Dites, vous avez vu « ACHILLE ET LA TORTUE » le nouveau film du cinéaste japonais Takeshi Kitano ? Non, vous ne l’avez pas vu vraiment ? Alors courez-y, s’il vous plait. L’histoire de ce peintre dont on voit les débuts et qui cherche sa voie et le succès toute sa vie durant est tour à tour émouvante, drôle, grave, charmante, sombre, enthousiasmante, désarmante. Et Kitano qui joue lui-même le rôle principal y est définitivement craquant apportant à cet opiniâtre son visage marmoréen parcouru d’un tic qui semble comme la marque d’un second degré permanent. Comment ? Je fais erreur ? le dernier film de Kitano est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes et s’appelle « OUTRAGE » ? C’est vrai, j’avoue, je l’ai vu aujourd’hui à 19h30. J’ai même ri aux aventures de ces clans yakuza qui passent leur temps à se mutiler puis à se tuer. Je me suis dit qu’il s’agissait d’un aimable divertissement, d’un pur film de genre qui aurait mérité une séance spéciale à minuit par exemple, l’heure parfaite, l’heure des crimes sur grand écran. Et je me suis dit aussi que si Kitano ne faisait que ce type de films, il ne figurerait dans mon panthéon personnel. Et je me suis dit voilà un film pas « sinistre » du tout qui fera bien plaisir à Pascal Thomas mais que je lui déconseille toutefois de retenir comme Prix de l’Education nationale. Enfin, je me suis demandé l’intérêt qu’il y avait à le faire figurer dans la compétition officielle et je n’ai toujours pas trouvé au moment où je vous écris de réponse satisfaisante.

Affiche: Outrage
Affiche: Outrage © Radio France

Extrait du dialogue: Détective Kataoka Rendez-vous à la police avant d'y rester. Otomo Me rendre ? Tu me prends pour qui, connard ? Détective Kataoka Un yakuza sur le retour Demain ? Inarritu, Godard, Trapero, Kiarostami, , entre autres et rien que ça !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.