2020 quelle année ! Voici les 10 articles les plus consultés sur franceinter.fr. C'est la crise liée à la Covid-19 qui a monopolisé votre intérêt. Parce qu'il n'y a pas que les chiffres dans la vie, on a aussi dressé la liste des dix articles que nous sommes particulièrement fiers d'avoir publié cette année

Une année d'articles sur FranceInter.fr
Une année d'articles sur FranceInter.fr © Radio France / Olivier Bénis

Sur les dix articles les plus sur le site de France Inter en 2020, il n'y en a qu'un qui n'a pas de rapport avec l'épidémie de coronavirus. Voici donc les 10 articles les plus lus, où règnent en maitre les confinements, et déconfinements, les fake news et leur décryptage. Nous faisons suivre ce top 10 par 10 autres articles qu'on a aimé écrire et partager.

1. Groupe sanguin et coronavirus, un hasard génétique

Le groupe sanguin fait-il la différence face au coronavirus ? Ce qui est sûr c'est qu'il a fait la différence sur les scores des articles, en nombre de lecteurs, sur le site de France Inter. Plusieurs millions de lecteurs pour cet article du 21 mars, qui relate les résultats d'une étude chinoise, et  est en tête. Cette étude disait que les personnes de groupe sanguin O sont mieux immunisées contre le coronavirus que les autres groupes. Elles ont un risque d'infection 33% moindre. A contrario, les personnes de groupe A ont 20% de risque supplémentaire d'être infectées. Cette inégalité s'explique par l'action des anticorps.

2. Confinement : un homme contraint de faire demi-tour alors qu'il allait voir son père mourant

En plein confinement, mi-avril, alors que les autorités essaient de faire respecter scrupuleusement l'interdiction de circuler, un homme, qui voulait se rendre au chevet de son père mourant, a été contraint de faire demi-tour par un gendarme qui jugeait son motif de déplacement non valable. Patrice Dupas, vigneron, avait pourtant recueilli l'accord de la gendarmerie de son domicile dans le Loir-et-Cher, avant d'entamer ce trajet de 300 km qui devait l'amener sur l'île de Ré, auprès de son père, atteint d'un cancer généralisé et en phase terminale. Cette histoire avait suscité énormément d'émotion dans le pays, et chez les lecteurs de franceinter.fr.

3. “Décret de confinement”, “couvre-feu”, “armée” : ces messages WhatsApp reposent sur de fausses infos

Les fausses informations ont le vent en poupe, et les articles pour les déminer aussi, à l'image de ce papier de Xavier Demagny qui démêlait le vrai du faux sur le coronavirus et le confinement, dès le 16 mars, au milieu des chaînes de messages, textese ou audio, transférées essentiellement via WhatsApp ou Messenger. Ils véhiculaient beaucoup d'informations non confirmées et des fausses nouvelles grossières, s'ajoutant aux nombreuses fake news qui circulaient depuis le début de l'épidémie de coronavirus en France, et allaient être suivis d'une longue litanie de rumeurs, et d'infox.

4. Covid-19 : l'exécutif privilégie l'option du confinement national

Simon Le Baron, du service politique de France Inter, avait une petite longueur d'avance le 27 octobre, pour donner les contours du deuxième confinement. Un reconfinement national, avec des dérogations professionnelles et des écoles qui restent ouvertes : c'était le cadre du projet de l'exécutif , écrivions-nous, selon nos informations. Un simple renforcement du couvre-feu n'était plus d'actualité. C'est le quatrième article le plus lu de l'année. 

5. "Message d'un ami médecin..." : ces conseils reçus par WhatsApp sur le coronavirus sont pleins de fake news

Le propre de la fausse information, pour convaincre, c'est d'être portée par des voix apparemment autorisées : un ami médecin par exemple. Mon ami médecin, mon ami pharmacien, mon voisin épidémiologiste, etc. La plupart du temps, ces messages, transmis massivement sur WhatsApp ou Messenger - et de plus en plus viraux, eux aussi - sont truffés de fausses informations. On les retrouve aussi massivement partagés sur Facebook, souvent copiés-collés et partagés des centaines de fois. Pourtant, ils sont bourrés de sottises, faciles à faire taire avec quelques recherches. Julien Baldacchino en dressait le profil et les caractéristiques, afin de les repérer quand ils arrivent dans nos smartphones. 

6. Le coup de gueule d'un infectiologue : "C'est un confinement complètement light, je suis consterné"

Le 2e confinement, à géométrie variable, selon les secteurs d'activités, a suscité bien des interrogations. "Je ne sais pas ce que font tous ces gens, je ne pense pas qu’ils soient tous dans des professions essentielles", déplorait Gilles Pialoux le 3 novembre, face aux embouteillages et à l'afflux dans les transports en commun. L'infectiologue alertait sur la gravité de la deuxième vague de Covid-19. Il confiait son agacement à Danielle Messager, et son sentiment a été largement partagé parmi nos lecteurs et lectrices.

7. Déconfinement : la règle des 100 km est levé, et il n'y a plus de rouge sur la carte

Avant ce coup de gueule, ce confinement light, souvenez-vous, il y eu de multiples épisodes, avec des règles de circulation ou de rassemblement différentes. Le 28 mai, par exemple, c'était la fin de la règle des 100 km. C'était une info délivrée avec un peu d'avance par Yaël Gooz, chef du service politique de France Inter : les arbitrages en conseil de défense faisaient disparaitre la règle des 100 km et les zones en rouge sur la carte. L’Île-de-France passait en orange, les terrasses de cafés et restaurants allaient rouvrir et les parcs vont rouvrir. Cette place en 7e position montre aussi à quel point les mouvements de stop & go, les signaux rouges, verts, oranges, les seuils, les barrières, les planchers, les courbes, les plateaux, nous ont accaparés en cette année 2020. 

8. Ce que dit la première étude sérologique menée sur le Covid-19 par l'Institut Pasteur

C'était le 23 avril, une étude épidémiologique et sérologique de l'Institut Pasteur, permettait de mieux comprendre le développement de l'épidémie de Covid-19 dans l'Oise au mois de mars mais aussi de voir ce qui l'avait freinée. La nicotine apparaît également comme un élément de diminution du risque d'infection. Ainsi, on pourrait savoir comment tout avait commencé en France. 

9. À partir de quel niveau de revenus est-on "riche" ? Un rapport permet de savoir où l'on se situe

Le voilà, l'intrus de 2020, en 9e position. Une information garantie sans Covid. Cet article a été publié le 9 juin par Claire Chaudière et concerne le premier rapport de l'Observatoire des inégalités sur les riches. Combien sont-ils ? Qui sont-ils ? Si de nombreux travaux scientifiques s'intéressent à l'évolution de la pauvreté, la richesse n'est pas aussi documentée. S'il existe un seuil de pauvreté, il n'existe pas de "seuil de richesse" à proprement parler. L'Observatoire des inégalités, organisme indépendant, fait donc une proposition pour enrichir le débat : celle de fixer ce seuil (en miroir du seuil de pauvreté) à... 2 fois le revenu médian français, soit 3 470 euros de revenu pour une personne seule après impôts et prestations sociales. C'est sur ce parti pris que repose ce rapport, et cela conduit à ce premier constat : il y aurait en France quasiment autant de "riches" que de "pauvres", soit 8,2% de la population.

10. Coronavirus : cinq graphiques clairs pour bien comprendre l’évolution de l’épidémie

Nous étions mi-mars et la rédaction numérique de France Inter se mettait en quatre pour y voir clair, avec ces  cinq graphiques pour bien comprendre l’évolution de l’épidémie. Ce besoin de clarté dans la sidération du mois de mars se retrouve ensuite au fil des mois avec le succès de tous les articles du même type. La rédaction numérique s'est attelée pendant toutes ces semaines à produire de nombreux autres articles avec courbes et décomptes, localisations, et profils de malades pour suivre l'épidémie.

Au-delà des ces  qui ont cartonné cette année, voici d'autres articles de France Inter que nous sommes très fiers d'avoir publiés et qui méritent votre attention.

1. Huit chiffres ou graphiques pour comprendre l'étendue de la pauvreté en France

Les mesures d'audience, si elles disent l'intérêt des lecteurs pour certains articles, laissent dans l'ombre d'autres pages qui auraient largement mérité plus de succès. Ne quittez pas 2020 sans avoir fait un tour dans ces contenus concoctés par la rédaction numérique de France Inter.

Puisque la richesse d'un coté, et les graphiques de l'autre, ont séduit les lecteurs, voici un article avec des graphiques sur l'étendue de la pauvreté en France, avec le nombre de personnes pauvres, tranche d'âge, seuil de pauvreté, bénéficiaires du RSA ou des collectes alimentaires, sans domiciles, et la perception de leur situation financière. Il est considéré qu'en dessous de 885 à 1 063 euros de revenus par mois, une personne seule franchit le seuil de pauvreté. Évidemment, ce chiffre évolue selon la composition du foyer. Cette publication du 19 novembre signalait qu'en conséquence de la crise sanitaire, le gouvernement s'attend à une hausse moyenne de 8,7% des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) en 2020.

2. Le bruit, la peur et les tremblements : 24 heures dans le service réa du CHU Saint-Étienne

Vanessa Descouraux est allée s'immerger dans le service de réanimation du CHU de St Étienne, une des villes de France les plus durement touchées par la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. C’est bruyant, un tourbillon, une ruche où chacun sait exactement ce qu’il doit faire. C'est la deuxième vague de l'épidémie, les équipes sont "habituées", elles sont plus sûres dans la gestion des cas et surtout dans l'accompagnement humain des familles.

3. À la recherche des anti-vacccins

Tal Shaller, Rader, Crèvecoeur , vous connaissez ? Ce sont des figures des anti-vaccins contre la Covid-19. La rédaction numérique de France Inter a fait les portraits de quatorze de ces personnes qui professent qu'il faut douter de tout. Dans cette galaxie des 'antivax', où beaucoup considèrent que la Covid-19 n'est pas dangereux, bien moins en tout cas qu'un vaccin utilisé pour le prévenir, les plus extrémistes avancent les théories les plus folles. Par exemple, que le coronavirus, créé en laboratoire, est un des éléments mis en place pour contrôler la population dans le cadre d'un nouvel ordre mondial, via les vaccins. C'est ce que prétend notamment le documentaire complotiste "Hold up", dont le succès est phénoménal.

4. Lacrymo, malaises, traques : des vidéos montrent la journée d'enfer de migrants expulsés à Saint-Denis

Nous nous sommes intéressés à l'évacuation de près de 3000 migrants du camp de Saint-Denis, le 17 novembre. Léa Guedj a décortiqué et authentifié 73 vidéos en lien avec cette évacuation pour raconter 24 heures dans la vie d'exilés évacués du camp où ils vivaient, pour certains d'entre eux, depuis plusieurs mois. Ces vidéos ont été fournies à la rédaction numérique de France Inter par les associations membres du Collectif Inter-orga (Watizat, Solidarité Migrants Wilson, Utopia 56, Médecins du Monde, Secours Catholique) qui les ont réunies pour appuyer leurs signalements à l'IGPN et au Défenseur des droits.

5. Procès des attentats de janvier 2015

La cour d'assises a rendu son verdict pour les 14 accusés jugés depuis le 2 septembre à l'issue du procès des attentats de janvier 2015. Certains ont bénéficié d'une requalification non-terroriste. Les onze accusés présents ont été condamnés à des peines de 4 à 30 ans de réclusion. Un autre, présumé mort, à la perpétuité. Sophie Parmentier et Charlotte Piret ont suivi ce procès durant 54 jours, et rendu compte, avec l'aide du dessinateur Matthieu Boucheron. Le dossier fourni avant et pendant le procès est impressionnant, il peut rester comme un document essentiel.

6. 2020 année la plus chaude ?

Le réchauffement devrait se poursuivre au-delà de  2100 car même si les émissions de gaz à effet de serre s'arrêtent, les océans ont déjà stocké beaucoup de calories, des puits de carbone sont à restaurer, et la durée de vie du dioxyde de carbone et des autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère est longue. C'est donc une actualité durable. L'année 2020 s'annonce comme la plus chaude jamais enregistrée en France, selon des données préliminaires publiées par Météo-France le 17 décembre. L'année qui s'achève est loin d'être un cas particulier, elle s'inscrit dans une dynamique liée au réchauffement climatique. On vous avait même fait un quiz sur le sujet.

7. Il y a 30 ans, "Monkey Island" révolutionnait discrètement l'histoire du jeu vidéo

Sorti en octobre 1990, ce jeu d'aventures atypique ne s'est pas très bien vendu, et vous n'en avez peut-être même jamais entendu parler. Pourtant, Monkey Island a durablement marqué le monde du jeu vidéo, qui ne serait sans doute pas le même sans lui. C'est un jeu d'aventure dans un monde aussi farfelu que coloré, peuplé de trésors, de sorts vaudous, de singes à trois têtes, de pirates fantômes et de cannibales végétariens. Il a été la première application concrète d'une réflexion intense et inédite sur la meilleure matière de raconter une histoire en jeu vidéo. La plupart des créateurs de jeux dits "narratifs" ces trente dernières années ont , consciemment ou non, certaines des règles narratives appliquées pour la première fois dans "Monkey Island", et Olivier Bénis nous le racontait ici.

8. Une collectionneuse qui a passé 50 ans de sa vie à reconstituer l'œuvre d'une peintre 

Ce sujet-là est un film de 16' tourné en Auvergne. Sophie Rieuf, avec son mari, est venue s'installer dans la région et y a fait bâtir une maison spécialement pour y accumuler toutes les œuvres de la peintre et sculptrice Marguerite Jeanne Carpentier retrouvées ces cinquante dernières années. Un travail de titan qui se concrétise aujourd'hui par l'achat par le Musée d'Orsay de deux pastels de cette artiste du début du XXe siècle au parcours unique. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

9. Vingt artistes français ont leur étoile à Hollywood

Cet article est porté par le succès de l'émission de télévision Mask Singer, et c'est ce qui fait qu'il est très fréquemment consulté ces dernières semaines, alors qu'il a été écrit en 2017 par Valérie Cantié. Comme Charles Aznavour, vingt artistes français ont leur étoile sur le Walk of Fame de Hollywood Boulevard à Los Angeles. Maurice Jarre, compositeur et chef d'orchestre, père de Jean-Michel Jarre, Pierre Monteux, chef d'orchestre, parti pour les États-Unis en 1916, à l'âge de 41 ans, Zino Francescatti, violoniste prodige, Lily Pons, soprano née en 1898 ou Robert Casadesus, célèbre pianiste et compositeur du XXe siècle, sont dans cette liste.

10. Pour la première fois depuis 43 ans, la France gagne l'Eurovision (mais la version Junior)

Aurions-nous terminé une telle compilation sans un clin d'œil à notre confrère Julien Baldacchino, le seul spécialiste de l'Eurovision dans la rédaction de France Inter ? Il se trouve que 2020 est une année exceptionnelle pour la France, qui re-gagne enfin ce mythique concours, dans la catégorie junior et c'est bien évidemment lui qui nous l'apprenait le 30 novembre dernier. La chanteuse Valentina (membre des Kids United "nouvelle génération") a apporté à la France cette victoire, en interprétant un titre nommé "J'imagine".