Gondry Chomsky 2
Gondry Chomsky 2 © Shellac

Le cinéaste Michel Gondry s'est offert le luxe d'une rencontre avec l'un des plus grands intellectuels, Noam Chomsky. De ses entretiens avec le linguiste et philosophe américain, il a tiré un documentaire dessiné et animé, "Is the man who is tall happy ? (Conversation animée avec Noam Chomsky) ". Gondry explore encore une fois un nouveau territoire du cinéma.

Michel Gondry ne pensait pas devenir cinéaste, il trouvait le cinéma français "trop littéraire". Quand il est passé derrière la caméra pour faire, non plus des clips, mais des films, il a donc entrepris d'explorer des histoires et des manières de les raconter inédites. Ainsi sont nés "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" ou"La Science des rêves ". Pendant qu'il tournait pour Hollywood le film "The Green Hornet" , il a commencé ce film sur Noam Chomsky.

Gondry Chomsky 6
Gondry Chomsky 6 © Corbis
En rencontrant un chercheur, il reste sur un territoire qu'il apprécie particulièrement, celui de la science et de la recherche. Enfin, il choisit Noam Chomsky parce que selon lui, il serait le plus grand penseur du moment. Il aborde ce travail de manière totalement solitaire et donc libre. Cette idée du documentaire animé, il l'avait lancée un jour au hasard comme un défi improbable, et sa rencontre avec Chomsky était l’occasion de la concrétiser. Pour traduire la pensée du linguiste le plus difficile d’accès, inventeur de la grammaire générative, [Michel Gondry](http://www.michelgondry.com/) a donc fait des dessins. ### Comment Gondry a fabriqué son film
Gondry Chomsky 4
Gondry Chomsky 4 © Shellac
Chomsky raconte, et les dessins de Gondry illustrent l'origine du langage, la continuité psychique, la méthode Tadoma, ou la vie personnelle du philosophe. Si le film est au final un documentaire animé, et porte le titre en français de "conversation animée", l'échange entre les deux hommes ne fut pas particulièrement animé, mais intense, sérieux et chaleureux. **A Laurence Peuron, Michel Gondry explique sa méthode :**
Gondry Chomsky 7
Gondry Chomsky 7 © Radio France / corbis
Michel Gondry intervient par ses propres commentaires, insiste sur l'âge avancé du philosophe : "**il faut finir ce film avant qu'il ne meure** ". Cela provoque en général quelques réactions amusées alors que le propos demande en permanence une grande attention. On sent également l'anxiété qui a prévalu à ce travail. Il tournait parallèlement "_The Green Hornet"_ , mais se concentrer sur sa table à dessin pour suivre la pensée de Chomsky semble avoir répondu à une autre urgence que l'heure probablement proche de la mort de Chomsky (qui a aujourd'hui 86 ans). **La discussion aurait pu peut-être se poursuivre. Il fallait mettre un point final, à un moment donné :**
**Rien ou très peu est dit sur les positions politiques de Noam Chomsky,** alors que sa relation avec sa femme, aujourd’hui disparue, est longuement évoquée. Ce serait le sujet d'un autre volet selon Michel Gondry :
### Le cinéma est affaire de manipulation
Gondry Chomsky 3
Gondry Chomsky 3 © Shellac
Michel Gondry commence son film en disant que "le cinéma est affaire de manipulation" - et de fait, le spectateur a clairement la sensation d'avoir été sa marionnette. « Regarde, avec mes dessins, je t'explique tout ce que dit Chomsky et que tu ne comprends pas sur l’origine du langage, sur sa propre histoire, sur la vie des idées scientifiques et philosophiques. » Mais au final, Gondry nous parle de lui, des grands mystères qui l'habitent, et qu'il essaie méthodiquement d'explorer, d'expliquer, de comprendre au fil de ses films. **Quelle perception avons-nous du monde ?** **De quoi sommes-nous porteurs avant même de naître ?** **Qu'est-ce qui se transmet et comment ?** **Et bien d'autres questions encore..** En prenant l'air un peu naïf dans ses commentaires, en insistant sur le côté "ma vieille caméra 16 millimètres qui fait du bruit", "mon allure décontractée", Michel Gondry ne manque pas d'humour... et rêve, avec ce petit film, d'avoir fait un grand geste : > _Comme Brassaï ou Clouzot l’ont fait avant moi avec Picasso, c’est la rencontre, peut-être improbable au départ, de deux esprits et leur différence d’approche du monde qui produit l’œuvre._ En lisant cette déclaration, on se prend à penser que Michel Gondry rêvait sûrement de **conquérir la plus belle fille du monde** , et qu'en tant que scientifique dans l'âme il a choisi, pour ce faire, le savant reconnu comme le plus grand intellectuel vivant par un sondage organisé en 2005 par les magazines [Foreign Policy](http://www.foreignpolicy.com/) et [ Prospect](http://www.prospectmagazine.co.uk/). Le film sera diffusé dans 30 salles en France. C'est peu pour le plus grand savant et le cinéaste le plus inventif, car on en sort avec l'envie de revoir le film tellement le propos est complexe, et l'envie aussi de partager cette rencontre. Bande annonce du film :
### Allez plus loin dans l'univers de Michel Gondry [**Michel Gondry : la playlist** > ](http://www.franceinter.fr/depeche-michel-gondry-la-playlist) **[Michel Gondry : une vue de l'esprit > ](http://www.franceinter.fr/depeche-michel-gondry-une-vue-de-lesprit)** ### **Michel Gondry : les films** - 2001 : _Human Nature_ - 2004 : _Eternal Sunshine of the Spotless Mind_ - 2006 : _La Science des rêves (The Science of Sleep)_ - 2006 : _Dave Chappelle's Block Party_ - 2007 : _Soyez sympas, rembobinez (Be Kind Rewind)_ - 2010 : _L'Épine dans le cœur_ - 2011 : _The Green Hornet_ - 2012 : _The We and the I_ - 2013 : _Is the Man Who Is Tall Happy?_ - 2013 : _L'Écume des jours_ - 2014 : _Is The Man Who Is Tall Happy ? (Conversation animée avec Noam Chomsky)_ ### **Noam Chomsky : les mots-clés** **Le linguiste** - _Grammaire générative_ - _Programme minimaliste_ - _Révolution cognitive_ - _Classification des langages formels (Hiérarchie de Chomsky)_ **L’intellectuel engagé et controversé** - _Prises de position contre la politique américaine notamment en matière militaire._ - _Critique envers les médias en général._ - _A laissé publier « Quelques commentaires élémentaires sur le droit à la liberté d'expression : texte du Mémoire en défense contre ceux qui m’accusent de falsifier l’histoire de Robert Faurisson (1980)._
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.