Je serai en compétition le jour où on donnera le même sujet à traiter à tous les cinéastes

C'est la troisième fois que Woody Allen fait l'ouverture et la quatorzième qu'il monte les marches, mais encore et toujours hors compétition.

Woody Allen à Cannes
Woody Allen à Cannes © Getty Images

Entre Manhattan (1979) et Un homme irrationnel (2015), il y a euBroadway Danny Rose (1984), La Rose pourpre du Caire (1985), Hannah et ses sœurs (1986), Radio Days (1987), New York Stories (1989), Hollywood Ending (ouverture en 2002), Match Point (2006), Vicky Christina Barcelona (2008), Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (2010), Midnight in Paris (ouverture en 2011).

Café society, c'est un Allen dans la veine de Zelig ou Radio Days, ou l’histoire d'un jeune homme qui se rend à Hollywood dans les années 1930 dans l'espoir de travailler dans l'industrie du cinéma, tombe amoureux et se retrouve plongé dans l’effervescence de la Café Society qui a marqué cette époque.

Eva Bettan a vu le film

Woody Allen et Eva Bettan
Woody Allen et Eva Bettan © Radio France/Corinne Pelissier

Pour la petite histoire :

Woody Allen a choisit Kristen Stewart sans avoir vu Twilight : "Je ne l'ai vue pas dans le film de vampires. Ce genre de films n'a jamais eu d'intérêt pour moi" . (In Variety)Bruce Willis était le premier choix de Woody Allen pour interpréter le rôle tenu finalement par Steve Carell . Mais après quelques jours de tournage, l'acteur a quitté le plateau, officiellement pour répéter Misery, la pièce dans laquelle il doit jouer prochainement. La vérité est toute autre. Bruce Willis a tout simplement été viré en raison de "son incapacité à se souvenir de ses répliques, et d'un comportement inapproprié."Comme à son habitude le réalisateur a fait appel à des comédiens avec lesquels il avait déjà tourné. Ainsi Judy Davis, Jesse Eisenberg, Corey Stoll, Steve Carell, Parker Posey et Tony Sirico ont tous déjà joué dans au moins un film de Woody Allen. Techniquement, ce film est une révolution pour le metteur en scène. C'est en effet la première fois qu'il tourne en numérique.Et enfin, que se cache-t-il exactement derrière cette expression "Café Society" ? Et bien, elle désigne le milieu des mondains, artistes et personnalités qui fréquentaient les cafés et les restaurants à la mode à New York, Paris et Londres, entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Le terme est devenu à la mode à New York à partir des années 30, lorsque la presse a commencé à s'intérresser aux adeptes de ces clubs qui rythmaient la vie new-yorkaise.

►►► POUR ALLER + LOIN |Inter fait son cinéma à Cannes

> Le blog de Laurent Delmas

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.