Le film de Philippe de Chauveron n'était pas au programme du "Masque & la Plume"… mais devant le démarrage très fort que fait ce film dans les salles de cinéma, "Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu" a tout de même été évoqué rapidement par Jean-Marc Lalanne et Michel Ciment. Qui n'ont pas aimé. Du tout.

Le film de Philippe de Chauveron est sorti sur les écrans le 30 janvier 2019
Le film de Philippe de Chauveron est sorti sur les écrans le 30 janvier 2019 © Arnaud Borrel

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu avait rencontré un grand succès populaire lors de sa sortie en 2014 : 12,3 millions d'entrées au total, ce qui en faisait le septième plus gros succès du box-office français! Et voici que les familles Verneuil et Koffi reviennent sur grand écran pour un nouvel opus… Cette suite rencontrera-t-elle un même succès ?

Synopsis du film

Claude et Marie Verneuil font face à une nouvelle crise : leurs quatre gendres, Rachid, David, Chao et Charles sont décidés à quitter la France avec femmes et enfants pour tenter leur chance à l’étranger. Incapables d’imaginer leur famille loin d’eux, Claude et Marie sont prêts à tout pour les retenir. De leur côté, les Koffi débarquent en France pour le mariage de leur fille. 

Ce qu'en pensent les critiques du "Masque & la Plume"

Eric Neuhoff n'avait pas pu voir le premier jusqu'à la fin, là, selon ses termes, "il n'a pas réussi à regarder la bande annonce en entier". Quand à Sophie Avon, elle n'a pas vu le film non plus. Restent Jean-Marc Lalanne et Michel Ciment, qui eux, sont allés voir le film…

  • L'avis de Jean-Marc Lalanne 

Le premier film avait vraiment marché sur la durée… Là, je pense que le démarrage de Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu est très fort parce que le premier film avait fédéré. Je n'ai pas l'impression que ce film-là entraîne un même enthousiasme. Il a démarré encore plus fort parce qu'il bénéficie de la puissance de la marque, mais je ne suis pas sûr que le bouche-à-oreille soit très bon. 

Moi, le film, je le trouve nul. 

D'une nullité peut-être moins agressive que le premier, qui était vraiment un film assez dégoûtant sur l'idée que si tout le monde est également servi en racisme, ça neutralise le racisme. C'était vraiment un spectacle de la veulerie d'une complaisance inouïe ! 

Là, le film est presque inoffensif comme s'il avait intégré des éléments de politiquement correct… Donc il repose sur des situations extrêmement mal écrites

C'est un Vaudeville poussif où, vraiment, Christian Clavier est pathétique. Potentiellement, il y a 30 ans, c'était un acteur comique génial, dans les premiers films du Splendide… C'est vraiment très triste de le voir à ce degré de clownerie pas du tout inspiré. 

Je trouve ça très mauvais !

  • L'avis de Michel Ciment

On a vu depuis un an des comédies populaires très réussies : Le  Grand Bain, Le Sens de la fête, En liberté… et là, on retombe avec les Tuche, les Ch'ti, dans le degré zéro où il n'y a pas de cinéma

Ce qui est encore plus grave, c'est que ce film a l'air anti-raciste alors que je le trouve profondément raciste. 

Très déplaisant.

Aller plus loin

► Le film de Philippe de Chauveron est dans les salles de cinéma depuis le 30 janvier 2019

Chaque dimanche à 20h, retrouvez les critiques du Masque et la Plume réunis autour de Jérôme Garcin pour parler cinéma, théâtre ou littérature.

À noter que d'autres critiques de films du Masque et la Plume sont à retrouver ici 

Christian Clavier et Chantal Lauby dans "Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu"
Christian Clavier et Chantal Lauby dans "Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu" / Arnaud Borrel
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.