A 83 ans, Jean-Paul Belmondo a été récompensé jeudi à Venise d'un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière. Retour sur ses 50 ans de carrière en six films.

Un Lion d'or a été décerné à Jean-Paul Belmondo pour l'ensemble de sa carrière lors de la 73e édition du festival international de Venise
Un Lion d'or a été décerné à Jean-Paul Belmondo pour l'ensemble de sa carrière lors de la 73e édition du festival international de Venise © Maxppp /

Soixante-dix films à son actif et cinquante ans de carrière. A 83 ans, Jean-Paul Belmondo affiche une incroyable carrière d'acteur récompensée jeudi par un Lion d'or à Venise.

Premier triomphe à 27 ans

Une carrière qu'il a débutée réellement à 27 ans, lorsque Jean-Luc Godard, alors critique de cinéma, lui offre son premier grand rôle. Il donne la réplique à Jean Seberg dans À bout de souffle, film qui deviendra l'emblème de la Nouvelle Vague.

Jean-Paul Belmondo dans "À bout de souffle"
Jean-Paul Belmondo dans "À bout de souffle" © Getty / Walter Daran/The LIFE Images Collection

Jean-Paul Belmondo enchaîne ensuite une trentaine de films dans les années 60. Il travaille avec des réalisateurs variés tels que Peter Brook, Jean-Pierre Melville, François Truffaut et Henri Verneuil. En 1962, ce dernier le fait jouer dans Un singe en hiver, aux côtés de Jean Gabin.

Aventurier, cascadeur... mais aussi comique

Jean-Paul Belmondo a aussi joué dans beaucoup de films d'aventure, principalement sans doublure. A mentionner notamment, l'Homme de Rio, en 1963. Le film de Philippe Broca est un carton à cinq millions d'entrées.

Au delà de l'étiquette de "cascadeur" que lui colle le tout-Paris, Belmondo s'illustre aussi dans un registre plus comique en 1982 avec le film franco-allemand de Gérard Oury L'As des As ou encore LeMagnifique toujours de Philippe Broca, tourné en 1973.

En 1988, Bébel tourne Itinéraire d'un enfant gâté. Un drame de Claude Lelouch qui vaudra à l'acteur un César l'année suivante.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.