Un film de Laurent Bécue-Renard

Sophie Avon dans le Masque et la Plume

C'est dur, parce que c'est vrai. On peut pas dire que ce soit beau, mais c'est fort. Ces mecs-là, qui étaient des héros et qui redeviennent des gosses, ils doivent accepter de faire le deuil de celui qu'ils étaient avant. Ils sont entre deux humanités, en quelque sorte.

Ils auraient pu s’appeler Ulysse, ils s’appellent Justin, Brooks ou Steve. Ils auraient pu revenir de Troie, ils reviennent d’Irak ou d’Afghanistan. Pourtant, pour eux aussi, le retour au pays est une longue et douloureuse errance. Partis combattre pour l’Amérique, les douze guerriers de Of Men and War (Des hommes et de la guerre) sont rentrés du front sains et saufs mais l’esprit en morceaux, consumés de colère, hantés par les réminiscences du champ de bataille. Leurs femme, enfants et parents ne les reconnaissent plus et les regardent, impuissants, se débattre contre d’invisibles démons. Guidés par un thérapeute pionnier des traumatismes de guerre, ils vont peu à peu tenter ensemble de mettre des mots sur l’indicible et de se réconcilier avec eux-mêmes, leur passé, leur famille.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.