Logo Bande à part
Logo Bande à part © Bande à part

Dans BANDE A PART , ce mois-ci, zoom sur un photographe de stars.

Olivier Roller est photographe. Depuis vingt ans, il tire le portrait des gens du cinéma, de la mode, du pouvoir. Il n’est pas un photographe du miroir : il ne renvoie pas les images familières des visages connus, il les révèle, voit ce que les autres ne voient pas. Il voit l’invisible et l’intime, il voit les vies dans les visages, les histoires dans les peaux. Visage, mis à nu , son beau livre édité par Chic Médias, traverse le temps de ce travail particulier singulier.

Pour BANDE A PART, il dévoile le secrets de quelques séances à Jo Fishley. Le temps de paraître, apparaître, disparaître.

jeanne moreau
jeanne moreau © Radio France / Olivier Roller

Avec Jeanne Moreau, c'est la première fois que j'ai fait une photo pour rien. Elle est donc là sans raison. J'avais préparé mon idée et lui avait demandé de découvrir les épaules. La question que je me pose, c'est que se passe-t-il quand on a plus d'habit. La peau, la peau du visage en particulier, pour moi, est un habit.

david Cronenberg
david Cronenberg © Olivier Roller

Cette photo de David Cronenberg a été faite au Festival de Cannes. J'ai demandé à David de sauter, je lui disais "again, again" et il ne pensait plus qu' à sauter.

Juliette Binoche
Juliette Binoche © Olivier Roller

Je me pose la question de savoir ce qu'est une star, une icône. Doit-elle être éclairée pour exister, doit-elle l'être de l'intérieur ou de l'extérieur.

www.franceinter.fr est heureux de s'associer à BANDE A PART, magazine du cinéma pour iPad et iPhone, inventif, créatif et généreux, pour vous proposer de découvrir, chaque mois l'interview atypique d'un acteur, la filmographie d'un réalisateur ou un dossier spécial. Sur tablette, Bande à Part s’explore du bout des doigts.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.