La sortie de Star Wars VII - Le Réveil de la force est prévu en avant-première en France. C'est le premier opus de la saga galactique en 10 ans et le film le plus attendu de l'année. Réalisé par J.J. Abrams il sort dans 15 pays ce mercredi, après une première mondiale à Los Angeles lundi.

On attend un peu un retour aux sources . Les trois premiers épisodes (4, 5 et 6) avaient le charme d’une visite onirique nocturne, où tout était possible, tout pouvait se renverser. Ensuite les épisodes 1, 2, 3 ont voulu être plus réalistes. Désormais, Dark Vador étant mort, on s'attend à ce qu'un certain Kylo Ren reprenne le flambeau du côté obscur de la force.

Le film sort sur 1 400 écrans sur un parc de 5 000 salles en France. Même les cinémas art et essai ont demandé à avoir la copie.

Dans cette page tu scrolleras pour tout savoir et quand c'est rouge, tu cliqueras

La critique de Matthieu Culleron

Dès le début J.J Abrams donne le ton. Star Wars VII sera un hymne à la première trilogie et les personnages encore vivants des premiers épisodes y tiendront un rôle majeur ! La République et en danger et recherche Luke Skywalker, le dernier des Jedïs exilé sur une planète inconnue.

Un ancien stormtrooper, Finn, déserte les forces du mal et se retrouve en possession du plan où se trouve Luke. Une carte cachée dans un petit robot en forme de boule "BB8". Sur une planète des sables Finn fait la rencontre de Rey, une jeune femme avec qui il réussit à s'enfuir à bord d'un vieux vaisseau, le Faucon Millénium. Han Solo et Chewbacca refont alors leur apparition. Un héritier de Dark Vador semble vouloir accomplir son œuvre maléfique. Son nom est Kylo Renn et sa filiation est surprenante, très très surprenante !

Avec ce nouvel épisode J.J Abrams est d'une extrême fidélité avec la première saga. Outre les personnages, les références au film de 1977 foisonnent et l'intrigue elle-même est très similaire : "comment détruite une étoile de la mort devenue gigantesque ?".ou "appel à l'aide d'un vieux sage Jedï".

Un film sur la transmission qui ne décevra pas les fans avec deux rebondissements immenses qu'on ne peut dévoiler sans gâcher le plaisir des fans : deux moments cultes qui concernent tous les deux un certain Han Solo .

Les premières réactions du public

"Avec un peu de chance à la fin on aura un film"

Il est le successeur officiel de Dark Vador, Kylo Ren sera interprété par Adam Driver.__ On l'avait vu dans des comédies romantiques, ou dansle Lincoln de Spielberg,ou dans un petit rôle dans J.Edgar, de Clint Eastwood.

Il raconte son expérience sur le tournage de Star Wars à Matthieu Culleron :

Ça a été une expérience incroyable pour moi. J'étais un énorme fan des films de la saga. Je ne pensais même pas qu'il était possible qu'ils poursuivent cette fabuleuse histoire donc en ce qui me concerne, participer à ce tournage c'est au-delà du rêve. Jamais je n'ai travaillé sur un film aussi important. Je crois aussi quand dans cet univers des films à énorme budget j'ai eu la chance unique de travailler avec J.J Abrams. Il était très attentif aux petits instants. Il n'arrêtait pas de me dire "Souviens-toi de ces petits moments et avec un peu de chance à la fin on aura un film ". C'est incroyable de dire ça car les décors étaient très imposants et malgré cela c'est un film construit autour des personnages. Je suis très excité à l'idée que les gens voient le film.

Le film le plus rentable de l'histoire du cinéma ?

Fan déguisé en Luke Skywalker à Hong Kong
Fan déguisé en Luke Skywalker à Hong Kong © Reuters / Tyrone Siu

Les studios Disney ont acheté en 2012 pour 4, 4 milliards de dollars les droits de la saga à son créateur Georges Lucas. Sur les ventes de billets, les experts anticipent jusqu'à 2 milliards de dollars de recettes dans le monde.

L'opération s'annonce très rentable grâce aux produits dérivés. Une véritable poule aux oeufs d'or. Déguisements, figurines, autocollants, masques, crèmes glacées, macaronis, fromage... Les plus extrêmes peuvent commander du papier toilette à l'effigie de "Storm Poopers".

Star Wars était en 2014 la licence de jouets la plus vendue en France (seulement dépassé en 2015 par La Reine des Neiges ).

Des nouveaux dans la famille Star Wars

John Boyeda, Daisy Ridley et Adam Driver
John Boyeda, Daisy Ridley et Adam Driver © MaxPPP

Pour mémoire rappelons qu'il y a d'abord eu une première trilogie qui a eu beaucoup de succès. Beaucoup de temps est passé. Puis George Lucas a décidé de faire une trilogie sur ce qui s’était passé avant cette première trilogie. Puis, ils ont tout remis en ordre.Donc, le premier qui avait été présenté, c’est l’épisode 4. Après, il y a le 5, puis le 6. Et ensuite, sont apparus le 1, le 2, et le 3.

A côté des acteurs familiers de la saga comme Harrison Ford, Mark Hamill et Carrie Fisher , les fans vont devoir faire connaissance avec une nouvelle génération de personnages.

La britannique Daisy Ridley , 23 ans, dont c'est le premier film, interprête Rey , la glaneuse solitaire. Finn , le soldat de

l'Empire qui passe du bon côté de la Force est joué par John Boyega . Star de la série Girls , Adam Driver va quant à lui donner corps au vil Kylo Ren, qui rêve de terminer le travail maléfique de Dark Vador.

L'actrice Lupita Nyong'o , Oscar du meilleur second rôle pour 12 Years a Slave , a un rôle encore tenu secret et se cache derrière un personnage pour lequel on a fait appel à la technique de capture de mouvements numériques.

Très important, pour ne pas spoiler le film

L'extension qui bloque les "spoilers" sur Star Wars
L'extension qui bloque les "spoilers" sur Star Wars ©
Ça n'a échappé à personne, surtout pas sur Internet : on risque d'avoir vu le film par petits morceaux avant même sa sortie ou avant d'avoir pu trouver une place libre dans un cinéma.

Un petit malin a donc imaginé "Star Wars Spoiler Blocker", une extension à installer sur le navigateur Google Chrome, qui va tout simplement griser les pages où vous risquez d'en savoir trop.

Un peu extrême cela peut sembler, mais efficace ce sera.

Retour aux sources de la mythologie Star Wars

Yoda approuve ce message
Yoda approuve ce message ©

Georges Lucas s’est inspiré d'un ouvrage de mythologie comparée, Le Héros aux 1001 Visages de Joseph Campbell qui était une étude universitaire sur les récurrences que l’on trouvait dans tous les grands mythes de l’humanité.

Quels mythes se cachent dans la saga ? Réponse ici >

Vador est mort, vive Vador

Avec Dark Vador tu liras

Le guide du mauvais père
Le guide du mauvais père © Radio France

Dark Vador est mort, électrocuté, et son cadavre a été incinéré sur un bûcher. Renaîtra-t-il de ses cendres dans Le Retour de la Force , nouvel épisode de la saga Star Wars que tout le monde attend au cinéma ? On ne le sait pas encore, mais ce qui est sûr c'est qu'il est désormais élevé au rang de héros mythique.

Donc Dark Vador est vivant en nous et sur France Inter, il lit bien sûr.

[Une compilation éclectique ](ompilation éclectique a été concoctée par Anthony Richard et Christine Siméone, avec une idée moléculaire fort à propos de Mathias Malzieu. Olivier Bénis souhaitait que nous insérions dans cette sélection Le Barbecue pour les Nuls, mais First Editions n'a pas encore fait paraître en France ce chef d'oeuvre de la littérature gastronomique qu'est le Grilling for Dummies.) a été concoctée pour l'occasion. C'est à regret que nous n'y avons pas inséré Le Barbecue pour les Nuls , mais First Editions n'a pas encore fait paraître en France ce chef d'oeuvre de la littérature gastronomique qu'est leGrilling for Dummies .

Mon combat pour la taxe tampon

Cela n'est que du cinéma

Star Wars, version Ken Loach

C'est évidemment une parodie, qui transpose la saga de George Lucas dans le Nord de l'Angleterre cher à Ken Loach , le réalisateur de My Name is Joe ou duVent se lève ... Ici Luke Skywalker est un gamin anglais qui joue avec un vaisseau spatial en plastique et qui fait le désespoir de son père, Dark Vador, capitaine de l'équipe de foot locale, le tout financé par l'office de commercialisation du charbon. Han Solo contre Ken Loach, autant dire que les sabres laser sont restés dans une galaxie lointaine, très lointaine.

Aller encore + loin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.