Kitano réveille-toi, tu n'as rien de neuf à nous dire! Terrible déception pour les fans du japonais ou celles et ceux qui apprécient son talent et son humour. "Outrage" est un film long et sans inspiration. Takeshi Kitano évoque à nouveau les yakusas modernes, des caïds qui ont perdu morale et code de l'honneur et ne sont bons qu'à s'entretuer. Deux bandes rivales s'affrontent. On se trahit, on se coupe une phalange en guise de pardon. Comme à un jeu d'échecs, les membres des deux clans tombent les uns après les autres, tués, mutilés. Kitano s'amuse à grand renfort d'hémoglobine. Il dézingue à tout va dans un inventaire à la prévert : meurtres avec des baguettes enfoncées dans une oreille, tortures avec un cutter ou même avec la roulette d'un dentiste! Kitano avance en moraliste. Il démontre l'absurde de la violence, mais sans faire mouche. Sans grande virtuosité, et malgré son humour, "Outrage" n'amène qu'à se poser cette question désolante : à quoi bon ce film en compétition ?

V
V © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.