d'Olivier Assayasavec Juliette Binoche, Kristen Stewart, Chloë Grace Moretz

Prix Louis-Delluc 2014

À dix-huit ans, Maria Enders a connu le succès au théâtre en incarnant Sigrid, jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce, mais cette fois de l'autre côté du miroir, dans le rôle d'Helena...

Sils Maria est né de l'histoire que partage depuis de longue année Juliette Binoche et Olivier Assayas:"Nous nous sommes rencontrés à nos tout débuts quand j’avais écrit avec André Téchiné "Rendez-vous" et dont, à vingt ans, elle avait été l’interprète principale. Il s’agissait déjà de l’invisible, et du chemin parcouru par une jeune comédienne vers le rôle où elle s’accomplira. Depuis, nos chemins ont été parallèles, ne se croisant que bien plus tard quand nous avons tourné ensemble L’Heure d’été en 2008.

C’est Juliette qui, la première, a eu l’intuition qu’il y avait dans notre histoire commune une opportunité manquée, ou plutôt un film, resté virtuel et qui renverrait pour l’un comme pour l’autre à l’essentiel. C’est porté par cette même intuition que j’ai commencé à prendre des notes, puis à donner forme à des personnages, à un récit, qui attendaient depuis longtemps d’exister.

Juliette Binoche
Juliette Binoche ©

Maria Enders (Juliette Binoche) est comédienne, avec Valentine (Kirsten Stewart), son assistante, elles explorent les richesses, les complexités des personnages imaginés par Wilhelm Melchior, et qui vingt ans après n’ont pas encore livré tous leurs secrets. Mais il ne s’agit pas tant du théâtre et de ses illusions, ni des méandres de la fiction, que de l’humain, le plus simple, le plus intime aussi. En cela que les mots, ceux des auteurs, ceux que les comédiens s’approprient, ceux que les spectateurs laissent résonner en eux, n’évoquent rien d’autre que les questions que nous nous posons tous, tous les jours, dans notre monologue intérieur.Oui, bien sûr, le théâtre c’est la vie. Et même un peu mieux que cela, car il en dévoile la grandeur, dans le pire comme dans le meilleur, dans le trivial comme dans nos rêves.

C’est la confrontation entre le passé et le présent d’un paysage qui m’a inspiré d’y inscrire la comédie – ou le drame, selon la perspective qu’on choisira – d’une actrice se plongeant, par obligation professionnelle, ou morale, plutôt que par désir, sur le gouffre du temps.Maria Enders est-elle la jeune fille qui autrefois a interprété Sigrid dans le film de Wilhelm Melchior, est-elle l’adulte, la femme mûre que lui renvoie le regard d’autrui ; ou bien encore l’un ou l’autre des personnages qu’elle a incarné, l’un ou l’autre des visages qui apparaissent lorsque l’on clique son nom sur Google Images ou sur YouTube ? Y a-t-il quelque chose à quoi elle pourrait se raccrocher, sinon le secret de son intimité, où le temps ne s’inscrit pas ? Là où il ne fait que s’écouler, comme le Phénomène nuageux de Maloja ?

Juliette Binoche et Kirsten Stewart
Juliette Binoche et Kirsten Stewart ©

En 1924, à l’aube du cinéma, Arnold Fanck, l’un des pionniers de la photographie alpine, a filmé l’étrange Phénomène nuageux de Maloja où se mêlent les cimes, les nuages et le vent, dans une abstraction qui évoque la peinture classique chinoise. Il l’a fait en noir et blanc et on ne le connaît plus aujourd’hui que d’après une copie usée, rayée, en somme un souvenir de ce qu’il a pu être, et sur lequel à son tour s’est inscrit le temps. Il est troublant, néanmoins, d’y ressentir une vérité intime, mystérieuse de ces lieux, malgré, ou grâce aux filtres qui nous en séparent ; ils s’y révèlent à travers une subjectivité éloignée de nous de près d’un siècle.N’est-ce pas exactement le processus de l’art qui reproduit le monde mais par un regard singulier qui soustrait autant qu’il révèle, mettant à jour le visible et l’invisible, indifféremment ? "Olivier Assayas

Retrouvez l'interview de Juliette Binoche par Emmanuel Kherad dans l'émission Escale Estivale 2.0 du 17 août 2014, à l'occasion de la sortie du film Sils Maria .

Le supplément web - Escale Estivale avec Juliette Binoche

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.