En quelques semaines, ce petit jeu indépendant sorti en toute discrétion en novembre 2018 est devenu l’un des plus suivis sur le site de streaming Twitch, dépassant allègrement les géants "Fortnite" ou "Minecraft". Une explosion qui a surpris les développeurs eux-mêmes, qui peinent à gérer une telle affluence.

Capture d’écran du jeu vidéo "Among Us", dans sa version PC
Capture d’écran du jeu vidéo "Among Us", dans sa version PC © Innersloth

C’est un jeu au concept tout simple, mais redoutable : quatre à dix joueurs incarnent les membres de l’équipage d’un vaisseau spatial, qui tentent d’effectuer différentes tâches à bord afin d’arriver à bon port. Le truc, c’est que parmi eux, certains joueurs sont en fait des imposteurs, dont le but est de tuer tous les autres sans jamais être identifiés. Dès que quelqu’un découvre le corps d’une victime des imposteurs, il peut convoquer une réunion d’urgence : tous les micros des joueurs sont alors ouverts, et il va falloir réussir à convaincre les autres qu’on est innocent… Ou qu’un autre joueur innocent est coupable, sous peine d'être éjecté dans l’espace.

De quoi assurer des parties endiablées, dans une ambiance où tout le monde est suspect et où tout repose sur votre capacité à trahir ou à protéger vos amis. Pourtant, à sa discrète sortie en 2018, "Among Us" ne trouve pas son public. Les ventes sont modeste, les serveurs du jeu voient passer au maximum une cinquantaine de joueurs simultanés, et la petite équipe de trois personnes parle même d’un échec.

Aujourd’hui, le jeu compte de 70.000 à 110.000 joueurs simultanés toutes les heures, et il est régulièrement le jeu vidéo le plus joué et le plus regardé sur Twitch, la plateforme de diffusion de parties de jeux vidéo en ligne d’Amazon, devant des mastodontes comme "Fortnite" ou "Minecraft". Le 5 septembre, le jeu a même atteint un nombre record de 1,5 million de joueurs connectés au même moment.

Un rebond spectaculaire qui s’est produit en quelques semaines seulement.

Le bonheur de voir des stars du web se planter des couteaux dans le dos

Pourquoi ce succès soudain ? Ce sont justement les "streameurs", les producteurs de contenus en direct sur Twitch, qui ont donné au jeu une visibilité inespérée. Il faut dire que son concept s’y prête particulièrement bien : observer les différents joueurs tenter de s’en sortir ou de trahir tous les autres est particulièrement amusant. Et comme le jeu est principalement basé sur la discussion animée entre joueurs, il est particulièrement palpitant à suivre, même en tant que spectateur.

Il a ensuite suffi que quelques comptes influents se mettent à y jouer, parfois en invitant d’autres stars de Twitch, pour que le jeu passe d’un relatif anonymat à la postérité… En France, de nombreux youtubeurs ou streameurs s’y sont également mis, comme mistermv ou Antoine Daniel.

Tout ça, combiné à un prix modique pour acheter le jeu, a contribué à le rendre extrêmement populaire très vite… Les développeurs, le studio InnerSloth, en sont ravis, mais cela n’est pas sans poser problème. Le jeu n’était en effet pas conçu à la base pour faire face à un tel afflux de joueurs. Les serveurs peinent donc à gérer cette foule d’imposteurs et de victimes, ce qui a forcément un coût. Le jeu marche si bien qu’une suite a été annoncée… puis abandonnée. Les développeurs ont en effet préféré annuler le nouveau projet pour se concentrer sur l’amélioration du jeu actuel. La rançon du succès.

🎮 ALLER PLUS LOIN - La page du jeu (version PC) sur la plateforme Steam

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.