Ou comment dénoncer les injustices communautaires de l'Amérique des années 70 jusqu’à aujourd’hui…

Si Beale Street pouvait parler
Si Beale Street pouvait parler © Mars films

Deux ans après Moonlight, Oscar du meilleur film en 2016, Barry Jenkins revient avec Si Beale Street pouvait parler, adaptation du roman éponyme du militant afro-américain James Baldwin, mis à l'honneur avec le documentaire I Am Not Your Negro de Raoul Peck.

Si l’oeuvre de Baldwin a déjà été adaptée pour la télévision et par des réalisateurs étrangers, elle ne l’avait jamais été par un cinéaste américain jusqu’à présent. Le film de Barry Jenkins puise dans la dimension atemporelle et l’énergie – émotionnelle et culturelle – de son intrigue.

Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s’aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu’ils s’apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d’une erreur judiciaire, est arrêté et incarcéré. Avec l’aide de sa famille, Tish s’engage dans un combat acharné pour prouver l’innocence de Fonny et le faire libérer…

Dans le roman de James Baldwin, les personnages sont dépeints d’une manière très particulière, qu’il s’agisse de Tish et Fonny, mais aussi de leurs proches, comme Ernestine (la sœur ainée de Tish), les parents du garçon et ceux de la jeune femme, Joseph et Sharon.

Les deux couples du film – Tish et Fonny, Sharon et Joseph – sont unis par des rapports d’affection et de complicité. C’est cette force des relations humaines qui les protège – et c’est grâce à elle que, pour les Noirs, la vie mérite d’être vécue et qu’on peut encore se battre pour un rêve américain qui n’a pas tenu ses promesses.

« C’est l’amour qui t’a menée jusqu’ici. » Voilà ma citation préférée du sublime roman de Baldwin.

Barry Jenkins

Si Beale Street pouvait parler
Si Beale Street pouvait parler / Mars films

►►► Distribution

  • Un film de Barry Jenkins
  • Avec : Kiki Layne, Stephan James, Colman Domingo, Teyonah Parris, Michael Beach, Dave Franco, Diego Luna, Pedro Pascal, Ed Skrein, Bryan Tyree Henry et Regina King
Si Beale Street pouvait parler
Si Beale Street pouvait parler / Mars films
Si Beale Street pouvait parler
Si Beale Street pouvait parler / Mars films
Si Beale Street pouvait parler
Si Beale Street pouvait parler / Mars films
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.