Le festival Lumière se tiendra du samedi 12 au dimanche 20 octobre à Lyon et dans sa Métropole.

Festival Lumière
Festival Lumière © édition 2019

Organisé chaque année par l’équipe de l’Institut Lumière, et soutenu par la Métropole de Lyon et la Région Auvergne Rhône-Alpes, ainsi que par de nombreux partenaires privés, le festival Lumière s’est imposé en dix ans comme un rendez-vous important qui honore la vitalité du cinéma mondial.

France Inter, radio du cinéma, accompagne tout naturellement cet événement en y installant son émission dédiée au 7ème art :

  • Le 19 octobre : Le magazine de cinéma de France Inter, On aura tout vu de Christine Masson et Laurent Delmas

Depuis 2009, le Prix Lumière récompense une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre et pour le lien qu’elle entretient avec l’histoire du cinéma. Cette personnalité est ainsi célébrée dans la ville natale du Cinématographe Lumière, Lyon, et à l’endroit même où il a été inventé : rue du Premier-Film.

Clint Eastwood fut le premier à le recevoir, le 17 octobre 2009. Il a été suivi de Milos Forman (Tchécoslovaquie), Gérard Depardieu (France), Ken Loach (Royaume-Uni), Quentin Tarantino (États-Unis), Pedro Almodóvar (Espagne), Martin Scorsese (États-Unis), Catherine Deneuve (France),Wong Kar-wai (Hong Kong) et Jane Fonda (États-Unis).

Cette année, Francis Ford Coppola recevra le Prix Lumière 2019.

Francis Ford Coppola Prix Lumière 2019
Francis Ford Coppola Prix Lumière 2019 / Sofia Coppola

Quelques événements :

Rétrospective André Cayatte : l’artisan d’un cinéma passionné, vindicatif, en guerre contre la censure et la bonne société.

André Cayatte - Miroir à deux visages (tournage)
André Cayatte - Miroir à deux visages (tournage) / Collection Institut Lumière

► Rétrospective Forbidden Holyywood : Début des années 1930. Alors que l’Amérique se réveille difficilement du crash boursier de 1929, un îlot continue à prospérer en son sein : Hollywood, symbole du rêve américain où ceux partis de rien deviennent les hommes les plus riches du pays.

Forbidden Hollywood Les années Warner La Belle de Saïgon (1932)
Forbidden Hollywood Les années Warner La Belle de Saïgon (1932) / MGM

► Exposition : Le Parrain par Steve Schapiro est l’un des plus grands photographes américains contemporains. Il a immortalisé la société des années 1960 et 1970 et les tournages de films emblématiques de l’époque. Exposition exceptionnelle de ses photographies sur le tournage du Parrain.

La Nuit du Parrain à la Halle Tony Garnier - Le Parrain
La Nuit du Parrain à la Halle Tony Garnier - Le Parrain / Paramount

Chaplin en ciné-concert : L'Émigrant et autres courts métrages - Accompagnement au piano - C'est sûrement la plus grande star du cinéma muet, il a inventé la grammaire du gag visuel à l'écran. Son œuvre d'une modernité et d'une drôlerie rarement égalées ravit depuis plus d'un siècle les familles du monde entier. Le festival Lumière proposera un grand ciné-concert Charlie Chaplin, avec projection de 3 courts métrages accompagnés au piano par Serge Bromberg, sur l'écran géant de la Halle Tony Garnier.

Chaplin - Ciné-concert à la Halle Tony Garnier - Le Pèlerin (1923)
Chaplin - Ciné-concert à la Halle Tony Garnier - Le Pèlerin (1923) / Roy Export Company Establishment

► Séance de clôture Apocalypse Now Final Cut en présence de Francis Ford Coppola : Quarante ans après la sortie de la version originale et dix-huit ans après la sortie de la version Redux, Francis Ford Coppola présente Apocalypse Now Final Cut, un nouveau montage inédit de son film. Restauré pour la toute première fois à partir du négatif original en 4K, il s’agit de la version la plus aboutie selon le cinéaste.

L'affiche officielle de la Séance de clôture Apocalypse Now Final Cut
L'affiche officielle de la Séance de clôture Apocalypse Now Final Cut / Francis Ford Coppola

Le programme !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.