Le récit poignant du combat d’un père pour son fils, dépendant à la drogue...

My beautiful boy
My beautiful boy © Metropolitan Films

Pour David Sheff, la vie de son fils, Nicolas, un jeune homme brillant, sportif, à l’esprit vif et cultivé, était déjà toute tracée : à ses 18 ans, Nic était promis à une prestigieuse carrière universitaire.

Mais le monde de David s’effondre lorsqu’il réalise que Nic a commencé à toucher à la drogue en secret dès ses 12 ans. De consommateur occasionnel, Nic est devenu accro à la méthamphétamine et plus rien ne semble possible pour le sortir de sa dépendance.

Réalisant que son fils est devenu avec le temps un parfait étranger, David décide de tout faire pour le sauver. Se confrontant à ses propres limites mais aussi à celles de sa famille.

My beautiful boy
My beautiful boy / Metropolitan Films

Tiré du best-seller éponyme du journaliste David Sheff et du propre récit de son fils Nic, My beautiful boy dresse un portrait unique de la manière dont l’addiction peut détruire et bouleverser les vies des utilisateurs mais aussi de leurs proches… Et comment ces familles peuvent trouver la force et le courage pour se reconstruire. Steve Carell et Timothée Chalamet incarnent un duo père-fils bouleversant au sein d’une famille qui tente de se reconstruire.

My beautiful boy
My beautiful boy / Metropolitan Films

Quelques mots du réalisateur Felix Van Groeningen 

J’ai été profondément ému par les récits autobiographiques de David et Nic Sheff lorsque je les ai lus en 2014. Le père et le fils y livrent leurs points de vue respectifs sur le difficile combat qu’ils ont mené contre l’addiction de Nic, mais également leurs moments de joie, d’innocence et d’amour. S’ils croient initialement posséder les armes pour remporter cette bataille et « remédier » au problème, on découvre rapidement que ce n’est pas le cas…

Les Sheff m’ont accueilli dans leur vie et se sont montrés incroyablement ouverts avec moi tout au long du projet. Ils ont fait preuve d’une remarquable sincérité, ils n’ont pas hésité à partager avec moi leurs plus grandes peurs ainsi que leur sentiment de honte… 

My beautiful boy
My beautiful boy / Metropolitan Films

Je cherche à célébrer la vie à travers mes films. J’essaie de me mettre à la place de tous mes personnages et j’espère que l’empathie que j’ai pour eux est palpable de l’autre côté de l’écran….

Les récits de David et Nic m’ont fait prendre conscience que ma famille et moi-même entretenions certains préjugés concernant les toxicomanes. Nous ne connaissions pas toutes les manières de faire face au problème de l’addiction et de venir en aide à ceux qui en ont besoin. Leur histoire nous a inspirés à faire un film dont nous espérons modestement qu’il fera entendre la voix de ceux qui se battent contre la dépendance et qu’il présentera avec simplicité et honnêteté toute la complexité de cette maladie.

My beautiful boy
My beautiful boy / Metropolitan Films

► Distribution

Un film de Felix Van Groeningen

avec Steve Carell, Timothée Chalamet, Maura Tierney, Christian Convery, Oakley Bull, Kaitlyn Dever, Amy Ryan, Stefanie Scott, Julian Works, Kue Lawrence, Jack Grazer, Marypat Farrell.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.