L'incertitude face à l'épidémie de coronavirus inquiète de plus en plus les professionnels du tourisme. De nombreux voyageurs annulent ou hésitent à annuler leur déplacement, en Asie et même en Europe désormais. Les remboursements sont-ils possibles ?

Si vous décidez finalement de ne pas partir, pouvez-vous obtenir le remboursement de votre billet ?
Si vous décidez finalement de ne pas partir, pouvez-vous obtenir le remboursement de votre billet ? © Getty / electravk

Si c'est la compagnie ou l'agence de voyage qui annule  

C'est le cas le plus simple, car le passager bénéficie dans ce cas du remboursement total de son billet, ou de son voyage. Peu importe la cause, dès lors que l'annulation est à l'initiative de la compagnie ou de l'agence de voyage.   

Si c'est le voyageur qui annule  

C'est plus compliqué. Si le voyageur s'inquiète, et renonce à son séjour, alors qu'aucune consigne n'a été donnée sur sa destination, il n'a droit, en principe à aucun remboursement.  

Toutefois, s'il s'agit d'un séjour réservé avec une agence de voyage, le consommateur peut solliciter une prise en charge totale ou partielle, sur la base de l'article L211-14 du code du tourisme. Il stipule que "Le voyageur a le droit de résoudre le contrat avant le début du voyage ou du séjour sans payer de frais de résolution, si des circonstances exceptionnelles et inévitables, survenant au lieu de destination ou à proximité immédiate de celui-ci, ont des conséquences importantes sur l'exécution du contrat ou sur le transport des passagers vers le lieu de destination. Dans ce cas, le voyageur a droit au remboursement intégral des paiements effectués mais pas à un dédommagement supplémentaire." 

La "proximité immédiate" de la zone peut toutefois faire débat.  C'est en tout cas plus simple si vous avez réservé billets et hôtels sur un même contrat. Dans le cas de vols secs et d'hébergement choisi séparément, vous devrez multiplier les démarches. Et vous aurez peu de recours s'il s'agit de vols non modifiables ou annulables. Le professionnel pourra éventuellement faire un geste commercial.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.