par Joss Whedon, on se souvient tous avoir rejoint les aventures de Buffy Summers (interprétée par Sarah Michelle Gellar) et de ses amis, dont Alex, Willow, Giles, Angel, lors de la trilogie du samedi soir pour aller chasser à leurs côtés les démons et les vampires. L'intégrale des sept saisons est disponible sur Amazon et Canal via Fox play

"Un feuilleton qui dit avec infiniment de justesse les troubles de l'adolescence, de la différence, l'éveil à la sexualité et à la conscience politique. Vous ne trouverez jamais de séries pour ados qui contiennent autant de sujets passionnants et pertinents".

📖 LIRE - 8 choses étonnantes que vous ne connaissez (peut-être) pas de la série

"Columbo"

  • La série policière, créée par Richard Levinson et William Link en 1960 (diffusée à partir de 1968) , est proposée sur Amazon Prime aujourd'hui

Marie Sauvion : "Une série originale qui d'emblée propose ce rituel merveilleux d'avoir à faire à quelqu'un de plutôt puissant, d'argenté, qui prépare son coup minutieusement. C'est toujours des gens extrêmement intelligents qui croient planifier le crime parfait jusqu'à ce qu'ils se heurtent à un petit bonhomme qui ressemble à un chiffon, avec son impair, son cigare, son chien et ses petites confidences sur sa femme. Peter Falk est un personnage qui a l'air de rien mais qui est un génie du crime et de la justice. Une série amie de la nuit, il n'y a pas un samedi soir en France depuis presque 50 ans, où les épisodes ne sont pas sans cesse rediffusés". 

Une série au rythme pépère qui ne nous fait jamais défaut ! 

🎧 RÉÉCOUTER - Le grand bain : "Columbo" ou les riches et les pauvres dans l'Amérique des années soixante-dix.

Aller plus loin

🎧 RÉÉCOUTER - Une Heure en Séries, par Xavier Leherpeur

🎧 RÉÉCOUTER - Le top 20 des meilleures séries de Une heure en séries (1) et (2)

🎧 RÉÉCOUTER - Le Top 10 des auditeurs de Une heure en séries

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.