Un film d'arnaud Desplechinavec Quentin Dolmaire, Lou Roy Lecollinet, Mathieu Amalric, Dinara Droukarova, Olivier Rabourdin Paul Dédalus va quitter le Tadjikistan. Il se souvient… De son enfance à Roubaix… Des crises de folie de sa mère… Du lien qui l’unissait à son frère Ivan, enfant pieux et violent…Il se souvient… De ses seize ans… De son père, veuf inconsolable… De ce voyage en URSS où une mission clandestine l’avait conduit à offrir sa propre identité à un jeune homme russe… Il se souvient de ses dix-neuf ans, de sa sœur Delphine, de son cousin Bob, des soirées d’alors avec Pénélope, Mehdi et Kovalki, l’ami qui devait le trahir… De ses études à Paris, de sa rencontre avec le docteur Behanzin, de sa vocation naissante pour l’anthropologie… Et surtout, Paul se souvient d’Esther. Elle fut le cœur de sa vie. Doucement, "un cœur fanatique".

Ce film marque la sixième collaboration entre le metteur en scène et son acteur fétiche, Mathieu Amalric. En revanche, il s'agit du premier film de cinéma pour les deux jeunes comédiens, Quentin Dolmaire et Lou Roy-Lecollinet qui interprètent ici deux adolescents à l'aube de leur première histoire d'amour. Pour mieux aider ses deux jeunes comédiens à incarner leur personnage, le réalisateur a notamment demandé à Quentin Dolmaire de regarder Baisers volés de François Truffaut. Il a fait de même avec Lou Roy-Lecollinet à qui il a conseillé de visionner Tess de Roman Polanski. Arnaud Desplechin a également montré à toute son équipe technique et artistique, plusieurs extraits de Breaking the Waves afin de leur faire savoir dans quelle direction il souhaitait amener le film.

Eva Bettan a vu le film lors de sa présentation cannoise

1 min

E CANNES Desplechin 1'13'' C

C'est la cinquième fois qu'Arnaud Desplechin présente une de ses oeuvres à Cannes après La vie des morts en 1991 lors de la Semaine de la Critique, Léo en jouant "Dans la compagnie des hommes" en 2003 dans la sélection Un Certain Regard, Un conte de Noël en 2008 et Jimmy P. (Psychothérapie d'un Indien des plaines) en 2013 en Sélection Officielle.

Arnaud Desplechin sur le tournage
Arnaud Desplechin sur le tournage ©
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.