Fiez-vous aux coups de coeur des critiques de l'émission "Une heure en série" autour de Xavier Leherpeur et des conseils de Dorothée Barba dans "Capture d'écrans". Découvrez toutes ces séries qui vous aideront à passer ce confinement, sur Netflix, OCS, Canal + et Amazon.

Séries TV et confinement : qu'est-ce qui vaut le coup sur Netflix, OCS, Canal + et Amazon ?
Séries TV et confinement : qu'est-ce qui vaut le coup sur Netflix, OCS, Canal + et Amazon ? © Getty / ranplett

Les coups de coeur de "Une Heure en Séries"

  • AJ and The Queen sur Netflix
7 min

"AJ and The Queen" sur Netflix

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Ruby Red doit reprendre la route pour se produire à nouveau dans des bars gays plus ou moins accueillants aux quatre coins des États-Unis. Il est accompagné par une jeune fugueuse de 10 ans au caractère bien trempé. Une série flamboyante sur laquelle plane l'ombre bienveillante d'Oprah Winfrey. 

Charlotte Lipinska : "C'est extrêmement sympathique, il y a quelque chose de cocasse à voir une drag queen apprendre la féminité à une petite fille. Avec un aspect de road movie et une Amérique complètement idyllique".

Benoit Lagane : "J'aime ce côté complètement assumé du faux et du plaisant en même temps, c'est comme si Disney mettait des drag queen. Je suis à fond !"

  • Chimerica sur Canal
7 min

"Chimerica" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : En 2007, Lee Berger est devenu un reporter de guerre confirmé, il truque une de ses photos et se fait épingler. Pour tenter de se racheter, il va tout faire pour retrouver l'homme au sac de la place Tiananmen. Les quatre épisodes se déroulent vraiment vis-à-vis de l'élection de Donald Trump puis de l'avènement du Brexit en Angleterre, une mini-série politique absolument remarquable.

Benoît Lagane : "C'est une grande série sur les problématiques du journalisme actuel". 

Ava Cahen : "Le mot fiction prend vraiment tout son sens d'où une urgence, un suspense formidables qui nous tiennent jusqu'à la fin".

  • Criminal sur Netflix
8 min

"Criminal" sur Netflix

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Une série qui se passe dans quatre pays différents, de façon indépendante. Il y a une série française, une série anglaise, une série allemande et une série espagnole. Un décor unique, un même dispositif mais que les enquêteurs vont essayer de faire vaciller. 

Ariane Allard : "Un pur exercice de style, c'est une réussite, c'est captivant de bout en bout, on est dans l'essence même du polar". 

Ava Cahen : "C'est une série qui repose essentiellement sur le langage, c'est passionnant".

  • Dublin Murders sur Starzplay (via Amazon Prime) 
6 min

"Dublin Murders" sur Starzplay (via Amazon Prime)

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Voilà 8 épisodes écrits par Sarah Phelps, l'une des auteures les plus intéressantes de la télévision anglaise. On lui doit trois magistrales adaptations des romans d'Agatha Christie, elle s'est chargée des excellents romans de Tana French, avec au casting, Killian Scott, Sarah Greene. 

Ariane Allard : "Cette série réussie est fidèle à l'écriture de Tana French qui joue sur la profondeur des personnages, c'est audacieux et noir en même temps". 

Ava Cahen : "Elle est absolument haletante, on retrouve les ingrédients de base de la série policière".

  • Intimidation sur Netflix
2 min

"Intimidation" sur Netflix

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Une série policière britannique, adaptation du roman d'Harlan Coben. Le film débute lorsque la vie tranquille d'Adam, avocat altruiste, est perturbée par l'irruption d'une jeune femme qui lui révèle que son épouse a simulé une grossesse pour sauver leur couple. Adam cherche à confronter sa femme qui disparaît étrangement. 

C'est le plaisir d'une brillante histoire à tiroirs où se croisent plusieurs pistes narratives sans que jamais l'attention du spectateur ne s'étiole. 

Un art raffiné du coup de théâtre, du trompe l'oeil et de la fausse piste.

  • La Guerre des Mondes sur Canal
10 min

"La Guerre des Mondes" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Une nouvelle interprétation très contemporaine du roman culte de H. G. Wells. Des astronomes détectent une transmission émanant d'une autre galaxie qui serait la preuve d'une vie extraterrestre intelligente. Quelques jours plus tard, l'humanité est pratiquement totalement détruite et la série va suit les destins d'une poignée de survivants confrontés à leurs repères moraux. 

Benoît Lagane : "Une grande série politique, sans discours avec une tension qui m'a complètement bousculé". 

Christine Haas : "La remise en question des personnages face à la catastrophe, c'est la force de la série". 

  • Les Sauvages sur Canal
6 min

"Les Sauvages" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Le premier président de la République française issu d'une ancienne colonie française fait partie des victimes d'un attentat le soir même de son élection. Petit souci, le coupable est un cousin de son gendre. On va mélanger à la fois la fiction politique et la saga familiale adaptée des quatre tomes des romans éponymes de Sabri Louatah, mis en scène par la très talentueuse Rebecca Zlotowski. 

Benoît Lagane : "Une très belle description d'une communauté plurielle, ce qu'on avait peu vu jusque-là. C'est passionnant".

Marie Sauvion : "Roschdy-Obama est vraiment extraordinaire. La réalisation est formidable. C'est rare que la France s'intéresse à son passé colonial". 

  • Locke and Key sur Netflix
7 min

"Locke and Key" sur Netflix

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Une série créée par Joe Hill, fils de Stephen King, d'après le roman graphique qu'il avait co-signé avec Gabriel Rodriguez. Dans les rôles principaux, on retrouve Jackson Robert Scott (Ça), Darby Stanchfield (Mad men), Sherri Saum.

Benoît Lagane : "L'étrangeté est bien amenée, les effets spéciaux sont très beaux, ça nous embarque !". 

Christine Haas : "On est sans arrêt à la lisière de la réalité, de l'inconscient, dans une sorte de toile d'araignée où se tisse une fable fantastique et initiatrice. Une série pop et fantaisiste". 

  • Our boys sur Canal
7 min

"Our boys" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Une série à la mécanique de suspense et à la minutie de reconstitution imparable. Créée par Hagai Levi (The Affair), Joseph Cedar et de l’auteur arabo-israélien Tawfik Abu-Wael. Juillet 2014 : trois lycéens Israéliens sont kidnappés. Malgré les appels à leur libération leurs corps sont retrouvés 18 jours plus tard. La rue crie sa soif de vengeance. 

Ava Cahen : "Une série captivante, remarquablement écrite, interprétée et mise en scène. La réalisation est vigoureuse, électrisante".

Ariane Allard : "Une série magistrale, un projet extrêmement audacieux, avec un langage totalement visuel, intelligent et profond".

  • Pennyworth sur Amazon Prime
6 min

"Pennyworth" via Amazon Prime

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : "Alfred le célèbre domestique complice de Batman n’a pas toujours eu 90 ans et n’a pas toujours passé son temps à nettoyer le costume en latex de son patron. Une série qui assume son charme vintage. Un scénario délicieusement farfelus. Mise en scène très élégante. Avec Jack Bannon dans le rôle principal". 

Charlotte Lipinska : "Je dis archi oui, c'est un kif visuel avec une vraie ambiance, une reconstitution du Londres des années 60 complètement dingue". 

Visuellement, on s'en prend vraiment plein la gueule.

Benoît Lagane : "C'est comme un remake de Chapeau melon et bottes de cuir avec la violence d'un film de Quentin Tarantino !".

  • Ramy sur Starzplay (via Amazon Prime)
6 min

"Ramy" sur Starzplay (via Amazon Prime)

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : À la fois acide et mélancolique, jamais dans l'atermoiement, par Ramy Youssef, qui joue le rôle, très inspiré de sa propre vie. La vie au quotidien d’un jeune américain musulman, à New York mais surtout dans un pays où tout vous ramène dans votre identité ethnique et religieuse. 

Benoît Lagane : "On entre dans quelque chose qui frôle le chef-d'œuvre".

Ava Cahen : "Une sitcom de qualité avec une trajectoire inclusive, une auto-fiction très drôle, très émouvante. Ramy Youssef est un personnage qui me fascine".

  • The L word : generation Q sur Canal
6 min

"The L word : generation Q" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Le retour inespéré et réjouissant des lesbiennes, trans et queer les plus glamour, sexuées et engagées de LA. Elles font de la politique, animent des shows télé, élèvent des enfants qu’elles partagent parfois avec leur ex et s’aiment avec une gourmandise débridée. Avec Jennifer Beals, immortelle héroïne de Flashdance, de la série Taken et égérie de Nanni Moretti, Katerine Moenning ou encore Leila Hailey.

Ava Cahen : "Cette suite prend en compte l'évolution des mentalités. Une série moderne, métisse, inclusive qui l'est par conviction".

Marjolaine Boutet : "C'est la première fois que le reboot est meilleur que l'original". 

  • The Outsider sur OCS via Canal
7 min

"The outsider" sur OCS

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Soit le pitch d'un épisode de X-Files traversé par les préoccupations de Stephen King. Justice bâclée et expéditive, dérive de la société américaine surarmée prompte à jeter l'opprobre et qui n'hésite pas à se faire justice elle-même. Créée par Stephen King et Richard Price, scénariste. 

Benoît Lagane : "Tout arrive de façon très progressive, lente et ça nous lâche jamais". 

Charlotte Lipinska : "Une tension place le spectateur comme si on était à la place d'un élément extérieur un peu surnaturel, qui observe tout ça de loin". 

  • The Politician sur Netflix
7 min

"The Politician" sur Netflix

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : La nouvelle série de Ryan Murphy et Brad Falchuk, le tandem en or de la télévision américaine. La marque de fabrique de ce tandem, c'est énormément de personnages LGBTQ, des stars un peu oubliées, les affres de l'adolescence, le devenir soi-même, l'envers du rêve américain. 

Marie Sauvion : "Une sorte de rencontre assez improbable entre Gossip Girl et House of Cards. Une course présidentielle complètement folle qui commencerait au lycée avec des gamins". 

C'est une satire assez piquante de la reproduction des élites.

  • Years and Years sur Canal
7 min

"Years and Years” sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : La meilleure série de l'année 2019 ! Signée Russell T. Davies. Une dystopie où on envisage ce que l'Angleterre va devenir avec les crises économiques, écologiques, sociales qui vont être traversées par une famille. Avec en fil conducteur, l'avènement d'une femme politique interprétée par Emma Thompson. Imaginez dans le même corps Matteo Salvini, Boris Johnson, Marine Le Pen et Donald Trump. 

Marie Savion : "Si vous regardez le premier épisode, vous allez tellement être saisi par l'intelligence de l'écriture que vous allez dévorer les autres".

Ava Cahen : "C'est un vrai dimanche à table avec sa famille".

  • ZeroZeroZero sur Canal
5 min

"Zerozerozero" sur Canal

Par Xavier Leherpeur

Xavier Leherpeur : Un polar de toutes les mafias, tranchant, violent et hyper documenté, où on nous reconnaît d'emblée la patte de Roberto Saviano, l'auteur de "Gomorra" et dernièrement de "Piranhas". Cette série est inspirée de son récit journalistique extra pure qui est donc un objet à la fois fictionnel, mais extrêmement réaliste.

Christine Haas : "Captivée par ce tour du monde frénétique, les scènes d'une beauté absolument effrayante ; c'est une narration dense et vertigineuse ; des mouvements de tensions et des dangers effrayants ; une action coup de poing".

Les séries conseillées par "Capture d'écrans"

  • Love is blind sur Netflix
3 min

"Love is blind", sur Netflix

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "_Regarder des gens qui se sont confinés volontairement, que demander de mieux ? C'est addictif. Tout est dans le titre : "L'amour est aveugle". Ce sont des hommes et des femmes, entre 20 et 35 ans environ, vivant dans deux appartements séparés. Les hommes tous ensemble d'un côté, les femmes de l'autre et des rendez-vous amoureux sont organisés sur le modèle du speed-dating. On se parle à travers un mur, mais sans jamais se voir._

Si tout cela reste très hétéronormé, que ça dégouline de romantisme en plastique, de stéréotypes et de voyeurisme, je vous mets au défi de ne pas vous laisser prendre au jeu, c'est très savoureux".

  • Modern Love sur Amazon Prime
2 min

"Modern Love" sur Amazon Prime

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Chaque semaine, dans les pages du New York Times, on peut lire une histoire d'amour vraie racontée par un anonyme. La toute première, il y a quinze ans, était titrée "Elle m'a largué" et la rubrique est vite devenue culte, ces histoires ont été adaptées. Chaque épisode n'a pas de lien avec le précédent. Il y a des histoires tristes et très joyeuses, des vieux couples et des jeunes couples, hétéro et homo. C'est comme dans la vraie vie sauf que ça tient en 30 minutes. 

La mise en scène est inégale mais bien fichue et ça marche parce qu'on sait que tout cela est inspiré de vraies histoires, même un peu romancées. Chacun trouvera dans un des épisodes quelque chose qui résonne en lui".

  • Mouche sur Canal
3 min

"Mouche" sur Canal

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "C'est une plongée dans la vie quotidienne d'une jeune femme qui a toutes les qualités : elle est immature, égoïste, mal élevée, névrosée, cynique surtout et diablement attachante. C'est Camille Cottin. La série est portée par un humour noir dévastateur. C'est l'adaptation d'une série britannique qui s'appelle Fleabag, c'est carrément une photocopie. Ce remake français saura vous séduire. 

Que vous soyez célibataire ou en couple, ça va vous faire hurler de rire parce que le confinement, met l'amour et le couple à rude épreuve ! Même chose pour les relations familiales. Vous devriez aimer la relation passive, agressive que l'héroïne de cette série entretient avec sa sœur parfaite. C'est un vrai régal. C'est acide, cru, mélancolique, hilarant". 

  • Mrs Fletcher sur OCS
3 min

"Mrs Fletcher" sur OCS

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Mrs Fletcher est interprétée par la formidable Kathryn Hahn. Femme de 45 ans, divorcée, qui vit avec son fils Brandon. Ce dernier part à l'université, elle le vit très mal. La série va suivre les deux personnages, celle qui reste et celui qui s'en va. Une mère qui suscite le désir, elle se met à regarder du porno et réveille ainsi sa sexualité. Tout l'enjeu, c'est de savoir quoi faire de ce désir décongelé. 

C'est passionnant, c'est drôle et ce n'est jamais lourdingue.

Tom Perrotta, le créateur de cette série, propose une réflexion intéressante sur la pornographie. C'est un double récit d'initiation : tandis que la mère progresse vers plus de légèreté et plus d'exploration personnelle, le fils va devoir faire le chemin inverse, tant, dans sa vie sexuelle, il recrée des schémas parfois violents où le plaisir partagé, le consentement ne sont pas franchement des priorités". 

  • Sex Education (saison 2) sur Netflix
3 min

"Sex Education" sur Netflix

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Elle est aussi réussie que la première saison. Otis est un adolescent britannique attachant et discret qui pourrait passer inaperçu dans son lycée si sa mère n'était pas sexologue. Gillian Anderson, qui campe le rôle de la mère, est rayonnante et tellement à l'aise. Un effet comique très efficace qui n'enlève rien à la justesse de ce que ressent chaque personnage. Tout le charme de cette série, c'est qu'elle offre un équilibre subtil entre l'émotion et l'humour. 

Elle est résolument inclusive : toutes les sexualités y ont leur place, toutes les couleurs de peau, toutes les morphologies, le handicap ou la sexualité. Tous les stéréotypes de la série pour ados sont revisités pour mieux les interroger".

  • The Good Placesur Netflix
3 min

"The Good Place" sur Netflix

Par Dorothée Barba

Dorothée Barba : "Si vous ne connaissez pas encore, précipitez-vous sur cette série unique en son genre ! Le paradis est un endroit hilarant, cette histoire est une formidable comédie. Les deux personnages principaux, Éleanor et Chidi sont morts. Ils sont au paradis. Un joli village propret, un peu kitsch où tout le monde est très souriant, très gentil, poli où l'on mange des glaces de toutes les couleurs. Le problème, c'est qu'Eléonor n'a rien à faire ici. Mais comme elle se plaît, elle va tâcher de devenir quelqu'un de bien pour tenter d'y rester.

Le scénario est complètement foutraque, chaque épisode est truffé de rebondissements inimaginables, c'est un bonheur. C'est idéal pour réviser le bac philo. 

Aller plus loin

🎧 RÉÉCOUTER - Une Heure en Séries, par Xavier Leherpeur

🎧 RÉÉCOUTER - Capture d'écrans, par Dorothée Barba

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.