Le film, co-écrit par Christine Angot et avec Juliette Binoche, divise : adoré par les uns, détesté par les autres. Qu'en ont pensé les critiques du "Masque & la Plume" ?

Juliette Binoche, en quête d'amour dans le film de Claire Denis "Un beau soleil intérieur"
Juliette Binoche, en quête d'amour dans le film de Claire Denis "Un beau soleil intérieur" © Ad Vitam

"Un beau soleil intérieur", c'est le film très bavard de Claire Denis, co-scénarisé par Christine Angot, avec Juliette Binoche et messieurs Xavier Beauvois, Nicolas Duvauchelle, Gérard Depardieu, Bruno Podalydès, Philippe Katerine

L'héroïne du film est Isabelle, artiste peintre divorcée, mère d'une enfant, qui voudrait vivre un vrai et grand amour... et dont le film va décliner les désillusions d'homme en homme, du comédien alcoolo au banquier marié, du galeriste au médium, du jeune au vieux, du gros au maigre... Il paraît que le point de départ de Claire Denis et de Christine Angot ce sont les Fragments d'un discours amoureux de Roland Barthes.

Sophie Avon : "un beau portrait de femme"

Les Fragments d'un discours amoureux, elles ont laissé ça très loin derrière ; il en est resté des fragments disons, mais pas le discours amoureux peut-être. Pourquoi pas ? Moi, j'aime le film.

On attendait pas Claire Denis sur un registre de cet ordre : intime, amoureux et puis facétieux quand même. C'est un film qui a de la mélancolie mais que moi je trouve drôle.

Juliette Binoche est formidable dans ce rôle, elle est lumineuse. Et ce que j'aime, c'est la façon dont Claire Denis montre ce personnage en train de se construire. Cette femme qui est dans la difficulté de la vie, au jour le jour, on revient beaucoup sur cette histoire de "on piétine, on tourne en rond, on y arrive pas", elle est toujours au bord des larmes, au bord de rire... et en même temps elle a ce grand rêve d'amour. Ça c'est très féminin, et c'est très bien vu. Je trouve que le cinéma se saisit assez peu de ça dans la vie, ces toutes petites choses, ce pointillé du réel, qui fait qu'on a du mal, mais on y va quand même parce qu'on fait ce qu'on peut… C'est un éloge de la progression par ce qu'on peut.

Pierre Murat : "un film détestable, petit, médiocre"

C'est un film qui m'a mis tellement en rage que, ça m'arrive assez rarement mais j'ai frappé du poing sur les murs du cinéma tellement j'étais en colère, en rage contre ces êtres...

C'est un film qui montre les femmes d'une façon tout à fait nulle. Forcément quand on voit Juliette Binoche et qu'elle demande "pourquoi je ne peux pas trouver ? " : évidemment que tu ne peux trouver personne, tu es tellement insupportable, insoutenable ! Et la description des mecs, c'est encore pire ! Il y a le macho qui arrive avec un bouquet et qui dit "Je vais te niquer", le personnage du réalisateur qui dit "Je pourrais coucher avec une fleuriste mais jamais tomber amoureux"...

Tout ça finalement est nul et non avenu. C'est épouvantable, ce que ça dit, ce que ça montre. C'est une épouvante, pour moi, ce film !

Image extraite d' "Un beau soleil intérieur" de Claire Denis
Image extraite d' "Un beau soleil intérieur" de Claire Denis / Ad Vitam

Xavier Leherpeur : "le film est formidable ; il faut y aller !"

Je suis partagé. Il y a des choses que j'aime beaucoup, mais vraiment beaucoup dans le film. Et en revanche il y a des moments interminables de dialogues faussement improvisés qui ne mènent pas très loin…

Nicolas Schaller : "un très beau film d'acteurs"

Étonnamment (parce que moi, Claire Denis c'est une fois sur quatre, et puis Angot, je ne suis pas spécialement lecteur) mais je trouve qu' il y a une espèce de charme et de grâce dans ce film qui vient je pense du mélange de deux extrémités très contraires : l'espèce de spleen et de sensualité que peut avoir Denis dans sa mise en scène et ce côté très abrupt, parfois un peu facile, cet espèce d'humour un peu dépressif et névrotique d'Angot. Il y a un mélange des deux qui donne quelque chose de très bon.

Le film est comme une complainte de jazz : à chaque couplet, il y a un soliste qui vient donner sa partition, au début elle est harmonieuse, elle finit toujours par une espèce de dissonance...

C'est un très beau film d'acteurs : Binoche a tendance à m'énerver, à surjouer, là je trouve qu'elle est naturelle, libre, abandonnée à quelque chose...

Ecoutez

Ecoutez tous les échanges des critiques du Masque et la Plume à propos de ce film de Claire Denis :

Juliette Binoche dans "Un beau soleil intérieur"
Juliette Binoche dans "Un beau soleil intérieur" / Ad Vitam

Aller le plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.