Où en est la Covid en France alors que 12,5 millions d'élèves reprennent le chemin des classes ce jeudi 2 septembre ? Et quelle est la photo de l'épidémie cette année par rapport à l'année dernière, quand la rentrée avait été suivie d'une très forte reprise de l'épidémie ?

Salle de classe dans un lycée de Lyon le 30 août 2021
Salle de classe dans un lycée de Lyon le 30 août 2021 © Maxppp / PHOTOPQR/LE PROGRES

La rentrée 2020 et la rentrée 2021 ont toutes deux été sous haute surveillance à cause de la pandémie, mais elles arrivent toutefois dans des contextes assez différents. Le 1er septembre 2020, date de retour en classes pour tous les élèves après une année scolaire marquée par le premier confinement, les chiffres n'étaient pas très bons, mais le retour en présentiel était pourtant obligatoire et les mesures préventives, plus légères qu'aujourd'hui (port du masque obligatoire seulement à partir de 11 ans, distanciation sociale facultative).

Deux fois plus de cas pour la rentrée 2021 qu'en 2020

L'année dernière, le jour de la rentrée des classes, le 1er septembre 2020, on enregistrait 8 859 nouveaux cas de Covid en 24 heures. Un an plus tard, on enregistrait deux fois plus de cas, 17 324 tests positifs le 27 août 2021 (les derniers chiffres disponibles).

La rentrée 2020 se tenait quelques mois après la première vague, la plus importante de cette épidémie, avec un pic observé début avril 2020. L'été avait ensuite été particulièrement calme, mais au moment de remettre son cartable sur le dos,  le taux d'incidence (le nombre de cas pour 100.000 habitants) remontait très nettement depuis un mois au moment de la rentrée, annonçant le début de la deuxième vague, avec une montée qui allait s'avérer spectaculaire du nombre de cas de fin septembre à fin octobre 2020.

Pour la rentrée du 2 septembre 2021, la tendance est inverse : le taux d'incidence a atteint son pic mi-août, et on observe depuis une baisse significative, qui semble suggérer une fin progressive de la quatrième vague.

La positivité des tests presque deux fois moindre en 2021

Même constat pour le taux de positivité des tests : en pleine hausse au moment de la rentrée scolaire de 2020, en baisse sensible quelques jours avant la rentrée 2021.

Trois fois plus de Covid hospitalisés en 2021 qu'en 2020

L'évolution des cas les plus graves est également très différente entre le 1er septembre 2020 et le 2 septembre 2021. Le jour de la rentrée 2020, 4 586 personnes étaient hospitalisées pour Covid ; à l'aube de la rentrée 2021, le 30 août 2021, on en comptait 11 245.

Dans les hôpitaux, il y a un an, on avait en effet passé un été relativement calme mais le nombre d'hospitalisations quotidiennes commençait à remonter mécaniquement avec l'augmentation, les jours précédents, du nombre de cas. Aujourd'hui, on est sur une amorce de baisse après une quatrième vague moins intense que les deux précédentes, pendant lesquelles on n'était jamais repassé sous la barre des 1.000 patients hospitalisés chaque jour.

Quant aux entrées en réanimation quotidiennes, elles ont elles aussi atteint leur maximum fin août 2021 (200 nouveaux patients graves en moyenne la semaine du 23 août) pour commencer à descendre significativement depuis plusieurs jours.

Des niveaux qui restent pour l'instant assez élevés, tout en étant loin des records atteints lors des trois premières vagues (la troisième, notamment, en avril dernier, avait vu une explosion des cas graves de Covid, plus importante encore que lors de la deuxième vague).

Pour la rentrée 2020, il n'y avait quasiment plus de décès pour Covid

La courbe des décès sort actuellement d'un pic atteint la semaine du 23 août 2021 (plus d'une centaine de morts par jour en moyenne), et devrait mécaniquement suivre la descente amorcée par le nombre de nouvelles hospitalisations. À la rentrée 2020, on comptait environ une dizaine de morts chaque jour en France... Mais la hausse qui avait suivi avait été spectaculaire, atteignant jusqu'à 551 victimes en une seule journée le 9 novembre 2020.

Le jour de la rentrée précédente, le 1er septembre 2020, on avait compté 19 morts du Covid en 24 heures en France. Ils étaient 98 le 30 août 2021, à trois jours de la rentrée à venir.

Pour cette rentrée, 65% de la population totalement vaccinée

Dernière différence majeure entre les deux rentrées : lors de la précédente, le vaccin n'était pas encore une réalité. La tendance à la baisse que l'on connait ces derniers jours est ainsi aussi bien liée à la fin "naturelle" de la quatrième vague qui a frappé la France pendant l'été, mais aussi à la progression du nombre de vaccinés dans le pays : au 29 août 2021, 71,9 % de la population avaient reçu au moins une dose, et 65 % sont totalement vaccinés avec deux doses.