Un film de Michael R. Roskamavec Tom Hardy, Noomi Rapace, James Gandolfini et Matthias Schoenaerts

Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « Drop bars » - qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn.Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller des drames enfouis du passé...

Quand vient la nuit est le dernier film de James Gandolfini, disparu peu après la fin du tournage. Découvrez des images inédites du tournage et l'hommage de ses partenaires.

Michael Roskam, admirateur de longue date du comédien, raconte qu’il était parfois surpris de voir Gandolfini sur le plateau, même lorsqu’il ne tournait pas ou qu’il ne répétait pas. "C’était formidable de tourner avec un type qui a une telle expérience", dit-il. "Et pourtant, il se remettait sans cesse en cause. J’ai fini par comprendre que c’était comme ça qu’il abordait chaque personnage. Il était comme ce carnet de notes vierge qu’il portait avec lui : il analysait le parcours de son personnage et y notait toutes ses impressions. Avec moi, il dévoilait sa part de fragilité et d’incertitude. À mon avis, il craignait que je ne sois intimidé par lui et que je n’approuve tout ce qu’il faisait".

Adapté d'un nouvelle de Dennis Lehane, Quand vient la nuit réunit un casting éclectique devant la caméra de Michael R. Roskam dont c'est le premier film américain.: Tom Hardy, l'un des acteurs actuellment les plus recherché à Hollywood après ses prestation dansLa taupe et The Dark Knight . Noomy Rapace, l’héroïne de la trilogie Millenium . Matthias Schoenaerts, qui donnait la réplique à Marion Cotillard dans De rouille et d'os et James Gandolfini, l'inoubliable Tony Soprano.

Auteur et scénariste Le nom de Dennis Lehane est aujourd’hui indissociable d’intrigues criminelles complexes se déroulant dans des milieux populaires, comme en témoignent Gone Baby Gone et Mystic River . Auteur de best-sellers et de séries télé, Dennis Lehane signe ici son premier long métrage pour le cinéma, d’après sa nouvelle "Animal Rescue".

Au départ, Lehane souhaitait écrire un roman, mais il n’a jamais pu dépasser le stade du premier chapitre, et a donc opté pour une nouvelle. Il a été assez surpris d’être contacté par Chernin Entertainement dans la perspective de transposer son court récit en long métrage – d’autant plus qu’il avait lui-même envisagé d’en tirer son premier scénario pour le grand écran."La nouvelle était très mince sur le plan dramaturgique», ajoute l’écrivain. «Il y avait Bob, Nadia et Eric Deeds. Le cousin Marv était un personnage secondaire qui est devenu l’un des protagonistes. Je n’avais que le squelette de l’intrigue. Pour moi, la nouvelle est comme un bourgeon, et le film comme une fleur totalement épanouie".

James Gandolfini et Michael R. Roskam (le réalisateur) sur le tournage
James Gandolfini et Michael R. Roskam (le réalisateur) sur le tournage ©
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.