Lauren Bacall honorée par un César d'honneur en 1996
Lauren Bacall honorée par un César d'honneur en 1996 © MaxPPP

"Si vous avez besoin de moi, vous n'avez qu'à siffler. Vous savez sifflez, Steve ?" Cette phrase, Lauren Bacall la prononce dans un film devenu culte : "Le port de l'angoisse". La blonde Lauren Bacall a donc quitté l'affiche ce mardi à l'âge de 89 ans.

Et c'est par le réseau social twitter que la famille de ceui qui fut son dernier époux a annoncé la nouvelle, "avec un profond chagrin et malgré cela avec beaucoup de gratitude pour sa vie incroyable".

De son vraie nom, Betty Jaon Perske, cette fille unique d'immigrants juifs roumano-polonais naît le 16 septembre 1924 à New York.

Elle est issue de la famille de l'ancien président israélien Shimon Peres.

Le portrait d'une grande dame du cinéma mondial par Charlotte Alix dans le journal de 13 heures de Patrick Boyer :

Cette grande dame du Cinéma était surnommée "The Look" en raison de la profondeur de son regard. Elle avait captivé le grand public dès ce premier film tourné avec Bogart, devant les caméras d'Howard Hawks . Elle avait attribué ce regard "par en dessous" au trac :

Je tremblais tellement de nervosité que la seule manière de tenir ma tête stable était de baisser mon menton pratiquement jusqu'à ma poitrine et de lever les yeux

Conquérir le monde

A six ans, ses parents divorcent et elle vit désormais avec sa mère, une secrétaire. La jeune femme lui avance qu'elle peut "conquérir le monde". Avec sa silhouette longiligne, une allure folle et de si beaux cheveux blonds, Lauren Bacall prend d'abord la pose pour des couvertures de magazines, en 1943. Et c'est à cette occasion qu'elle est remarquée par le réalisateur Howard Hawks . Elle donne alors la réplique à celui qui est déjà une immence star aux Etats-unis et dans le Monde : Humphrey Bogart.

Lauren Bacall et son complice Humphrey Bogart
Lauren Bacall et son complice Humphrey Bogart © MaxPPP / JT Vintage

L'actrice réussit à charmer cet homme de 44 ans qui la dévisage en allumant une cigarette. C'est alors le coup de foudre et le couple se marie. Il incarne alors l'un des couples les plus mythiques et glamour d'Hollywood , jusqu'à la mort de Bogart, en 1957. Les deux époux ont deux enfants et Lauren dit plus tard qu'elle a fait passer la carrière de son époux avant la sienne : "vous faites des choix dans la vie" . Elle a un troisième enfant avec son second époux, Jason Robards, dont elle se sépare en 1969.

Dans le journal de 13 heures de Patrick Boyer, le journaliste et spécialiste du cinéma Michel Ciment décrit une grande actrice et une femme engagée :

Une conscience politique

Parmi ses grands rôles, Bacall partage l'affiche avec Marylin Monroe en 1953 dans un autre film de légence "Comment épouser un millionnaire". Elle mène une belle carrière de près de 60 ans, et joua "Le Crime de l'Orient Express" en 1974, "Prêt-à-porter" en 1994 et plus récemment "Manderlay" de Lars von Trier en 2005.

Au-delà de ses rôles et de sa beauté, l'actrice se fait connaître aussi par ses engagements politiques qu'elle partage avec Bogart. Elle se revendiquait férocement démocrate, libérale, et même "anti-républicaine" . Elle avait participé aux cotés de son mari au"Comité pour le Premier amendement" pour protester contre le McCarthysme et la mise à l'écart des cinéastes soupçonnés de communisme, notamment les "Dix de Hollywood " ("Hollywood Ten"). Malgré ses films et ses engagements, elle refuse d'être une légende et reste et veut rester dans le présent :

Je ne suis pas une "has been", je suis une "will be"

En 1996 la France lui décerne un césar d'honneur, remis par Alain Delon. En 2009, un Oscar d'honneur récompense Lauren Bacall pour sa contribution essentielle à l'âge d'or du cinéma. La seule réponse qui lui décerne hollywood pour saluer sa longue et belle carrière.

Revoir Lauren Bacall dans "Le Port de l'Angoisse" ("To Have and Have Not)" d'Howard Hawks (extrait) :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.