Last Man Universe
Last Man Universe © Casterman - FIBD

Le manga français de Bastien Vivès, Balak, et Michaël Sanlaville sera à l’honneur cette année. Exposition, série TV, jeu vidéo, pas moins de trois événements entourent la sortie du huitième opus de la série.

Le manga français en 8 tomes vendu à 150 000 exemplaires, couronné en 2015 à Angoulême par le prix de la meilleure série continue sa progression. À venir en 2016 :

En janvier, la sortie du tome 8

La série débutée en 2013, se poursuit. L’année passée, les aventures d’Adrian Velba et Richard Aldana avaient entamé un second cycle mettant en avant la jeune Elorna, et se passant dix ans après la fin du tome 6. Au menu, les même ingrédients qui ont fait le succès de Last Man : découpage serré, rapidité et fluidité de l’action et de lecture, humour et décalage entre les costumes et le langage. Avant la sortie du tome 9 à l’automne.

L’expositionLast Man Universe au Festival d’Angoulême

Comme les auteurs dessinent sur tablette graphique, les originaux de planches n’existent pas. Le festival propose une immersion ludique dans l’univers de Last Man. A découvrir à partir du 29 janvier.

►►► Le site ludique de découverte de l'expo.

Le jeu vidéo :Last Fight

Pensé dès l’origine de la série par les auteurs, le jeu est en phase de test. C’est un jeu de bagarre développé par Piranaking dans des arènes, inspiré de classiques comme Power stone , Double Dragon , et plus généralement, de tous les jeux de salles d'arcade des années 1990. L'histoire se déroule avant la série BD, et permet d'incarner Aldana ou l'un de ses nombreux adversaires. L'univers visuel est proche du cartoon, avec des couleurs fluo qui contrastent avec le noir et blanc de la BD.

Voir la bande-annonce :

La série TV :

A venir sur France 4, une série animée de 26 épisodes de 13 minutes. Pensée plutôt pour un public plus adulte avec une tonalité plus violente. C’est Jeremy Perin et la société Everybody on deck qui sont aux manettes et dans l’équipe de Last Man , c’est Balak qui suit le projet.

Feuilleter quelques pages du tome 8 :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.