Créé par le Forum des images, le festival Séries Mania est de retour pour une 4e saison. Fortement plébiscitée par le public et les professionnels, la manifestation dédiée à l’actualité des séries télévisées internationales et leurs créateurs, affiche un programme foisonnant, alliant plaisir et réflexion.Plus d’une quarantaine de séries du monde entier, inédites ou en avant-première de leur diffusion en France, des rencontres avec leurs auteurs, des projections marathon, des conférences et tables ronde s ainsi que l’organisation du premier Forum européen de coproduction de séries télévisées sont les lignes forces du festival, toujours doté des Prix du Public et de la Presse internationale.

Séries-événement

Cette saison, la production anglo-saxonne compte encore plusieurs séries-événement, mais les surprises viennent aussi d’ailleurs.A découvrir dans la sélection américaine, les premiers épisodes de House of Cards de David Fincher, de Girls (saison 2) de Lena Dunham, mais aussi de The Americans , polar atypique sur fond de guerre froide. Deux personnages de serial-killers glaçants sont à l’écran : le célèbre Hannibal, incarné par Mads Mikkelsen, et l’autre pourchassé par un enquêteur obsessionnel qu’interprète Kevin Bacon, dans The Following.Au programme également, des séries qui ont suscité d’emblée l’enthousiasme du public et dont c’est la nouvelle saison : Le Trône de Fer : Game of Thrones (saison 3) et TheWalking Dead dont la 3e saison est présentée en marathon nocturne , en partenariat avec OCS.Parmi les huit séries britanniques retenues, Broadchurch de Chris Chibnall, série policière coup de poing, Secret State , thriller politique avec Gabriel Byrne, ou encore In The Flesh , qui dépeint une Angleterre post-apocalyptique, témoignent de l’excellence britannique.La production française affirme ses ambitions avec deux co-productions internationales très attendues : Odysseus , fresque historique d’ARTE France créée par Frédéric Azémar, et Meurtres au paradis , série policière franco-britannique de Robert Thorogood, diffusée sur France 2.En provenance du Japon et de la Suède, deux oeuvres remarquables : la chronique familiale GoingHome du cinéaste Hirokazu Kore-eda et la mini-série Don’t ever Wipe Tears Without Gloves , met en scène la communauté gay de Stockholm, dans les années sombres de l’apparition du Sida.

Les Découvertes

Séries Mania a encore élargi cette année son tour du monde, en ramenant une belle moisson d’oeuvres inédites, avec notamment deux pays représentés pour la première fois dans le festival : La Pologne avec The Deep End , plongée réaliste au coeur d’un centre social, et la République Tchèque avec Burning Bush, créée par Agnieszka Holland et dont l’action se situe à Prague en janvier 69.Les pays reconnus depuis longtemps pour la qualité de leurs créations sont aussi à l’honneur. Parmi eux, l’Australie , avec trois séries dont Redfern , entièrement produite, écrite et jouée par des Aborigènes, et Please like me , comédie juste et tendre sur le coming out du personnage principal qu’interprète Josh Thomas, créateur de cette série à découvrir.Israël continue de se distinguer par le regard social et politique de ses créateurs avec notamment Ananda , créée et interprétée par Dana Modan.Le Canada, avec Unité 9 , chronique d’un pénitencier pour femmes, et l’Argentine avec Combatientes, sur la guerre des Malouines, font preuve d’une grande maîtrise.

Les Séries françaises

Séries Mania réserve une place de choix aux six créations françaises, présentées en compétition sous l’oeil affûté d’un jury de la presse internationale qui va décerner trois prix : celui de la meilleure série, celui du meilleur acteur et de la meilleure actrice. Le festival soutient ainsi la production nationale qui cette année explore de tous nouveaux territoires.Parmi les titres retenus : outre la coproduction européenne d’ARTE France Odysseus , la saison 2 de QI sur OCS, fiction atypique mariant la provocation à la sensibilité, et Dos au mur , huis clos nerveux sur les gardes à vue, première série produite pour la TNT bientôt diffusée sur Chérie 25.Sur France 2, Kader Cherif (titre provisoire) et Meurtres au Paradis renouvellent le genre policier tandis que sur France 3 la saga historique Un Village français se poursuit avec une cinquième saison exemplaire.Lors des projections, auteurs, scénaristes, réalisateurs, producteurs et comédiens viennent à la rencontre des spectateurs.

Intégrales et marathons

Séries Mania offre aux spectateurs des moments particulièrement festifs avec notamment la projection en intégrale de cinq séries d’une grande diversité de sujets et de genres .Pour sa soirée d’ouverture, le festival programme le thriller haletant The Fear , dont le rôle principal est interprété par Peter Mullan. L’acteur britannique honore Séries Mania de sa présence à l’occasion de cette projection.Les spectateurs peuvent choisir de passer la nuit avec les morts vivants de The Walking Dead (Ep. 1 à 10 de la saison 3) ou de suivre les péripéties de Daniel Radcliffe et de Jon Hamm dans la série A Young Doctor’s Notebook , petit bijou d’humour anglais, inspiré des mémoires de Mikhaïl Boulgakov.Femme débordée, fêtes de Noël, bureaux en folie et road trip, les cinq séries du marathon comédie font un mélange peu ordinaire et hilarant. Une série américaine, The New Normal , et une israélienne Mom and Dads abordent toutes deux l’homoparentalité avec humour et pertinence, lors d’une soirée spéciale.Par ailleurs, c’est à l’occasion de la soirée de clôture que le Prix du Public et les Prix de la presse internationale sont remis.

Rencontres exceptionnelles

Le festival est une occasion unique pour les spectateurs de rencontrer les auteurs, artistes et producteurs venus du monde entier pour révéler les secrets de fabrication de leurs séries . Parmi ses nombreux invités, le festival est heureux d’accueillir trois créateurs de renommée internationale.Lors d’une rencontre exceptionnelle, le showrunner Farhad Safinia revient sur son parcours, commencé au cinéma auprès de Mel Gibson, et la conception de sa fascinante série, Boss , portrait réaliste d’un homme prêt à tout pour garder son pouvoir à Chicago. Les premiers épisodes de la saison 2 sont projetés à cette occasion.La venue de la réalisatrice Agnieszka Holland est un événement. Elle est l’auteur de la première mini-série de HBO Europe, Burning Bush , produite en République Tchèque. Elle évoquera également sa collaboration avec David Simon (Treme et The Wire), et sa participation à la version américaine de The Killing.Séries Mania est heureux d’accueillir le dramaturge Tom Stoppard , connu à la télévision comme au cinéma. Distingué pour son talent de scénariste, avec l’obtention d’un Oscar pour Shakespeare in Love en 1999, Tom Stoppard rencontre le public pour parler de sa série Parade’s End , épopée romanesque pendant la première guerre mondiale, qu’il a adaptée du roman de Ford Madox Ford.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.