Jacques Chirac dissout l'Assemblée Nationale, le Club Dorothée s'arrête, le Mouv' voit le jour, on enterre le Commandant Cousteau et Lady Di, Ridicule remporte le César et Gustavo Kuerten Roland Garros.

Et pendant ce temps là sur France Inter...

p'tits bateaux livre
p'tits bateaux livre © Radio France

Une nouvelle émission, non pas pour les enfants, mais avec les enfants voit le jour chaque semaine à l'heure où les parents préparent le jambon-purée du dimanche soir : Les p'tits bateaux .

C'est Noëlle Bréham qui présente - encore aujourd'hui - l'émission. Les auditeurs la connaissent bien : ils l'entendent sur l'antenne depuis 1983. Auparavant elle travaillait à NRJ, puis à Europe 1 où on lui trouva un ton "trop Inter"...

Avec Michel-Alain Barjou (réalisation) et Philippe Debrenne (attaché de production), elle demande à des spécialistes de répondre aux questions que les enfants laissent sur le répondeur de l'émission.

Dès la première diffusion, le principe est clair :

...du moment que les enfants comprennent et que les parents apprennent...

LIRE > Les p'tits bateaux, 100 questions / réponses regroupées par Noëlle Bréham et Marjorie Devoucoux à l'occasion des 15 ans de l'émission

Pub l'as tu lu mon p'tit loup 1997
Pub l'as tu lu mon p'tit loup 1997 © Radio France

Les enfants ont un autre rendez-vous qui leur est dévolu : depuis 1988, chaque samedi matin, Denis Cheissoux - très longtemps accompagné de son complice Patrice Wolf - propose avec L'as-tu lu mon p'tit loup une sélection de livres pour enfants.

De Petit-Bleu et Petit-Jaune à Ernest et Célestine , en passant par L'arbre sans fin , Les contes de la rue Broca ou Les deux moitiés de l'amitié ... albums, romans, documentaires, des pitchous aux jeunes ados, en 25 ans (bientôt 26 !) ce sont plus de 2 500 titres que les auditeurs ont découvert.

Avec un seul crédo :

raconter, donner envie, ouvrir un champ de références, varier les styles, la forme dans uen logique de plaisir avant tout

BONUS > la sélection des livres pour enfants LIRE > Les indispensables de L'as-tu lu mon p'tit loup

Le secret du coffre rouge 1997
Le secret du coffre rouge 1997 © Radio France

Des livres au feuilleton radiophonique, il n'y a qu'un pas que Jacques Santamaria , directeur des programmes de France Inter, franchit.

Il renoue avec la grande tradition des feuilletons radiophoniques qui firent les beaux jours de France Inter : Noëlle aux quatre vents (1963-1970), Alexa des années 30 (1970), Un roi prisonnier de Fantomas (1973).

Durant 3 ans, de 1996 à 1999, les auditeurs suivront avec passion les aventures du "Perroquet des Batignolles", "Les fantastiques aventures de Madame Muller", "La revanche du Perroquet", "Le mystère Mornefange".

En 1997, c'est le "Secret du coffre rouge" qui instille du suspens à l'heure de la sieste : 100 épidodes signés Sophie Loubière et Didier Savard et interprétés par Charlotte Valandrey, Renaud Danner, Claude Pieplu et un certain... François Morel.

Suspense toujours, mais plus proche de la réalité - semble-t-il... - avec une nouvelle émission : "Rendez-vous avec X ". Chaque samedi, Patrick Pesnot interroge un mystérieux Monsieur X sur les affaires du dernier siècle.

Barbouzes, espions, agents secrets, officines, renseignement... qui est ce Monsieur X qui semble en savoir tant ? Patrick Pesnot s'en amuse :

On a avancé tellement de noms... de Pierre Péan au colonel Paillole, quand il était encore en vie. Moi, à chaque proposition, je réponds imperturbablement : "Vous avez peut-être raison "

Le mystère entoure les mystères et le succès de l'émission est fulgurant. 16 ans après, elle fait toujours les belles heures de France Inter le samedi.

Ici, un extrait de la 2e émission, le 11 janvier 2007 :

1997 est donc l'année du retour aux sources avec les feuilletons et le mystère, mais aussi celle d'une petite révolution : l'apparition d'un magazine consacré au rap : "Timal ". C'est Ambre Foulquier , la fille de Jean-Louis, qui l'anime chaque vendredi soir.Depuis plusieurs années déjà, Ambre travaille au côté de son père : elle organise les concerts Hip-Hop aux Francofolies de La Rochelle et partage ses coups de coeur dans "Pollen, les copains d'abord" sur Inter.Timal signifie petit garçon en créole. C'est plus largement l'expression qu'on utilise pour s'interpeller aux Antilles. Et pour être dans le ton tout de suite, le générique est rappé :

Du bon son, des bonnes vibes, de la bonnne humeur

A noter aussi en 1997 : Leonard Cohen accorde une interview à "Synergie" depuis le monastère tibétain où il s'est retiré, "Sur le pont des artistes" d'Isabelle Dhordain devient - toujours en live et en public - "Le pont des artistes ", Jacques Chancel interview chaque dimanche des "Figures de proue ", Gérard Courchelle présente Inter 13 , le journal de la mi journée et Robert Arnaut diffuse la suite du "Singe soleil" dans ses "Chroniques sauvages".

Instruments des ténèbres couverture 1997
Instruments des ténèbres couverture 1997 © Radio France

Le prix du Livre Inter, présidé par Jean Vautrin, est attribué aux "Instruments des ténèbres" de Nancy Huston (Actes Sud).

Fin de l'été. Je note cela.Mais ajoute aussitôt : la nature, je m'en fous éperdument, je n'ai jamais collectionné de feuilles, même pas étant enfant, même pas de cailloux - qu'on retrouve au printemps ou en automne ou en hiver m'est parfaitement égal, le miracle de la vie ne me touche pas, la vie qui bourgeonne, évolue, explose et change, les boutons de fleur qui enflent et éclosent, ces choses là me laissent froide.

Une Américaine, écrivain, décide de retracer le parcours de jumeaux orphelins nés au XVIIIe siècle. Peu à peu, la vie de la narratrice rejoint l'histoire qu'elle a entrepris de raconter... Un livre sur l'identité et la souffrance.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.